SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Conte Shandarien: Pourquoi es-tu dans cette cage?

Voici une petite histoire shandarienne intitulée « Pourquoi es-tu dans cette cage ? » Il s’agit d’un petit conte dans le style des anciennes séries TV de science fiction « Au-delà du réel » ou encore « la quatrième dimension ». A la fin de cette histoire, il n’y a pas de moralité, mais seulement une prise de conscience écologique sur comment l’homme traite la vie présente sur cette planète.

Pourquoi es-tu dans cette cage?

Etape 1 – Le Choc :

Un humain se réveille tout jour au lendemain dans une petite cage. Il ne sait pas comment il est arrivé là et ne comprenant pas ce qui lui arrive. Il est désorienté et apeuré. Puis celui-ci aperçoit 3 petits êtres grisâtres, d’aspect chétif avec une tête en forme de poire et de grands yeux noirs en amande. D’un seul coup, l’homme est prit de terreur. Il s’agite dans tout les sens et hurle à la mort terrifié par l’aspect de ces êtres, mais aussi à l’idée de ce qu’ils pourraient lui faire subir. Alors les 3 extraterrestres l’immobilisent, le sort de sa cage et l’emmène pour lui faire passer des examens et des tests médicaux. Une fois les tests passés, ils le ramène dans sa cage. L’humain est en état de choc, traumatiser par comment il vient d’être traité. Un petit gris lui pose alors une question par télépathie : Pourquoi es-tu dans cette cage ? L’humain encore sous le choc n’est pas en état de répondre. Le petit gris s’en va.

Étape 2 – Le déni :

Deux semaines plus tard, le même petit gris revient et lui repose la question : Pourquoi es-tu dans cette cage ?

L’humain se balance d’avant en arrière, visiblement encore choqué, il se fait un monologue interne en niant ce qu’il lui arrive : « Ce n’est pas vrai, les extraterrestres n’existent pas, je ne comprends pas ce qui m’arrive, je n’ai rien fait de mal, je suis en enfer, ce sont des démons … ». A cela le petit gris lui répond : Je deviendrai plus tard. Puis il repart

Étape 3 – La colère :

3 Mois plus tard, le petit gris est de retour avec la même question : Pourquoi es-tu dans cette cage ?

Furieux, l’humain l’insulte de tous les noms, proteste et se fait violent. En passant ses bras à travers les barreaux de la cage, il tente de l’étrangler. Mais il n’y arrive pas. On sent bien qu’il a vraiment envie de tuer le petit gris pour le traitement que les extraterrestres lui font vivre. A cela le petit gris lui répond toujours calmement : Si tu n’étais pas dans tes émotions et si tu n’étais pas centré sur la valeur de ta personne, tu pourrais répondre à la question. Ce n’est pas grave… Je deviendrai plus tard. Puis le petit gris s’en va…

Étape 4 – La dépression :

Quelques semaines plus tard, le petit gris est de retour avec encore et toujours la même  question : Pourquoi es-tu dans cette cage ?

L’humain est en pleur, dépressif, il a des pensées de suicide, il ne va vraiment pas bien. Il regarde l’extraterrestre avec haine et mépris, mais ne lui répond pas. La réponse du petit gris : Je deviendrai plus tard. Et il s’en va.

Étape 5 – La reconstruction :

1 mois plus tard, le petit gris est de retour avec cette même question : Pourquoi es-tu dans cette cage ?

L’humain va visiblement mieux et lui donne une première réponse : c’est vous qui m’avait mis en cage. Je ne suis pas un animal, je suis un humain, j’ai le droit au respect et à la dignité, bande d’enfoiré !

Le petit gris lui répond toujours par télépathie : Qu’as-tu fais de noble pour demander le droit au respect ? Ce n’est pas parce que tu es humain que tu mérites que l’on te traite comme un seigneur. Je deviendrai plus tard

Le petit gris repart. Alors l’humain commence à se poser des questions: Mais qu’est-ce qu’il a voulu dire par là ? Il réfléchissa pendant de longues heures et eut soudainement une première révélation : Il n’était qu’un humain, un simple être vivant et non un être supérieur « un seigneur» ayant tout les mérites et tout les droits…

Étape6 – L’acceptation :

4 mois plus tard, le petit gris est de retour : Pourquoi es-tu dans cette cage ?

Résigné par son sort, l’humain lui dit : Je ne suis qu’un être vivant et non un être supérieur a qui il faudrait tout accorder.

Le petit gris lui répondit : C’est bien, tu commences à apprendre. Mais je deviendrai plus tard

Étape 7 – La révélation:

4 semaines plus tard, le petit gris est à nouveau de retour: Pourquoi es-tu dans cette cage ?

L’humain lui dit : Je ne suis peut-être pas un seigneur à qui il faut faire allégeance, mais je suis un humain et non un animal !

A cela petit gris lui répondit : Pourtant tu penses, t’alimentes, dors et  te reproduis comme n’importe quel autre animal. En quoi serais-tu différent des autres mammifères de la planète Terre ?

Le petit gris repart. L’humain regarde les barreaux de sa cage et prend soudainement conscience qu’il est un animal en cage et que les extraterrestres le traitent comme les hommes traitent et enferment les autres animaux pour leurs bons vouloirs. Cette prise de conscience le choc profondément et finit par vomir à travers ses barreaux…

Étape 8 – La réponse :

3 mois plus tard, le petit gris est de retour avec la désormais fameuse question : Pourquoi es-tu dans cette cage ?

L’humain lui répondit alors ceci : Parce que je me comporte comme un sauvage et que vous me traiter comme je traite les autres animaux de cette planète.

Alors le petit gris eut pour seule et unique réponse un sentiment de contentement. Puis il s’en alla laissant l’humain dans sa cage….

Le message écologique de ce conte:

Dans ce conte, l’homme et son orgueil se prennent une baffe monumentale. Il prend conscience qu’il n’est pas un prince à qui il faut accorder tout honneur, tout mérite et tous droits, mais seulement un simple être vivant dans l’univers. Ce qui va le pousser à faire le deuil douloureux de son « égo » à travers plusieurs étapes : le choc, le déni, la colère, la dépression, la reconstruction et l’acceptation avec à la fin de ce processus une prise de conscience écologique.

Beaucoup d’humains ont tellement une haute opinion d’eux-mêmes qu’ils pensent être au-dessus de toutes les autres formes de vie de cette planète. Comme cet homme en cage, ils pensent avoir tout les mérites et tous les droits. Or, ces derniers oublient bien vite qu’ils sont eux-mêmes le produit de leurs environnements. Un environnement composé de formes de vie qu’ils maltraitent et détruisent sans aucune pitié pour assouvir leurs moindres désirs et caprices aussi futiles que superficiels.

Si vous ne voulez pas être traité comme des sauvages par les extraterrestres, commencez par arrêter de vous comportez comme tel envers les autres formes de vie de cette planète. Arrêtez de détruire la planète terre et sa nature. Traitez la nature avec respect et la perception/considération que les extraterrestres ont de vous sera meilleure. Car les aliens vous traiteront pour ce que vous êtes véritablement et non pour ce que vous pensez être dans vos croyances,  attentes et désirs.

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × cinq =

Revenir en haut de page
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!