SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

L’absence de titre, certificat ou diplôme « spirituel » dans le Shandarisme

Dans de nombreuses sociétés initiatiques, vous remarquerez qu’il existe des titres et parfois des certificats ou diplômes.  Par exemple, chez les franc-maçons vous trouverez dans les hauts grades du rite écossais ancien et accepté: Prince adepte, Grand Pontife, Illustre élu des 15 & Cie.  Or, dans le Shandarisme et son cercle, il n’y en a tout simplement pas.

Dans ce sens, veuillez noter que les termes « basse, moyenne et haute conscience » ne sont pas des titres en soi, mais seulement des désignations pour définir un degré de conscience et de fréquence sur le chemin des étoiles. Les gradients ne sont pas non plus des titres, mais des mesures dans l’évolution de la conscience. De même que « maitre de l’esprit « n’est pas non plus un titre, mais une désignation pour définir celui/celle qui maitrise l’esprit et ses pouvoirs.

Pourquoi ce type de titre n’existe pas chez les shandariens?

Parce que tout simplement, ils n’en ont pas l’utilité ni l’intérêt. Et ce qui n’a pas d’intérêt ni d’utilité n’a pas lieu d’exister pour la conscience collective. Mais pour mieux comprendre cela, il faut partir de l’observation suivante:

Votre corps vibratoire  témoigne de votre degré évolutif

Quand on croise une personne dans la rue ou partout ailleurs, son corps vibratoire (d’énergie) dégage naturellement une aura sur une fréquence donné qui indique son réel niveau d’évolution de conscience dans l’univers.  Il ne ment pas et ne peut pas être falsifié. Maintenant si cette personne a développer des capacités télépathiques ou autre, on le voit. Si cette personne est en bonne ou en mauvaise santé, on le voit. Si cette personne est toxique et dangereuse, on le voit. Si cette personne n’est pas nette et cache quelque chose, on le voit. Son corps vibratoire nous parle pour elle.

Maintenant posons-nous les bonnes questions:

A quoi nous servirait un titre, un certificat ou un diplôme certifiant le niveau de conscience et de fréquence d’un shandarien, puisque son corps vibratoire nous le dit déjà! Que l’on soit Shandarien ou Non-shandarien, notre corps vibratoire ne ment pas, il s’exprime tel qu’il est dans sa nature sans rien cacher. Dans ce contexte , délivrer et détenir un titre, un certificat ou un diplôme n’a pas d’utilité. Maintenant si c’est juste pour flatter l’égo,  l’orgueil et la vanité de notre petit moi, cela n’a vraiment aucun intérêt.

Nous n’avons pas besoin de titre pompeux et ronflant du style « grand maitre, sublime chevalier, monarque suprême » pour en foutre plein les mirettes, vouloir impressionner les faibles d’esprit et caresser l’égo dans le sens du poil. Car cela n’est rien d’autre qu’une attitude et un raisonnement d’être sous-évolué, un primate, un barbare. L’être évolué ou cherchant à devenir évoluer ne va pas se rabaisser à  ce genre d’infantilisme et d’ineptie. Il a d’autre chose plus importante à faire.

La personne qui dirait « je suis haute conscience » ou un « maitre des esprits » est suspecte

La réalité est qu’aucun shandarien n’oserait s’aventurer à faire de telle déclaration publique ou privée. Car il sait très bien qu’il n’a pas besoin de le dire puisque les autres le voit et le savent déjà. Et cela même si ils ne disent rien. Ce n’est pas parce qu’on ne dit rien qu’on ne voit rien! De même qu’aucun Shandarien ne demandera à un autre quel est son niveau de conscience et de fréquence! C’est comme si on demandait a une personne de type européen si elle était africaine ou asiatique? Voyez-vous la débilité de la question? De plus, l’affirmer ou le demander ferait passer le Shandarien pour un débile ou pour un barbare aux yeux du reste du cercle. Pire encore si il s’agit d’une affirmation qui n’est rien d’autre qu’un mensonge volontaire et calculé! Puisque si tel est le cas, on verra immédiatement qu’il ment et donc, qu’il n’est pas une personne de confiance, mais de méfiance. Or, on ne peut pas faire confiance à une personne qui ne vous dit pas la vérité. Ce qui fait que le cercle devra se débarrasser de lui, car étant un menteur, il n’est plus un membre sûr pour le reste du cercle.

Quand on voit les conséquences d’un tel mensonge entraine chez les shandariens, on comprend mieux pourquoi il est préférable de « fermer  sa gueule » et de ne rien dire sur son réel degré de conscience et de fréquence. Enfin, ne rien dire à ce sujet évite aussi les frustrations et complexes d’infériorité des uns et les histoires et jalousies des autres. Ce qui permet au final de maintenir l’unité entre tout les shandariens et cela peu importe leurs degrés de conscience et de fréquence.

SpaceMan89

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-neuf − 10 =

Revenir en haut de page
SPACE VIBRATION