SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Les codes sociaux et culturels shandariens

Les codes sociaux shandariens

1. La maitrise de soi: Le Shandarien doit conserver la maitrise de lui-même, les comportements impulsifs, agressifs, hargneux ne sont pas les bienvenus. De plus, il n’est pas bon non plus d’être trop émotionnel. Autrement on passe pour un barbare. La pire humiliation pour un initié est de passer pour un barbare, un sauvage, un primitif. Car c’est le rejet et l’ostracisme du collectif.

Important: Si l’un ou l’une d’entre nous perd le contrôle (son sang froid), les autres ont le devoir d’appliquer le 4ème devoir fondamental, la conservation en utilisant collectivement leurs pouvoirs télépsychiques sur celui-ci. Ils neutralisent ainsi ses pensées, émotions voir intentions afin de le calmer. Autrement cela peut rapidement dégénérée en violence et devenir hautement dangereux et  destructeur pour tous.

2. L’expression du visage : Garder le visage inexpressif et impassible, car il est le signe d’une maitrise de soi. S’il y a sourire celui-ci doit rester léger, discret, sans montrer ses dents. Un sourire à grandes dents, à l’américaine est considéré comme un signe d’hypocrisie, de fourberie voir de faiblesse d’esprit ou de débilité mentale. De plus, sourire peut être perçu ici comme une moquerie ou pire comme une insulte.

3. Garder le dos bien droit: Gardez le dos bien droit, car il est le signe d’un état de confiance et de maitrise de soi (voir de puissance dans certains cas) contrairement au dos courbé qui est un signe de crainte et donc de non-confiance et de non-maitrise. Mais également un signe de soumission à l’autre.

4. La non-violence : la violence n’est pas permise, car elle est destructrice et un signe que vous êtes un barbare, un sauvage, un primitif. En cas d’agression physique ou verbale, le Shandarien doit conserver sa maitrise de lui-même et utiliser ses capacités télépathiques/télépsychiques pour neutraliser le corps et l’esprit de l’agresseur et ainsi “sauver sa peau” en stoppant l’agression en cours. Ceci est aussi l’application du 4ème devoir fondamental.

5. Soyez dans l’être et non dans le paraitre: Soyez naturel et authentique, ne pas jouer un rôle pour paraitre quelqu’un que vous n’êtes pas. Car la connexion mentale et télépathique fait que l’on voit et sait qui vous êtes réellement derrière vos apparences. Même si on ne le dit pas, on voit déjà votre véritable visage ainsi que tous vos cotés peu reluisants. De ce fait, il est inutile de vouloir jouer la comédie. De plus, rester naturel permet de pleinement accéder a nos ressources intérieures et ainsi pouvoir pleinement exprimer nos pouvoirs psi.

6. Éviter les comportements jugés “primitifs”: C’est à dire ne pas attirer inutilement l’attention sur soi, se donner en spectacle, faire le clown, raconter des blagues, amuser la galerie. Car cela montre que vous n’êtes pas une personne sérieuse et donc, une personne indigne de confiance qu’il faut éviter. De plus, éviter de taquiner, se moquer des autres, les attitudes et comportements joueurs et enfantins que l’on attribut ici aux débiles mentaux et aux barbares.

Communications & Raisonnements

1. Connexion mentale & télépathie: L’usage de la télépathie shandarienne et des contacts psychiques est courante du fait qu’elle est fortement encourager (même avec les non-shandariens) afin d’entretenir et développer ses capacités psi. La télépathie se pratique dans la vie de tous les jours et non cloitrer dans un monastère au sommet d’une montagne.

2. Échanges de pensée et d’énergie: Les échanges de pensée et d’énergie psychique entre shandariens est normale et naturelle, elles sont considérées comme la manifestation de communication entre des êtres évolués a un degré supérieur. De ce fait, il est admit comme naturel de lire dans les pensées d’autrui.

3. La fusion mentale:  La fusion des conscience et des énergies psychiques entre shandariens sont également des pratiques normales et naturelles. La notion d’intrusion mentale entre shandarien n’existe pas, car nous partageons une seule conscience et énergie dans le collectif. Par contre, cette même notion d’intrusion existe avec des personnes extérieures à la conscience collective non-autorisées à fusionner avec nos consciences.

4. Le « Eye Contact » : Fixez toujours la personne droit dans les yeux quand vous communiquez avec elle, car il est un signe d’ouverture sur l’autre, mais aussi de franchise. Mais c’est également par le “Eye contact” que la communication télépathique est rendue possible.

5. La voie de la raison: Suivez toujours un esprit de logique  et pragmatique dans vos raisonnements en prenant en compte tous ce que vous avez devant vous. L’intelligence est primée et sollicitée alors que la stupidité et l’idiotie sont mal vues et bannies.

6. La communication intelligente : Ne communiquer que des choses constructives. Réfléchissez avant de parler. Ne parler qu’en connaissance de cause.  Enfin, ne communiquez jamais pour faire des médisances, commérages, critiquer, humilier ou rabaisser l’autre, qu’il soit shandarien ou non-shandarien. Cela est considéré comme l’expression d’un esprit faible, inconscient, ignorant et stupide assimilé aux barbares.

7. La franchise de parole: Soyez directe et ne tournez pas autour du pot. Il ne sert à rien de mentir puisque la vérité se manifeste d’elle-même à travers nos connexions et échanges de pensée. De ce fait, le shandarien n’a aucune raison de mentir et doit dire la vérité. De même que si vous avez quelques choses à dire, dites-le en face, mais ne le dites jamais par derrière. Parler dans le dos d’autrui est un signe que vous n’êtes pas une personne digne de confiance. Les personnes indignes de confiance n’ont rien a faire dans notre cercle.

8. Le silence : Économisez votre salive, ne parlez jamais pour rien. Ne pas parler à tout bout de champ. Si vous n’avez rien à dire d’intéressant ni d’intelligent, alors ne dites rien et garder le silence. Cela ne veut pas dire que l’on en veut à la personne à qui on ne parle pas, mais simplement, qu’il n’y a pas lieu de communiquer avec elle pour le moment.

Relations sociales

1. L’esprit d’unicité: Conserver un esprit d’unicité entre shandarien et shandarienne, respecter l’autre son corps et son esprit afin de se maintenir dans une seule conscience, une seule pensée, une seule énergie. Mais aussi par l’esprit d’entraide et de solidarité. Un Shandarien doit aider l’autre lorsqu’il en a le besoin. L’égocentrisme et l’égoisme sont mal vue et assimiler à la mentalité des barbares et des sauvages.

2. Le respect des êtres supérieurs à soi : Respecter le pouvoir et le savoir des êtres ayant des capacités psychiques et neurologiques supérieures. Mais c’est aussi par extension, le respect de la hiérarchie shandarienne. Car cette dernière est aussi basée sur le degré des pouvoirs psi des uns et des autres.

3. La mixité homme-femme autorisée : La mixité entre homme et femme est autorisée afin de permettre à la complémentarité du masculin et du féminin de s’exprimer.

4. Ne serrez pas la main et ne faites pas la bise pour dire bonjours: Les shandariens ne se serrent pas la main et ne se font pas la bise entre eux. Car on ne se touche la main que pour transférer nos énergies ou consciences ou encore dans les relations intimes. De ce fait se toucher les mains pour se saluer n’est pas approprié ici. Quand à la bise, elle est dans le shandarisme une marque d’affectivité envers l’autre. Elle n’est donc pas non plus appropriée pour se saluer ou remercier quelqu’un.

5. Promiscuité & contact physique modéré : Ne pas se serrer les uns contre les autres, une distanciation sociale est nécessaire pour laisser l’espace nécessaire à nos énergies de vie de s’exprimer. Mais c’est aussi un moyen de protection en cas d’épidémie comme c’est le cas aujourd’hui avec le COVID-19. Certaines personnes sont tactiles et se permettent de toucher les gens (le bras, la cuisse, etc.). Cela n’est pas permis, car c’est un manque de respect de l’intégrité de la personne. Seuls les contacts physiques entre personnes proches et lors de certains rites et célébrations sont permis.

6. Signes d’affectivité publique: C’est à dire la bise, le baiser et les accolades. Ils sont autorisés dans la limite ou ils sont modérés. Autrement dit ne pas en faire des tonnes. Le baiser entre homme et femme ou entre femme se fait. Par contre, cela ne se fait pas entre homme. A la place, on fera la bise.

7. Pas d’exhibitionnisme : Même si la nudité existe belle et bien dans les mœurs shandariens, on ne s’exhibe pas aux yeux de tous! Il s’agit d’une simple question de bon sens.

Eau & nourriture

1. L’eau est précieuse: Pour un shandarien l’eau propre et potable est précieuse du fait qu’elle soit vitale et essentielle pour le bon fonctionnement de nos corps d’incarnation.  De ce fait, il ne faut pas la gaspiller inutilement et la consommer en science (connaissance) et en intelligence (sagesse).

2. La nourriture est précieuse: La nourriture saine et naturelle (fruit, légume, légumineuse, etc) est vitale pour l’alimentation de nos corps d’incarnation. De ce fait, il ne faut pas la gaspiller ni la jeter par terre.

3. Se nourrir en logique et en conscience: Ne mangez jamais la bouche ouverte afin de ne pas avaler de l’air et éviter le désagrément de faire de l’aérophagie ensuite. Prenez le temps de mâcher pour préparer la digestion. Mâchez doucement en prenant votre temps. Ne vous mordez pas la langue ou l’intérieure des lèvres et des joues avec un mouvement masticatoire trop violent. Soyez présent dans le momentum lorsque vous mangez. Tenez votre dos droit pour éviter une fausse route ou que «cela passe dans la mauvaise tuyauterie» comme dirait le fondateur. Enfin, manger proprement, ne vous goinfrez pas et ne mangez pas comme des porcs!

4. Main droite & main gauche: Vous pouvez manger de la main droite ou de la main gauche selon que vous soyez droitier, gaucher ou ambidextre. Dans le Shandarisme aucune main n’est considérée comme pure ou impure.

5. Boire “à l’indienne” lorsque l’eau est partagée: Quand on partage une seule bouteille ou un pichet d’eau, il ne faut jamais boire à la bouteille afin de ne pas transmettre les bactéries naturellement continues dans la salive et la flore buccale. A la place, on laissera couler l’eau dans sa bouche sans jamais que les lèvres ne touche la bouteille ou le pichet.

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × quatre =

Revenir en haut de page
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!