SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Comprendre ce qu’est la Mètis (Μῆτις)

Dans le Shandarisme, la Mètis (Μῆτις) que l’on peut traduire par “ruse” est un ensemble de tactiques et stratégies de manipulation psychologique et sociologique dans un but donné. Elle est une forme d’intelligence basée sur la conscience et la connaissance psychologique et sociale de l’être humain. Dans ce sens, la Métis possède plusieurs fonctions essentielles pour la conscience collective shandarienne et le cercle, dont les principales sont:

La mètis est souvent associée au Qa ainsi qu’aux techniques d’influence et à la persuasion directement appliquée dans l’environnement mental d’un sujet/prédateur. Elle joue sur l’invisible et l’illusion pour agir et utilise la voie des pouvoirs de vie, notamment la télépathie.

La mètis comme instrument

La métis est un instrument psychologique. Comme n’importe quel instrument,elle peut être utilisée dans un sens positif comme dans un sens négatif.

  • Dans son sens négatif, la mètis est utilisée pour induire volontairement en erreur Y ou X afin d’abuser.
  • Dans son sens positif, la mètis est utilisée pour induire volontairement en erreur Y ou X afin de protéger ou tester

Utiliser la mètis en science, conscience et intelligence

Pour être utilisé dans son sens positif, il convient que les intentions à la base et la finalité à la fois soient dans un but de protection, d’enrichissement et d’épanouissement de la vie et non dans un but de destruction, d’appauvrissement et de regression.

Dans cette optique, l’intention et la finalité doivent être pensées et conduit avec science, conscience et intelligence.

  1. La conduction de la mètis en science permet la connaissance des tenants et des aboutissants, des conséquences aussi bien constructives que destructives et toxiques.
  2. La conduction de la mètis en conscience permet l’observation et le discernement pour savoir où, quand et comment agir.
  3. La conduction de la mètis en intelligence permet d’agir en cohérence avec la vie et ses conjonctures dans lesquelles l’action est entreprise.

Le bien et mal n’existant pas dans l’esprit shandarien, le recours et l’utilisation de la mètis ne pose aucun problème éthique ou moral pour celui qui marche sur le chemin des étoiles. Du moins tant que cela ne conduit pas à l’hybris.

Les Shandariens n’ont pas le droit d’utiliser la mètis entre eux afin de ne pas briser le cercle de confiance et ainsi conserver l’unicité de la conscience collective. Toutefois, il existe 2 exceptions à cette règle qui sont de tester certains membres ou pour piéger un traitre ou renégat.

Utiliser la mètis nécessite un haut degré de connaissance et de maitrise.

L’application de la métis requière un haut degré de connaissance de la psychologie et des comportements humains, mais aussi une maitrise parfaite des techniques d’influence et de persuasion ainsi que de la télépathie et télépsychie shandarienne. De ce fait, les seuls shandariens ayant acquit  et développés ses compétences sont les maitres des esprits eux-memes. Autrement dit, les initiés du degré de haute conscience.

Ce qui veut dire que la mètis ne peut être utilisée que par ces derniers et non par les basses consciences ou moyennes consciences shandariennes.

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt − dix =

Revenir en haut de page
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!