SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

La maitrise sexuelle masculine

La maitrise sexuelle masculine fait partie de la maitrise de soi. Il s’agit pour la conscience incarnée dans une enveloppe biologique d’homme  de ne pas être influençable ni succomber aux pulsions et incitations sexuelles qu’elles soient induite au bien par le corps biologique lui-même que par des entités parasites énergétiques (succubes et incubes), ou encore par l’influence des médias, de la société et des idéologies.

A noter qu’il existe aussi dans le Shandarisme une maitrise sexuelle féminine pour éviter aux femmes shandariennes d’aller coucher à droite et à gauche et ainsi détruire leurs valeurs d’incarnation.

En quoi consiste la maitrise sexuelle masculine?

Deux choses à maitriser qui sont la maitrise de la tumescence pénienne et la maitrise du réflexe éjaculatoire.

1) La tumescence pénienne n’est rien d’autre que l’érection du pénis. Autrement dit, l’homme contrôle l’érection de son pénis. Ces érections trouvent leurs origines dans les pulsions sexuelles, leurs informations et énergies à la fois de source endogène et exogène. Lesquelles sont ensuite traduite sur le plan biologique sous formes de flux nerveux et sanguin sub-contrôlant la mécanique érectile. Quand on maitrise ses érections, on maitrise la pulsion sexuelle qui en est à l’origine et vis versa. Lorsqu’on maitrise son érection, on contrôle le passage de son état de flaccidité à celui d’érectibilité. On passe alors de l’état d’impuissance sexuelle à celui de puissance sexuelle. Dans l’interaction sexuelle homme-femme:

> Si l’origine de la tumescence pénienne vient de l’excitation sexuelle donner par la femme, cela indique que c’est la femme qui contrôle le pénis de l’homme. Ce qui est aussi une forme de validation pour elle.

> Si l’origine de la tumescence pénienne vient de la volonté consciente de l’homme, cela indique que c’est lui qui contrôle son propre pénis et non la femme.

Dans le Shandarisme, cette maitrise du pénis se fait par des exercices de respiration et de concentration mentale. Le test suprême de cette maitrise est de voir une femme nue attractive faisant des incitations et suggestions sexuelles tout en conservant l’état de flaccidité de son pénis du début à la fin. Mais aussi d’avoir une érection par sa propre volonté et non par celle d’autrui. La maitrise de la tumescence pénienne permet à l’homme de conserver son contrôle sexuel en ne le cédant pas à celui de la femme. Dans ce sens, si on ne contrôle pas son propre sexe, d’autres le feront a notre place.

A propos des érections nocturnes ou matinales: Elles ont pour but d’entretenir la fonction érectile du pénis et donc, de cause à effet, de maintenir fonctionnel et en bonne santé les corps caverneux. Mais encore de la verge dans son intégralité. Dans ce sens, ces érections ne sont pas dues a un manque de maitrise de la tumescence pénienne, mais un mécanisme physiologique, naturel de maintenance de la puissance masculine. Par conséquent, tout est OK.

2) La maitrise du réflexe éjaculatoire consiste à ne pas éjaculer. Dans ce sens, la maitrise consciente et volontaire de ce réflexe mène à la rétention séminale. La rétention séminale mène à l’injaculation. La rétention séminale n’est pas une technique, mais le résultat d’une maitrise sexuelle. Cette maitrise réflexe se fait par des exercices du muscle PC (Pubo-Coccygien) associés à des techniques de respiration et concentration mentale. Pour faire simple, il s’agit de l’exercice de Kegel pour homme (car il y a aussi l’exercice de kegel pour femme) lié à la respiration costo-abdominale et la focalisation de l’attention.

Lorsqu’il y a maitrise du réflexe éjaculatoire, c’est l’homme qui contrôle son éjaculation et non la femme. Dans ce cas de figure bien précis, si l’homme éjacule avec une femme, c’est qu’il s’est donné la permission consciente et volontaire de le faire. Et si il laisse la femme le faire éjaculer, c’est qu’il lui a donner son consentement pour qu’elle le fasse (1).

Maitrise et non-maitrise sexuelle

Quand un homme à la maitrise sexuelle, si il voit une femme attirante, séduisante, il ne va pas se branler sur elle, lui sauter dessus pour la violer ni la suivre ou la harceler. Car ayant la maitrise de ses pulsions sexuelles, il ne les laisse pas le dominer et l’entrainer dans de la fornication, mais aussi dans des actions et histoires qui ne lui apporteront au final que des problèmes. Maintenant si il ressent le besoin physiologique/écologique de décharger son énergie, son lait de phallos afin de maintenir son homéostasie/santé génitale et sexuelle (vidange de épididyme et des canaux déférents, nettoyage de la prostate et de l’urètre), il le fait, mais en pleine conscience et libre de toute influence et pulsions sexuelles.

Quand un homme n’a pas la maitrise sexuelle, si il voit une femme attirante, séduisant, il va lui sauter dessus ou se branler tel un animal en rut. Il laisse ainsi le contrôle de son énergie sexuelle à la femme qu’il a vue ou à la suggestion qui lui à été donnée. Ce qui peut également lui attirer de sérieux problèmes par la suite.

Les mâles Alphas et Sigmas ont la maitrise sexuelle masculine, ils dominent leurs pulsions et désirs sexuels. Alors qu’a l’inverse, les mâles Bêta et Omega n’ont aucune maitrise sexuelle. Ils laissent alors leurs propres pulsions les dominer pour finalement y succomber.

Vers une sexualité de qualité supérieure

La maitrise sexuelle masculine ouvre la voie à une sexualité de qualité supérieure. Puisque n’étant plus sous le contrôle de ses pulsions et désirs charnels, la conscience incarnée dans un corps masculin peut librement exprimer son énergie et puissance masculine. Une complète expression nécessaire à une sexualité de qualité supérieure. Mais cela ne s’arrête pas là, puisque la maitrise sexuelle masculine allonge le temps des interactions. Ce qui permet de donner au corps biologique masculin le temps de bien et correctement produire son énergie sexuelle ainsi que l’élaboration de son sperme dans une haute fréquence vibratoire avec une éjaculation plus abondante.  C’est ce que l’on appelle aussi le sexe lent ou Slow sex en anglais.

  • Quand le sexe est non-maitrisé et rapide, cela aboutie a une sexualité médiocre de basse qualité
  • Quand le sexe est maitrisé et lent, cela aboutie a une sexualité de qualité supérieur

Ainsi, lorsque le sexe est lent et maitrisé, l’homme peut accompagner et vivre avec la femme sa multiorgasmie et ainsi mélanger et fusionner leurs énergies sexuelles mutuelles. Rappelant ainsi que l’homme est mono-orgasmique et la femme multi-orgasmique. Dans cette maitrise l’homme peut alors:

  1. soit se contrôler pour avoir un orgasme simultané avec la femme
  2. soit attendre le dernier orgasme de la femme pour finalement « orgasmer » et ainsi couvrir et fermer la boucle orgasmique.

Enfin, cette maitrise élève la valeur sexuelle de l’homme au lit. Une femme aura plus d’estime envers un homme fort, psychologiquement solide, un Alpha qui se maitrise et peut durer longtemps au pieu plutôt qu’un homme, petit Bêta fragile qui ne maitrise rien, s’exclamant et jouissant comme une gonzesse pour finalement tout larguer après 5 minutes d’excitation.

(1) Si un homme donne son contentement sexuel à une femme, il lui donne la permission de prendre sa semence de vie.

Source: les enseignements shandariens, le Shandariana Sexualis

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 − 3 =

Revenir en haut de page
SPACE VIBRATION