SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

La double appartenance dans le Shandarisme

D’abord qu’est-ce que la double appartenance? Et bien c’est tout simplement le fait d’être membre donc d’appartenir en même temps de notre conscience collective et à un groupe d’une autre confession ou société secrète. Disons le d’emblée, la double appartenance est strictement interdite dans le Shandarisme. Par exemple:

  • Vous ne pouvez pas être Shandarien et Chrétien. Soit vous êtes Shandarien, soit vous êtes Chrétien, mais vous ne pouvez pas être les 2 en même temps.
  • Vous ne pouvez pas être Shandarien et Musulman. Soit vous êtes Shandarien, soit vous êtes Musulman, mais vous ne pouvez pas être les 2 en même temps.
  • Vous ne pouvez pas être Shandarien et Juif. Soit vous êtes Shandarien, soit vous êtes Juif, mais vous ne pouvez pas être les 2 en même temps.
  • Vous ne pouvez pas être Shandarien et Franc-maçon. Soit vous êtes Shandarien, soit vous êtes Franc-maçon, mais vous ne pouvez pas être les 2 en même temps.
  • Vous ne pouvez pas être Shandarien et Sataniste. Soit vous êtes Shandarien, soit vous êtes Sataniste, mais vous ne pouvez pas être les 2 en même temps.

Etc.Etc…

A cet effet, il est écrit dans l’Ataraxia (le livre de la loi shandarienne) à la Table III: L’être, Conditions à l’appel – Sous-directive 136:

Celui et celle qui sera appelé(e) à devenir membre de la conscience collective devra être libre d’appartenance de toutes organisations et sociétés secrètes afin d’éviter les conflits d’intérêt.

Attention: être libre d’appartenance ne veut pas dire ici d’avoir la liberté d’appartenir à, mais être libéré de toutes appartenances à… 

Pourquoi cette interdiction de la double appartenance?

Pour des raisons d’ordre à la fois psychique, vibratoire, opératoire et sécuritaire.

Sur le plan psychique, cette double appartenance génère des dissonances cognitives, car des contradictions entre la vision shandarienne et celle de l’autre confession ou société vont fatalement apparaitre. Ce qui mènera à de la confusion et des blocages. Du coup suivre le chemin des étoiles n’est plus possible.

Sur le plan vibratoire, cette double appartenance génère des liaisons énergétiques avec d’autres égrégores que ceux du Shandarisme. Le Shandarien en double appartenance devient alors une faille à travers laquelle ces autres égrégores peuvent se connecter et ainsi parasiter la conscience collective ainsi que ses activités.

Sur le plan opératoire,  cette double appartenance génère des conflits d’intérêt. Car il n’y a plus de neutralité suffisante dans les raisonnements et prises de décision. Ce qui affecte les intérêts, opérations et activités shandariennes. Mais qui peut également impacter négativement l’intégrité et le fonctionnement correct de la conscience collective et de son cercle.

Sur le plan sécuritaire, cette double appartenance génère d’important risques pour l’intégrité des shandariens et la sécurité du cercle. Car le Shandarien en double appartenance peut parfaitement fournir des informations secrètes sur le Shandarisme à son autre groupe d’appartenance. Ou encore essayer de diffuser les idées de son groupe dans le cercle et la conscience collective. Et là c’est extrêmement grave, car car cela tombe sur le coup des hybris d’anéantissement avec toutes les conséquences que cela implique.

Si un Shandarien est en double appartenance?

Si un Shandarien est en double appartenance, la conscience collective n’aura pas d’autre choix que d’appliquer le 4ème devoir fondamental, la conservation afin de justement se conserver, se protéger contre les effets destructeurs à venir de cette situation. Dans ce sens, le Shandarien en question sera marqué du sceau de l’ostracisme.

Maintenant, en tant que Shandarien on peut s’intéresser à d’autres confessions et sociétés.

Car on part du principe que s’intéresser ne veut pas dire adhérer. Par exemple, un shandarien peut s’intéresser à autres mouvances que la sienne pour élargir son champ de connaissance et de conscience, mais ce n’est pas pour cela qu’il va forcement y adhérer. D’un autre coté, il y a aussi des non-shandariens qui s’intéressent au Shandarisme, mais ce n’est pas pour autant qu’ils vont eux aussi y adhérer. De même que ce n’est pas parce qu’ils s’intéressent à nous qu’on va également les accepter! Il faut donc bien faire la distinction entre s’intéresser et adhérer.

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × cinq =

Revenir en haut de page
SPACE VIBRATION