SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Comment prendre un repas shandarien?

D’abord, il faut se rappeler que la cuisine shandarienne est une cuisine lavantine qui regroupe les cuisines de Grèce et de Chypre. La cuisine arabe du Liban, de Syrie et d’Irak et enfin, la cuisine Perse (Iran). Le repas shandarien est la dimension de l’espace et du temps dans laquelle les sustentations sont prises. Ces derniers sont composés de mezzé. C’est à dire un ensemble de plat dont les portions permettent de se sustenter en juste proportion des besoins nutritionnels du corps d’incarnation. Maintenant, que cela soit une sustentation matutinale, méridienne ou sérotinale, on se lave toujours les mains et on se rince la bouche avant le repas. Puis arrivé devant le sofreh (1), on s’assoit autour. Puis on attend que tout les convives soient arrivés avant de débuter le repas de sustentations. Enfin, on attendra également que celui ou celle (si c’est une femme) possédant des capacités neurologiques et télépathiques commence à manger pour débuter le repas.

Dans de nombreuses cultures et traditions, c’est la personne la plus âgée ou l’invité d’honneur qui donne le signal de départ du repas. Chez les shandariens, cela revient à celui ou celle possédant des capacités télépathiques et télépsychiques supérieures, peu importe l’age qu’il ou elle a.

A partir de là, il y a 7 Actes obligatoires à observer lors des repas:

1) Faites le Symmachía pour poser l’intention de vous sustenter dans l’unicité du cosmos. Pour ce faire, visualisez l’univers, puis poser l’intention de vous unir à lui et son énergie le temps du repas. Enfin, prononcez la phrase : Selon les lois de l’univers, sous le règne de la Conscience Universelle.

2) Se tenir droit pour éviter une fausse route ou que «cela passe dans la mauvaise tuyauterie» comme dirait le fondateur. Ce qui implique de manger toujours en position assise. Il n’est pas permis de manger à plat ventre ou allongé sur le côté.

Note: Vous pouvez manger de la main droite ou de la main gauche selon que vous soyez droitier, gaucher ou ambidextre. Dans le Shandarisme aucune main n’est considérée comme pure ou impure.

3) Respectez l’eau et la nourriture. Pour un shandarien l’eau propre et potable est précieuse du fait qu’elle soit vitale et essentielle pour le bon fonctionnement de nos corps d’incarnation. De ce fait, il ne faut pas la gaspiller inutilement et la consommer en science (connaissance) et en intelligence (sagesse). De même que la nourriture est également précieuse, car vitale pour l’alimentation de notre corps d’incarnation, ainsi que le renouvellement et le bon fonctionnement de ses cellules. De ce fait le Shandarien doit respecter la nourriture offerte pour sa valeur vitale en ne pas critiquant pas ce qui lui est posée. S’il aime qu’il mange, s’il n’aime pas qu’il s’abstienne de manger. Enfin, il ne faut pas la gaspiller ni la jeter par terre. C’est-à-dire hors du sofreh.

4) Mangez en pleine conscience afin de s’unir à l’énergie de l’aliment. Ce qui implique de prendre le temps de mâcher calmement, focaliser son attention sur l’aliment en soi pour ressentir. Enfin, il ne faut jamais manger jusqu’à ce que l’estomac soit plein. Autrement dit, jamais jusqu’à satiété.

5) Mangez proprement, ne vous goinfrez pas et ne mangez pas comme des porcs! Ne léchez pas vos doigts ni le contour de vos lèvres, essuyez-les à la place. Ne piaffez pas. Ne mangez jamais la bouche ouverte afin de ne pas avaler de l’air et éviter le désagrément de faire de l’aérophagie ensuite. Ne faite pas d’éructation en public. Si vous ne pouvez vous contenir, tournez le dos aux personnes présentes afin de ne pas les incommoder.

Quand on partage une seule bouteille ou un pichet d’eau, il ne faut jamais boire à la bouteille afin de ne pas transmettre les bactéries naturellement continues dans la salive et la flore buccale. A la place, on laissera couler l’eau dans sa bouche en un jet sans jamais que les lèvres ne touchent la bouteille ou le pichet.

6) Faites pensées de gratitude pour les bienfaits du repas. Pour se faire, levez la tête vers le ciel et les étoiles, fermez les yeux et envoyez une pensée/onde de gratitude à l’univers. Puis prononcez : As eínai (Ας είναι). Essuyez-vous le visage avec vos mains.

A Savoir: Lavez-vous rapidement les mains avant de faire les gratitudes et donc avant d’essuyer notre visage avec ces derniers.

7) Partagez le repas avec la nature. Lors d’un repas shandarien, on laisse une assiette que l’on donne à la nature afin de la rétribuer pour ses dons qu’elle nous offre. C’est à dire les fruits, légumes, herbes et aromates naturels qu’elle nous donne pour pouvoir nous sustenter. Nourriture qui sera généralement mangée par les êtres de la nature elle-même: par les oiseaux voir par les chiens et chats.

(1) Un Sofreh est une nappe. Sa fonction est d’accueillir et présenter la nourriture pour sa prise par les convives. Autrement dit, les mezzés sont déposés sur le Sofreh.

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 − neuf =

Revenir en haut de page
SPACE VIBRATION