SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Comprendre le sens et le pouvoir du rite d’énergie

Le sens du rite d’énergie

La finalité du rite d’énergie détermine le sens de son accomplissement. Ainsi le but ultime du rite d’énergie est de soutenir la manifestation et l’épanouissement de la vie dans le cosmos, mais aussi de soutenir la croissance et l’action des corps énergétiques de CQMSLCDE. Dans ce sens, le rite d’énergie n’a pour seule fonction et intention de penser, d’agir et d’être dans l’unité avec la vie et dans l’unicité avec le cosmos. Une unité et unicité s’inscrivant dans le processus naturel de l’éclosion de la fleur de vie du cosmos. Ainsi, le rite d’énergie n’a pas pour finalité la recherche superficielle et illusoire du plaisir charnel ni de répondre aux soifs de pouvoir, d’argent, de sexe des dormeurs. Enfin, pour atteindre cette finalité, le pouvoir du rite d’énergie doit être appliqué en science (connaissance), en conscience (clairvoyance) et en intelligence (logique, sagesse) dans la stricte orthodoxie du protocole shandarien selon les lois naturelles de l’univers. Tel est le sens que l’on donne au rite.

Le pouvoir du rite d’énergie

Pour atteindre sa finalité, le rite d’énergie possède un pouvoir. L’énergie sexuelle produite et employée par l’action rituelle constitue la base active de ce pouvoir ainsi que de sa manifestation et de son action et diffusion à travers le continuum espace-temps de l’univers. Le pouvoir de l’énergie sexuelle manifesté durant l’accomplissement du rite s’exprime sous 5 fréquences vibratoires différentes qui donnent chacune 5 pouvoirs dont :

I. Le pouvoir de générescence : l’énergie sexuelle à la propriété d’initier et de soutenir la génération et création de nouvelles énergies de vie conscientes et vivantes.

II. Le pouvoir de sustence : l’énergie sexuelle à la propriété d’alimenter et de soutenir en force et en puissance les corps énergétiques des êtres. Cette dernière constitue la base alimentaire pour les entités parasites telles les succubes et les incubes.

III. Le pouvoir de régénérescence : l’énergie sexuelle à la propriété de régénérer, réparer et cicatriser si le besoin est, les tissus énergétiques et biologiques des êtres incarnés et non-incarnés.

IV. Le pouvoir de jouvence : l’énergie sexuelle à la propriété de ralentir le vieillissement ou de rajeunir selon les cas les tissus énergétiques et biologiques des êtres.

V. Le pouvoir de germinence : l’énergie sexuelle à la propriété d’initier et de soutenir la germination de la matière de vie végétale ainsi que la croissance de la matière de vie minérale et cristalline.

La pensée et l’intention de la conscience directrice oriente et détermine le type de fréquence vibratoire et de pouvoir émergeant correspondant lors de l’action rituelle. Toutefois, ces pouvoirs ne pourront agir correctement et efficacement que si le terrain sur lequel ils agissent leurs est favorables. D’où la nécessité de la préparation aux rites de manière spécifique, ainsi que de la pratique de l’hygiénisme shandarien de manière générale.

Texte originel: http://shandarism.com/Fr/Shandarisme/Pratiquer/Rites/Energie/sens-pouvoir.php

ZetaReticuli4779

Revenir en haut de page
SPACE VIBRATION