SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

L’autorité suprême

Chez les religieux et les croyants, Dieu est l’autorité suprême. Chez les humanistes, l’homme est l’autorité suprême. Chez nous Shandariens, le Cosmos (Κοσμος) est l’autorité suprême.

Dans la perception et réalité shandarienne, le Cosmos est le tout de ce qui était, est et sera. Il n’y a rien qui puisse exister et se développer en dehors du cosmos lui-même. Le cosmos est une force qui nous impose sa volonté et qui l’exprime à travers les lois de l’univers (Οι νόμοι του σύμπαντος). Des lois naturelles qui régulent tout les aspects visibles et invisibles de notre existence et évolution en tant que forme de vie. Rien ni personne de ce qui existe dans le cosmos ne peut échapper à l’expression de ses lois naturelles. Il est par conséquence l’autorité suprême. Cette autorité suprême est alors représentée par une relique shandarienne que l’on appelle le Vselennaya (Вселенная).

Face au cosmos et à sa représentation, on ne s’agenoux pas et on ne leur voue aucun culte. Le culte étant ici la première des 7 pratiques interdites. On accomplit seulement notre Moira en respectant ses lois physiques et métaphysiques et en utilisant les ressources dont le cosmos possède et qui nous offre. Rien de plus, rien de moins.

La Grande Guidance

Le cosmos nous impose ses informations sous forme de code algorithmiques et de consensus physiques. Lesquels agissent comme des lois naturelles à la fois visible et invisible. Servant de guide et de boussole sur la voie du shandarien, cette même information est appelée ici la grande guidance (Η μεγάλη καθοδήγηση). Lorsque cette information est assimilée par notre conscience, elle devient guide et connaissance. D’où l’origine de l’une des 3 devises shandariennes: la connaissance est notre guide (Η γνώση είναι οδηγός μας).

La grande guidance est l’union de 2 guidances qui sont « la guidance première » et « la guidance secondaire ».

La guidance première (Το πρώτο καθοδήγηση) est une guidance dite naturelle. Elle est l’ensemble des clauses et consensus à la fois énergétique, psychique et biologique visant à nous faire exister sur ce plan de réalité en tant que forme de vie afin d’accomplir notre Moira. Elle regroupe ainsi les lois du cosmos. Pour la guidance première, il n’y a rien à faire si ce n’est suivre ses instincts naturels en répondant à ses propres besoins biophysiologiques (manger, boire, uriner, déféquer, dormir, se reproduire). Mais aussi ses besoins psychophysiologique (relaxation, communication, contact social, etc.).

La guidance secondaire (Το δευτερεύον καθοδήγηση) est une guidance dite artificielle. Elle est l’ensemble des codes, lois et principes shandariens qui viennent compléter, renforcer et optimiser la guidance première. Elle compose la loi shandarienne continue dans l’Ataraxia. Pour suivre la guidance secondaire il est fondamental que le Shandarien incarne cette loi. Autrement dit, qu’il les appliques au quotidien de manière inconsciente, automatique et naturelle. Car ce n’est que de cette manière que la guidance secondaire pourra être correctement suivie.

Sur la voie du Shandarien, la guidance première nous rend fonctionnel au niveau de notre psychisme (esprit) et de notre biologie (corps) alors que la guidance secondaire nous oriente dans notre évolution et progression d’un état de conscience non-réalisée à celui de conscience réalisée. Ainsi la grande guidance n’est pas un grand maitre devant lequel on s’incline et que l’on écoute à l’instar des traditions spirituelles et religieuses. Mais une « information » que l’on recherche et extrait de la mémoire de l’univers pour ensuite la comprendre afin de l’utiliser comme un code/principe à suivre.

Sachez enfin qu’il n’y a pas d’opposition entre les guidances première et secondaire, mais une relation de complémentarité.

La guidance première et secondaire contient l’ensemble de règles, codes, principes et consensus régulant la pratique ainsi que la vision, les moeurs et coutumes shandariennes. Ils sont inscris dans l’Ataraxia, le livre du cercle (l’un des 9 livres qui compose les écritures shandariennes), cet ensemble de règles et codes sociaux définissent la culture shandarienne.

La Sphère, symbole de la guidance

La sphère (Η σφαίρα) est le symbole de la Grande Guidance. Elle est à la fois synonyme de perfection de par sa forme géométrique et du savoir de par l’intelligence et la connaissance mise en œuvre pour sa réalisation. Toutefois, cette dernière ne peut être ni vénérée ni idolâtrée, car ces pratiques de vénération pouvant aller jusqu’aux cultes sont interdites et inexistantes dans le Shandarisme. La sphère ne peut donc être considérée que comme une simple représentation intellectuelle de l’information, Guide dans sa signification et son contenu ainsi qu’objet d’art dans sa forme.

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 − cinq =

Revenir en haut de page
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!