SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Le mariage chez les shandariens

La première chose à savoir est que l’on n’appelle pas cela un « mariage » , mais une alliance, car il s’agit d’une alliance à la fois psychique et énergétique/vibratoire entre 2 consciences incarnées.  Mais il ne faut pas confondre les alliances shandariennes avec l’alliance stellaire ou l’alliance des étoiles formée à travers l’accomplissement du rite originel. Cela n’a aucun rapport ici. Ensuite, il faut savoir que l’alliance n’est pas une obligation sur le chemin des étoiles. Tout dépend du plan d’incarnation. Ainsi si votre plan incarnation pour cette présente vie prévoit le scellement d’une alliance, alors il y en aura une. Autrement, il n’y en aura tout simplement pas! De ce fait:

  1. le rite permettant l’alliance ou rite d’alliance est le seul sur les 5 rites de vie qui soit facultative et qui ne requière ni l’action ni la présence d’une hôtesse pour être accomplit et valider.
  2. Il n’est pas demandé l’approbation ou la bénédiction de la familles ou des proches puisque cela ne dépend pas d’eux, mais uniquement de ce qui est inscrit dans le plan d’incarnation. Mais aussi que la bénédiction n’existe pas dans la psyché shandarienne.

Les alliances plurales (polygamie et polyandrie), consanguines et d’enfants sont strictement interdites par la loi shandarienne.

Il existe 2 types d’alliance

Sur le chemin des étoiles, il existe 2 types d’alliance selon leurs temporalités qui sont les alliances permanentes et les alliances temporaires.

  • Les alliances permanentes sont à durée indéterminée et dureront aussi longtemps que le lien énergétique sera maintenu.
  • Les alliances temporaires aussi appelées Sigheh (صیغه) sont d’une durée déterminée allant d’une 1 heure à 100 ans dans le Shandarisme.

Dans le Shandarisme, l’accomplissement du rite d’alliance ne donne pas lieu à de fête particulière ni un quelconque repas de mariage. Cela peut se faire, mais bon. Cela ne fait pas partie des mœurs et coutumes shandariennes. Enfin, il n’y a pas d’équivalent d’acte ou de certificat de mariage dans le Shandarisme puisqu’on le voit simplement à travers l’état du champ vibratoire si il est partagé ou non avec une autre conscience.

A propos de la dot: la dot ne se pratique pas chez les shandariens.

Les actes de vie liés à l’alliance

Les actes de vie liés à l’alliance sont principalement la pratique de l’Epithymía, l’Aftomoirasiá et les rites de beauté.

L’Epithymía (Επιθυμία) est une pratique qui consiste à éveiller l’amour, le désir et l’excitation sexuelle d’un homme ou d’une femme par les seuls pouvoirs de la pensée. Autrement dit par voie télépsychique. Dans ce sens, le mot Epithymía peut se traduire par « désir ». Cette pratique shandarienne est considérée comme une « séduction télépathique » sur le chemin des étoiles.

L’Aftomoirasiá (Αυτομοιρασιά) ou « pratique des échanges d’énergie » est un partage de soi. Il s’agit d’une pratique psychique et vibratoire qui consiste à s’ouvrir complètement à l’autre dans une fusion mentale et un échange des énergies de vie. Le but de cet acte est de se connaître mutuellement. Cliquez ici pour lire l’article à ce sujet.

Les rites de beauté ou l’Omorfiá (Ομορφιά) est une pratique qui consiste à rendre le corps d’incarnation désirable à travers les aspersions shandariennes, épilations, manucure & pédicure, les cosmétiques et les parfums. Dans le Shandarisme, cela est valable aussi bien pour les femmes que pour les hommes.

A propos des fiançailles:  Elles n’existent tout simplement pas chez les shandariens. Rappelant ainsi que les fiançailles  du latin confiare  « confier à » sont une déclaration d’intention de mariage. Or dans le Shandarisme, cette intention d’alliance qui est un acte psychique et vibratoire fait partie intégrante du rite d’alliance. Ce qui rend inutile de vouloir faire des fiançailles. Ce qui n’a pas d’utilité n’a pas lieu d’exister dans la psychée shandarienne.

Lune de miel & consommation de l’union

Il n’existe pas de lune de miel ou de voyage de noce dans le Shandarisme. Il est seulement dit que le couple passe du temps ensemble en connexion psychique et télépathique afin d’activer les liens énergétiques entre leurs consciences, faire circuler énergie de vie, renforcer cette alliance vibratoire et accomplir leurs expériences ensembles comme prévus dans leurs plans d’incarnation.  Cela est finalement très pragmatique et factuel.

La consommation de l’union est un concept qu’on utilise pas dans la pensée shandarienne. Car consommer une union, veut littéralement dire « manger » l’union. Autrement dit, on mange les liens matrimoniaux pour finalement les faire cesser d’exister! Et là c’est la séparation et/ou le divorce. Ainsi consommer une union n’a pas de sens pour un shandarien.  L’idée même de consommer une union sous-tend un raisonnement ignorant, inconscient, primaire et destructeur. A la place, on renforce cette alliance psychique et vibratoire dans la matérialité du cosmos à travers la voie de la sexualité stellaire.

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 + vingt =

Revenir en haut de page
SPACE VIBRATION