SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Les lois écologiques shandariennes

Les lois écologiques du shandarisme définissent la relation entretenue entre l’initié et la nature en lui et autour de lui. Toutefois, elles sont assez particulières, car elles  régulent notre relation à 3 degrés de l’univers qui sont l’univers lui-même, la planète terre ainsi que notre enveloppe biologique.

Degré 1: L’Univers

Les lois écologiques concernant l’univers se basent sur le respect intégrale du continuum espace-temps et de l’actum énergie-matière composant ce dernier afin de disposer d’un environnement intact essentiel à notre présence et accomplissement de conscience sur le plan physique du cosmos.

  1. Respecter l’existence / l’intégrité du continuum espace-temps et de l’actum énergie-matière
  2. Respecter l’ordre et la place des éléments composant le continuum espace-temps et l’actum énergie-matière
  3. Respecter les mécanismes qui opèrent le continuum espace-temps et l’actum énergie-matière
  4. Respecter les cycles de vie du continuum espace-temps et de l’actum énergie-matière
  5. Respecter les événements naturels produits dans le continuum espace-temps et l’actum énergie-matière
  6. Respecter l’évolution du continuum espace-temps et de l’actum énergie-matière

Degré 2: La Planète Terre

La planète terre est considérée dans la pensée shandarienne comme un organe du système solaire dont il faut respecter lui et son continuum, les organismes vivants afin de pouvoir y vivre et réaliser notre Moira.

  1. Respecter l’existence de la planète Terre en tant qu’organe de Solaria (système solaire)
  2. Respecter l’existence des manifestations et du continuum de la planète Terre (organismes unicellulaires et multicellulaires)
  3. Connaître et respecter les états, espaces, actions, cycles et événements de l’écosystème planétaire (continuum)
  4. Vivre en symbiose avec l’écosystème planétaire et ses manifestations (continuum)

Degré 3: L’enveloppe biologique

L’enveloppe biologique que nous utilisons comme corps d’incarnation est considérée dans la pensée shandarienne comme un partenaire de notre réincarnation terrestre ainsi qu’un élément à part entière de l’écosystème de cette planète. Les lois écologiques le concernant vise à établir un rapport logique avec ce dernier afin de pouvoir l’utiliser comme instrument de conscience durant cette vie. Rappelant ici que nous ne sommes pas notre corps physique, mais nidé et incarné dedans!

  1. Reconnaître l’enveloppe biologique comme partenaire d’incarnation de notre conscience
  2. Respecter l’intégrité, la fonction et les intentions de l’enveloppe biologique
  3. Être en accord et unicité avec l’énergie biophotonique de l’enveloppe biologique
  4. Écouter et répondre aux besoins de l’enveloppe biologique (dormir, manger, exercice physique, etc)
  5. Reconnaître l’enveloppe biologique comme un élément de l’écosystème planétaire (1)
  6. Placer et vivre en symbiose l’enveloppe biologique avec l’écosystème planétaire

(1) L’humain n’est pas séparé de son environnement, mais fait parti de ce dernier n’en déplaise à certain…

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

treize + quinze =

Revenir en haut de page
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!