SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Le cycle de vie des centres d’énergie shandariens

Le centre d’énergie shandarien aussi appelé l’Energia possède un cycle de vie en 3 phases qui sont la générescence, la vivance et la dégénérescence.

Dans sa phase de générescence

Tout commencera par la recherche du berceau de la génération. A cet effet, le cercle cherchera et détectera les lignes d’énergie tellurique naturellement présentes. Puis, une fois le berceau trouver, celui-ci cherchera, détectera et évaluera le point de concentration d’énergie qui est le plus fort. Puis le marquera ce point en posant la pierre de générescence. Puis à partir du plan de génération (plan de construction), le cercle calculera et sécurisera l’espace nécessaire à la génération de l’énergia autour de la pierre. De là, il activera une dimension shandarienne qui en se déployant prendra et sécurisera par la même occasion tout l’espace du berceau de la génération. Une fois activé et sécurisé, le cercle dégagera et nettoiera l’espace nécessaire à la génération de l’énergia autour de la pierre de générescence

Ce n’est qu’à ce moment là, que la génération de l’énergia débutera. La construction partira alors depuis la pierre de générescence/point de génération. Dans ce processus générateur, depuis le point de génération, le cercle construit l’énergia couche après couche, dans un mouvement cyclique d’expansion par arborescence. Une fois la génération terminé, l’energia sera inspectée pour la qualité de construction , détecter et corriger des éventuelles défauts et imperfections de génération/constructions.

Enfin, viendra l’action est la consécration du centre d’énergie avec la fixation du sceau du shandarisme et l’ouverture des liaisons psychiques et énergétiques avec le cercle.

Dans sa phase de vivance

La phase de vivance est une phase suit une séquence de 3 actions. Ensemble, elles se répète en boucle jusqu’à la phase suivante. Dans ce processus, la première action est de saisie de l’énergie tellurique, stellaire et psychique pour leurs utilisations à travers les activités du cercle (unification, rites et célébrations). Puis vient la seconde action qui est la transition vers la troisième phase à travers la maintenance de l’énergia. Dans ce sens, la maintenance créée les causes et conditions à l’exécution de la 3ème phase qui est le repos de l’energia. Ce repos va ainsi permettre à l’énergia de retrouver ses niveaux de fréquences vibratoire « physiologique » ainsi que son équilibre énergétique (homéostasie) nécessaire afin de continuer à rester sain et opérationnel. Dans ce sens, cette phase de repos permet à l’énergia de naturellement se régénérer à partir des lignes d’énergie tellurique présentes. L’énergie tellurique alimente naturellement la dimension shandarienne ainsi que l’énergia.

Dans sa phase de dégénéresence

Une fois arrivé à terme de son existence, qu’il n’a plus de raison d’être pour la conscience collective, l’énergia entre dans sa dernière phase, la dégénérescence. Cette troisième et ultime phase suit une séquence de plusieurs actions. La première action est la déconsécration du centre d’énergie avec le retrait du sceau et la fermeture des liaisons psychiques et énergétiques avec le cercle. Puis on entre directement dans la déconstruction de l’énergia. Cette dernière se fera alors dans le sens inverse de sa construction. C’est à dire que l’ on part des extrémités et on déconstruit vers le centre jusqu’à atteindre la pierre de généresence. Une fois la déconstruction faite, le cercle retire la pierre, puis entame le nettoyage des restes pour ne laisser plus aucune traces, vestiges ou ruines derrière. Le nettoyage terminé, le cercle régénère des lieux afin de restaurer le berceau de la génération dans son état initial et ainsi maintenir l’équilibre et l’harmonie de la vie dans le cosmos. Enfin, vient la désactivation et l’extinction définitive de la dimension shandarienne.

SpaceMan89

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 − 9 =

Revenir en haut de page
SPACE VIBRATION