SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

La damnation éternelle et le jugement dernier n’existent pas

Dans la pensée shandarienne ainsi que sur le chemin des étoiles, le jugement dernier, la damnation éternelle ainsi que la punition “divine” n’existent pas dans l’après vie terrestre. Aucun jugement des âmes, ni enfer ou châtiment.

Peu importe ce que vous ayez fait  ou pensé, tous ceci n’est qu’une expérience pour le cosmos. Le Cosmos qui est l’autorité suprême ne juge pas, de récompense pas et ne puni pas ce que nous avons fait durant nos vies antérieures.

Les jugements derniers et châtiments divins sont des systèmes de réalité qui n’existent que dans les égrégores religieux de la bande fréquence de cette planète. Ceci afin de garder le contrôle de leurs oies. Elles ne sont nullement le juste reflet du fonctionnement réel du cosmos.

Autrement dit, vous ne serez pas puni dans l’après-vie terrestre pour avoir commis telles ou telles actions. Car pour le cosmos, ce que vous avez fait ou pensée n’est qu’une expérience de la réalité. Rien d’autre. Il n’y a ni jugement de bien ni de mal.

Maintenant si vous vous retrouvez dans un enfer après votre vie terrestre, cela sera soit:

  • les effets de vos propres croyances et pensée (car la pensée se matérialise instantanément en astral/plan paraphysique)
  • les effets de votre culpabilité et remords

Mais il n’existe pas de puissance supérieure, réelle ou supposée qui juge nos actes dans le cosmos. En fait c’est nous-même qui nous jugeons. On peut d’ailleurs le constater lors de certaines EMI (Expérience de Mort Imminente) dans laquelle c’est l’expérienceur qui se juge lui-même, la lumière de la Source de vie ou de l’être supérieur ne lui fait voir que sa mémoire en toute neutralité.

On ne peut pas faire ce que l’on veut dans le Cosmos

Le fait qu’il n’y ait pas de jugement ni de punition dans l’après-vie terrestre ne veut pas dire que l’on peut faire tout et n’importe quoi dans une totale impunité!

Car souvenez-vous que nous existons et agissons dans un univers donc chaque composant et interdépendant d’un autre. Ce qui veut dire que toutes nos pensées, émotions et actions ont un impact sur notre environnement. Étant interdépendant de cet environnement, il est inévitable que les effets toxiques et destructeurs de nos pensées, émotions et actions  nous reviennent telle une vague avec toutes les conséquences pour nous-mêmes et le reste du système vivant auquel nous sommes connectés.

Nous avons également notre plan et programme d’incarnation qui verrouille nos capacités d’accomplissement et de réalisation empêchant ainsi la création d’une entropie qui mènerait au chaos dans l’univers. De plus, le cosmos possède aussi des verrouillages et seuils de sécurité naturel nous empêchant de faire tous ce qui nous passe par la tête et ainsi nous empêcher de devenir un danger pour les autres comme pour nous-mêmes.

Enfin, il y aussi l’intervention de gestionnaire de ce système stellaire qui peuvent intervenir pour nous empêcher d’aller trop loin dans nos entreprises lorsque celles-ci deviennent dangereuses pour la planète et la vie locale dans l’univers. C’est d’ailleurs ce qu’ils ont fait à plusieurs reprises en désactivant des missiles nucléaires ou pousser l’annulation de missions spatiales humaines dont le but était destructeur pour la vie et l’équilibre de ce système stellaire. C’est ce que l’on appelle ici la contenance incarnatoire, car l’être incarné est contenu dans son champ et capacités d’action.

Tous ceci additionné fait qu’on ne peut vraiment pas faire ce que l’on veut dans l’univers et que l’on ne peut que faire ce qui a été prévu dans notre plan d’incarnation selon les lois de l’univers, sous le règne de la conscience universelle.

Rester dans l’unicité du tout

Ainsi, même si il n’y a pas de jugement dernier ni de punition divine dans l’après-vie terrestre, nous avons tout de même intérêt pour les autres, mais aussi pour nous de de ne pas faire tout et n’importe quoi et de rester dans le grand flux du cosmos afin d’éviter les problèmes et souffrances inutiles à venir et continuer votre évolution de conscience en toute sérénité.

Mais pour cela, nous devons penser, agir et être  en science, conscience, intelligence et maitrise pour voir justement ce que l’on fait et pense et s’abstenir de nous engager (ou de nous arrêter là si cela est déjà engagé) dans une voie à la fois toxique et destructrice aussi bien pour les autres que pour soi.

Enfin il faut se souvenir que ce n’est pas nous qui dictons nos lois au cosmos, mais le cosmos qui nous dicte sa loi à travers les lois cosmiques dont nous devons suivre pour continuer notre évolution de conscience.

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × 1 =

Revenir en haut de page
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!