SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Les barbares

Dans la pensée shandarienne, le barbare ou Agrios (Αγριος)Agrioi (Αγριοι) au pluriel- que l’on peut traduire par « sauvage » sont le nom que l’on donne aux personnes inconscientes, ignorantes des lois du cosmos et de la nature, n’ayant aucune maitrise d’elles-mêmes et n’ayant également pas développer leurs propres pouvoirs psi.

De ce fait, ils sont mentalement faibles. Une faiblesse psychique qui  les rend facilement sujet soit:

  • à être dominé par leurs propres pensées et émotions primaires. Ce qui a alors pour conséquence de les amener à se comporter avec aveuglement, violence et stupidité. Un comportement qui caractérise le barbare, le sauvage. D’où justement cette appellation.
  • à être sous l’influence d’êtres ayant une science, conscience et intelligence supérieure, mais aussi une maitrise de soi et des pouvoirs psi développés. Ils peuvent ainsi facilement manipuler les barbares sans que ces derniers en ait conscience et contre lesquels ils sont sans défense.

Le barbare est très mal vu dans le Shandarisme

Le barbare est très mal vu dans le Shandarisme, car il est synonyme de source de destruction. En effet, de par sa faiblesse mentale qui le rend instable, il est sujet à créer des conflits et de la destruction autour de lui en commettant l’hybris. Or, cherchant l’unicité avec le cosmos et la symbiose avec la vie dans l’univers, un tel comportement ainsi que ses effets ne sont tout simplement pas acceptables dans le Shandarisme. De ce fait, lorsqu’on est shandarien, la maitrise de soi ainsi que conscience de soi sont nécessaire pour justement éviter de se comporter en barbare. Et ainsi, de cause à effet, éviter qu’on devienne une source de danger et de destruction pour la conscience collective et le cercle. Maintenant si il ne peut se maitriser, alors les autres shandariens auront le devoir de le maitriser par télépsychie/télépathie.

L’humiliation de l’Agrios

Être un Agrios, un barbare, un sauvage est une humiliation pour un Shandarien, car cela touche son identité shandarienne sur laquelle se fonde son estime de soi ainsi que son Nejabat en découlant. Dans ce sens, il faut se rappeler que l’identité shandarienne est basée sur la conscience, la connaissance et l’intelligence. Or l’Agrios possède les attributs inverses! C’est à dire l’inconscience, l’ignorance et l’idiotie. Ce qui à pour effet de toucher et rabaisser la valeur de soi et donc, l’estime de soi.

Pour être vu comme un Agrios, le Shandarien doit avoir eu un comportement répétitif de sauvage. Si il s’agit d’un incident isolé et que son esprit a été maitrisé par les autres membres du cercle, il ne sera pas considéré comme tel. Toutefois, dans cas de figure bien précis, il n’aura pas de seconde chance si il récidive une fois de plus. Le cercle applique une tolérance 0  avec les personnes violentes, faisant des histoires et les pseudo-rebelles. Et ceux quitte à faire le nettoyage dans ses propres rangs via les purges shandariennes.

La régression en Agrios

La pire chose qui pourrait arriver à un shandarien est qu’il régresse en Agrios. Dans ce cas de figure bien précis, la conscience collective n’aurait pas d’autres choix que de se protéger en appliquant le 4ème des 4 devoirs fondamentaux, la conservation.

Pour ce faire, elle prendrait alors le contrôle de l’esprit du shandarien pour le stopper dans son comportement destructeur et ainsi limiter la casse. Mais aussi le marquer du sceau de l’ostracisme. Ce qui impliquerait son bannissement à vie du Shandarisme, mais également le bridage de ses pouvoirs psi et l’effacement de sa mémoire pour qu’il oubli les secrets ainsi que son ancienne appartenance au cercle.

Ce qui aurait pour conséquence, que le Shandarien marqué par le sceau de l’ostracisme perdrait tous ce qu’il a acquit. D’ailleurs il est dit à ce sujet dans l’initiatum (les receuils de l’initié), l’un des 9 livres du Shandarisme: De son savoir à son pouvoir, tout lui sera repris. Il reviendra alors dans le monde des humains comme au premier jour de son incarnation.

SpaceMan89

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 − cinq =

Revenir en haut de page
SPACE VIBRATION