SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

La curiosité chez les Shandariens

La curiosité est un d’intérêt porté à l’égard d’un sujet ou d’un phénomène donné. Cet intérêt va alors pousser la conscience à s’informer sur la dite chose pour en prendre connaissance. Autrement dit « connaitre ce sujet ou phénomène ». Une connaissance qui participera alors à son évolution d’être incarné.

Dans l’univers, toutes les formes de vie possède cette curiosité, aussi bien terrestres qu’extraterrestre ou extra-dimensionnel. Car c’est elle qui leurs permettent de savoir pour se réaliser et évoluer. Même une simple abeille ou une guêpe est curieuse. Quand par exemple elle vient vous voir puis ensuite repartir par où elle est venue. C’est de la curiosité de sa part. Elle n’est pas là pour vous attaquer ni vous piquer, mais seulement pour vous connaitre à travers les vibrations que vous émettez tout naturellement. Le chat qui vous observe, un chien qui vient vous dire « bonjour » avant de s’en aller. L’oiseau qui se place à coté de vous ou encore le dauphin qui vient nager avec vous. Tous ces comportements sont des expressions de la curiosité. Ce que l’on appelle les OVNIS sont aussi curieux, quand des boules de lumière conscientes et intelligentes viennent sondés les lieux et les personnes pour connaitre et savoir avant de repartir.

Curiosité positive et curiosité négative

Sur le chemin des étoiles, il existe 2 polarités à la curiosité qui sont la polarité positive et la polarité négative.

> Dans sa polarité positive, la curiosité est orientée et polarisée sur des sujets et phénomènes participant à notre accomplissement et réalisation de conscience. Par exemple, vouloir savoir comment nos corps d’incarnations sont constitués, comment l’univers fonctionne, comment fonctionne la réincarnation, ce qu’il y a dans l’après-vie, comment une étoile nait et meurt, comment agit l’ADN, comment se structure le temps, comment fonctionne la gravité, comment rester en bonne santé, améliorer sa mémoire, etc, etc.

> Dans sa polarité négative, la curiosité est orientée et polarisée sur des sujets et phénomènes ne participant pas à notre accomplissement et réalisation de conscience. Par exemple savoir ce que X ou Y a dit ou fait, chercher à savoir les derniers scandales et clashes, vouloir connaitre la dernière chanson ou look à la mode, chercher à savoir combien untel gagne d’argent, qui est en couple avec qui. Si le type à acheter un écran plat, une nouvelle voiture, des bijoux ou vêtements de marque & Cie. Autrement dit, la curiosité négative porte sur la superficialité qui n’apporte absolument rien à l’évolution et à l’amélioration de l’être incarné.

Pour les Shandariens, la curiosité positive est recherchée alors qu’à contrario, la curiosité négative est à éviter. A cet effet, il est dit dans l’Initiatum:

« Recherchez l’essentiel et le véridique, mais détournez-vous du superficiel et de l’illusion« .

« Approchez-vous des mystères de la vie et du cosmos, mais éloignez-vous des histoires et des affaires des incarnés et non-incarnés. »

La curiosité dans le Shandarisme

La curiosité positive ouvre la voie de l’excellence de soi. Au contraire l’incuriosité et la curiosité négative ouvre la voie à la médiocrité de soi. La curiosité positive dans la conscience collective et son cercle est donc encouragée, car elle pousse le Shandarien à prendre connaissance de nouvelles choses qui enrichiront son être et participeront à son évolution de conscience et qui par extension, enrichira et participera également à l’évolution de la conscience collective. Autrement dit, tout le monde y gagne! Il ne faut donc pas interdire la curiosité positive, mais l’encourager. Partez voyager et explorer le monde, l’univers et ses mystères, allez à la rencontre des autres peuplades, cultures et de l’inconnu. Puis rapportez  en la connaissance et le savoir qui nous enrichira tous. Souvenez-vous ainsi qu’il y a des choses que nous ne savons pas encore et qui peuvent nous servir dans nos réalisations et évolutions.

Toutefois, il n’est pas demandé de devenir un nouvel Indiana Jones ou une nouvelle Sydney Fox, mais seulement de partir à l’aventure, explorer, découvrir et comprendre pour apprendre, se réaliser et évoluer.

Dans la curiosité positive, il y a 7 attributs à avoir qui sont:

  1. Le besoin/désir de savoir: Ayez un besoin/désir ardent de connaitre l’univers dans lequel vous êtes incarné.
  2. L’ouverture d’esprit: Si vous n’êtes pas ouvert sur le monde extérieur, vous n’y trouverez aucun intérêt.
  3. La neutralité: Restez neutre, ne posez pas de jugement de valeur bien ou mal. Souvenez-vous ainsi que ce que vous critiquez, vous le perdez.
  4. La modestie: Gardez en tête que vous ne savez pas tout, restez conscient de vos propres limites actuelles
  5. L’observation: C’est à travers l’observation que l’on prend de l’information et que l’on apprend les choses.
  6. La rationalité: Ayez du bon sens. Soyez rationnel et non rationaliste (les rationalistes sont tout sauf rationnel, sauf dans leurs propres têtes)
  7. La recherche: Passez a l’action à travers l’acte de rechercher.

Se protéger de la curiosité négative des autres

Nous sommes aujourd’hui incarné dans un monde ou les gens ne sont pas forcement bienveillant. Beaucoup ont une curiosité négative. Autrement dit, une curiosité malsaine dont le but est soit de vous nuire soit de colporter des ragots sur votre dos pour faire illusoirement brillé leurs petits égos devant autrui. Qu’on se le disent, les Shandariens détestent:

  • les concierges de service (personnes qui veulent tout savoir sur vous)
  • les personnes qui foutent leurs nez dans leurs affaires
  • les personnes à la pêche aux renseignements (qui cherchent des informations qu’ils pourrait utilisées contre nous. Exemple:  les claque-merdes de journalopes et media mainstream).

Afin de pouvoir nous accomplir et nous réaliser pleinement sans avoir la nuisance de ces personnes sur le dos, il convient de s’en prémunir. Pour cela, le Shandarien applique le 4ème devoir fondamental, la conservation à travers le sceau du secret. Pour cela:

  1. Les Shandariens ne parlent jamais d’eux ni de leurs vies aux autres (ils sont réservés et non timides)
  2. Les Shandariens sont très évasif et pas en clin à la discussion quand on posent des questions les concernant.
  3. Les Shandariens ne diffusent jamais d’information publique sur eux-mêmes ou pouvant potentiellement leurs porter préjudices
  4. Les Shandariens apprennent à connaitre d’abord les gens avant de s’ouvrir à eux.
  5. Les Shandariens ne partagent qu’avec les personnes de confiance et non avec les personnes de méfiance.

Vous l’aurez donc comprit, moins les gens en savent, mieux s’est. De manière à ne pas leur donner d’information à exploiter ni à détourner. Enfin concernant le partage d’information entre membre du cercle, ce qui se passe dans la synergie stellaire reste dans la synergie stellaire. Comme ce qui se passe à Vegas reste à Vegas. Autrement dit, le sceau du secret y est strictement appliqué.

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 − 8 =

Revenir en haut de page
SPACE VIBRATION