SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Comprendre le fameux 4ème devoir fondamental

Qu’est-ce que ce fameux 4ème devoir fondamental qui revient régulièrement chez les Shandariens et dont vous avez surement eux vent à plusieurs reprises? Pour le comprendre, il faut d’abord se rappeler  qu’il y a 4 grands devoirs fondamentaux que tout Shandarien et Shandarienne doit suivre. Ces 4 devoirs qui sont:

Le 1er devoir est la présence: être présent sur le chemin des étoiles par l’attention et l’intention, mais aussi en incarnant l’esprit shandarien et l’identité shandarienne.

Le 2ème devoir fondamental est l’action, le mouvement: C’est à dire mettre en pratique le Shandarisme (culture de l’être, expérience, unification, rites & célébration shandariennes)  et adhérer à la guidance et a ses lois, que cela soit les lois du cosmos ou les lois shandariennes dans la stricte orthodoxie shandarienne.

Le 3ème devoir fondamental est l’assimilation: C’est à dire réunir, acquérir/assimiler dans son champ d’information, d’énergie et de matière toutes les ressources suffisantes pour pouvoir déjà subsister dans un premier temps, puis pouvoir suivre le chemin des étoiles dans un second temps.

Le 4ème devoir fondamental est la conservation: C’est à dire se protéger, se préserver et donc se conserver contre tout éléments et êtres pouvant mettre en danger, nuire voir détruire aussi bien la synergie stellaire, que le cercle et soi-même. Il s’agit ainsi d’un devoir très important de protection de soi et des autres. Ce devoir peut s’appliquer aussi bien individuellement par soi-même que collectivement avec les sentinelles ou S.T. L’application du 4ème devoir est le bouclier du Shandarien.

Application du 4ème devoir

L’application du 4ème devoir fondamental couvre en réalité un spectre assez large de moyen, de technique et de stratégie de défense. Il y a ainsi:

I. Les techniques propres aux degrés de conscience

Selon son degré de conscience et de fréquence et donc, de capacité, on utilisera certaines techniques et pas d’autres. Dans cette optique, nous avons 2 degrés dont un degré global à l’ensemble de tous les degrés qui consiste à l’application du sceau du secret. Puis un degré spécifique a chaque degré de conscience impliquant:

Pour le degré de moyenne conscience

  • L’utilisation de l’Apokrypsi
  • la pratique du Sigaliá
  • La technique du Kélyfos (Κέλυφος) pour contrer les attaques et intrusions télépathiques & télépsychiques
  • la télépathie pour connaitre les pensées et intentions de l’agresseur et anticiper ses plans et actions
  • la fuite/retrait (non pas par couardise, mais pour sauver sa vie)

Pour le degré de moyenne conscience

  • La télépathie
  • La clairvoyance & la vision à distance (Ce qui rappellera les anciennes activités de Joseph McMoneagle pour certains)
  • L’utilisation de la Mètis
  • L’utilisation du Métamfiesménos
  • La technique du Kélyfos

Pour le degré de haute conscience

  • La télépathie
  • La télépsychie & le contrôle de l’esprit de l’agresseur par la force de pensée/volonté
  • La pratique de la Lithi (Λήθη) qui aboutira à un missing time pour l’agresseur
  • La décorporation & le transfert de conscience en urgence
  • La psychokinésie (projection/décharge d’énergie psionique contre l’agresseur à l’instar de la projection du Chi/Ki dans les arts martiaux)

Toutes ces pratiques et techniques de défenses peuvent être associés et combinées entre elles pour une meilleure efficacité d’action et donc, d’augmentation des chances de survie pour un Shandarien. Enfin, ces pratiques et techniques sont consignées et décrites noir sur blanc dans le livre des pouvoirs, le Shandariana Dominatis.

II. les techniques assimilées au 4ème devoir fondamental

Les techniques assimilées au 4ème devoir sont toutes les actions visant a préserver la vie et l’action du Shandarisme et de ses membres en dehors des techniques propres aux degrés de conscience. Ce qui implique d’utiliser tous les moyens et ressources possibles et imaginables à disposition. Autant dire que cela ratisse large! Enfin, le Shandarisme ne possède pas d’armée ni de milice ni de groupe paramilitaire. Les Sentinelles ou « hommes de l’ombre » ne sont pas une armée proprement dite, mais un groupe de défense. Dès lors, en cas de besoin, la conscience collective peut utilisée les ressources et armées des autres et ainsi renforcer ses propres capacités de défense. C’est à dire employer des sociétés privées de sécurité de non-shandariens ou encore le recours aux intermédiations de la conscience collective en fonction de la situation. Autrement dit, les non-shandariens peuvent être employés pour défendre le Shandarisme contre d’autres non-shandariens hostiles ci-nécessaire.

Les limites d’application du 4ème devoir fondamental

Toutefois, afin de rester dans le grand flux et qu’il n’y ait pas d’invocation et d’utilisation abusive, mais aussi de dérives liées à l’application du 4ème devoir fondamental, il existe des limites claires et nette a ne pas franchir. Dans ce sens la ligne rouge se situe dans le fait que:

  • On ne peut pas invoquer ni utiliser le 4ème devoir fondamental pour une idéologie, des intérêts privés, des revendications égotiques ou autres
  • On ne peut pas invoquer ni utiliser le 4ème devoir fondamental pour la recherche de richesse, de gloire, de puissance et de pouvoir
  • On ne peut pas invoquer ni utiliser le 4ème devoir fondamental pour déclencher l’entropie et le chaos, la guerre et la destruction
  • On ne peut pas invoquer ni utiliser le 4ème devoir fondamental pour abuser, tuer, massacrer, violer, voler, piller ou anéantir.
  • On ne peut pas invoquer ni utiliser le 4ème devoir fondamental pour déstabiliser, envahir, coloniser ou asservir/annexer une population, une région, etc
  • On ne peut pas invoquer ni utiliser le 4ème devoir fondamental par calcul, stratégie et complot dans X plan
  • On ne peut pas invoquer ni utiliser le 4ème devoir fondamental par convoitise des ressources, peur, colère, vengeance, jalousie ou par dépit

Dès lors le 4ème devoir fondamental ne peut être exclusivement invoqué et utilisé que pour la défense du Shandarisme face à une menace bien  réelle et non face à une menace fictive dans un délire paranoïaque ou inventée pour servir un quelconque intérêt personnel ou privé. Là ou la maitrise de soi (les émotions), la science (connaissance), la conscience (clairvoyance) et l’intelligence (sagesse) sont ici primordiales et nécessaires.

IL EST VITAL ET IMPÉRATIF QUE L’UNITÉ AVEC LA VIE AINSI QUE L’UNICITÉ AVEC LE COSMOS MENANT A LA STABILITÉ ET PAIX SOIT MAINTENUE DANS L’INTÉRÊT UNIVERSEL, QUE L’ON SOIT SHANDARIEN, NON-SHANDARIEN, HUMAIN, HYBRIDE, EXTRATERRESTRE OU EXTRADIMENSIONNEL.

Maintenant dans l’éventualité ou un ou plusieurs shandariens venaient à franchir cette ligne rouge, la conscience collective et le cercle ont le devoir urgent et premier de les neutraliser pour ensuite les faire passer devant la justice stellaire. Et oui, on ne rigole pas avec ce genre de chose dans le Shandarisme.

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × 3 =

Revenir en haut de page
SPACE VIBRATION