SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

La communion naturelle

La communion naturelle aussi appelée la Sýntixi (Σύντηξη) est une pratique shandarienne qui consiste à s’unir à la nature présente en soi et autour de soi. Elle est ainsi une unification à la nature  avec la vie minérale, végétale et animale.

La communion naturelle s’exprime par la communion avec la nature sous 2 aspects, corpusculaire et ondulatoire.

Dans son aspect corpusculaire, la communion naturelle unis le corps d’incarnation aux 3 états primaux de la matière, solide, liquide et gaz.

  1. L’union du corps d’incarnation à l’état solide consiste à se poser en conscience dans la nature.
  2. L’union du corps d’incarnation à l’état gazeux consiste à respirez en conscience dans la nature.
  3. L’union du corps d’incarnation à l’état liquide consiste à se baigner dans une rivière ou un lac dans la nature.

Dans son aspect ondulatoire, la communion naturelle unis le corps d’incarnation aux rayonnements de la lumière et du soleil. Pour ce faire, elle consiste à prendre un bain de soleil dans la nature.

Attention cependant pour les corps d’albâtre. C’est-à-dire les peaux claires qui doivent se protéger des rayons solaires.

Comment pratiquer la communion naturelle?

I. Se poser nue au milieu de la nature, sur la terre ou dans l’eau
II. ouvrir son champ de conscience sur la nature autour de toi.
III. Focaliser son attention pour prendre conscience des énergies et consciences présentes de la nature.
IV. Poser l’intention de communier et lâcher prise pour que le processus se fasse.

La communion naturelle à pour fonction de ressourcer son corps d’incarnation auprès de la nature. Ce ressourcement permet le renforcement des liens avec la conscience et les énergies de la nature. Mais il permet aussi de maintenir l’homéostasie du corps (et donc entretenir sa bonne santé) et fortifier ses défenses immunitaires.

Enfin, la communion naturelle est aussi une voie et un outil pour se reconnecter à la planète terre et ne faire plus qu’un avec son astre.

La communion naturelle solaire et lunaire.

La communion naturelle peut être solaire ou lunaire. La communion naturelle solaire se pratique de jour et la communion naturelle lunaire se pratique la nuit.

  • La communion naturelle solaire permet de communier avec la conscience et l’énergie de la vie diurne.
  • La communion naturelle lunaire permet de communier avec la conscience et l’énergie de la vie nocturne.

La communion naturelle est complémentaire à l’unification

Dans cette complémentarité, l’unification ressource le corps psionique alors que la communion naturelle ressource le corps biologique. Dans cette complémentarité,  la communion naturelle se croise à l’unification fluidique.

Mais il existe également d’autres croisements de pratique shandarienne possible qui sont:

  1. La communion naturelle se croise aux rites de pouvoir.
  2. La communion naturelle se croise aux rites d’énergie.

La communion naturelle se pratique 1 fois par mois durant la période du printemps et de l’été. Car le printemps et été sont les seules périodes de l’année durant lesquelles la nature se régénère et s’exprime dans sa complétude. Ce qui n’est pas le cas en autonome ou elle dégénére et en hivers ou elle se met au repos.

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un + 17 =

Revenir en haut de page
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!