SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Le fondamentalisme et les shandariens

Qu’est-ce que le fondamentalisme ?

Le fondamentalisme est l’attachement aux fondements de la pensée et de la pratique avec bien souvent une vision et traduction stricte et latérale sans aucun discernement ni clairvoyance. A l’origine de cet attachement, il y a une insécurité face aux évolutions de l’existence ou bien aux transformations évolutives de la pensée et de sa pratique. L’initié va alors chercher la sécurité dans ce qu’il considère comme invariable, les fondements pour finalement s’y enchaîner. Or, dans le cosmos tout est dynamique et évolutif, rien n’est jamais figé et statique. Ce qui implique les fondements même de toutes choses existantes finissent par changer et évoluer. Dès lors, seule la source du cosmos ne change pas et reste invariable.

Ce qui veut dire que s’attacher aux fondements devient une illusion et une chimère. Ainsi l’initié s’attachant aux fondements ne s’attache pas à ces derniers, mais à leurs mémoires! Il devient alors prisonnier de celle-ci.

Le piège et danger du fondamentalisme

Le fondamentalisme est un piège et un danger pour la conscience collective et ses membres. Car prisonnier de cette mémoire, il se construit une prison mental inhibant toute évolution et progression possible de la conscience sur le chemin des étoiles. Or si il n’y a plus d’évolution possible, il n’y a alors plus de mise à jour de l’esprit pour permettre son adaptation nécessaire qui assure sa continuité existentielle. Il devient ainsi inadapté à son environnement. Une inadaptation qui le rend alors utile et donc sacrifiable pour l’intelligence du cosmos. La conséquence de cela est qu’il serras balayé par les cycles évolutifs du cosmos afin d’y être recycler dans le grand flux. Ce qui par conséquent signera la fin de son incarnation.

Le connexionnisme et non le fondamentalisme

Il ne faut pas être attaché ni enchaîné aux fondements de la pensée et de la pratique shandarienne, mais connecter aux fondations. Or, ces fondations ne sont pas celle du shandarisme, mais celles du cosmos. C’est à dire à la Source de vie. Car c’est à partir de cette dernière que toute la synergie stellaire qui est l’édifice du shandarisme ainsi que le chemin des étoiles va découler.

Dans ce sens, la pensée comme la pratique n’est qu’une forme, une expression et non le fond. Or, ce n’est pas la forme à laquelle il faut se connecter, mais au fond. Le fond qui n’est rien d’autre que la Source de vie du cosmos. Toutefois cela ne veut pas dire qu’il faille délaisser la pensée et la pratique shandarienne, mais seulement les suivre et pratiquer dans leurs stricts orthodoxies sans s’y attacher. A partir de là, il n’y a pas de fondamentalisme shandarien.

SpaceMan89

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × 3 =

Revenir en haut de page
SPACE VIBRATION