SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Les mères nourricières de l’être cosmique

Lorsque celui qui marche sur le chemin des étoiles s incarne, il possède une, puis deux mères nourricières.

Avant la naissance

Avant sa venu au monde, quand il réside encore encore à l’état fœtal, il a 1 seule et unique mère nourricière : la mère biologique ou porteuse.

Cette mère biologique ou porteuse le nourrit sur les plans à la fois biologique et psychique, énergétique.

  • Sur le plan biologique,  la mère biologique ou porteuse nourrie le réceptacle de vie en gestation par l’intermédiaire du cordon ombilical.
  • Sur le plan psychique et énergétique, la mère biologique ou porteuse nourrie la conscience nouvellement incarné à travers les échanges d’énergie entre celle-ci et l’incarné.

Après la naissance

Après sa naissance et jusqu’à son autonomie biologique (1), il conserve cette même mère nourricière qui continue à le nourrir.

Sur le plan biologique, la mère nourricière le nourrit à travers son sein offert. Dans ce sens et dans la pensée shandarienne, il est normal et naturel qu’une mère allaite son enfant.

Sur le plan psychique et énergétique, la mère nourricière le nourrit à travers les accolades et contact physique corps à corps. Des accolades et contact physique corps à corps à travers lesquels l’énergie de la mère nourricière est transmise.

Une fois l’autonomie biologique acquise

Une fois l’autonomie biologique donnée, l’être cosmique incarné prend naturellement 2 autres mères nourricières.

La première mère nourricière est la planète terre, Gaia. Laquelle nourrit son corps d’incarnation à travers les fruits et légumes qu’elle fait pousser, l’oxygène apporté par l’air et l’eau apportée par les fleuves et rivières.

La seconde mère nourricière est la Source de vie qui nourrit sa conscience (âme) ainsi que sa force de vie.

Dans ce processus:

La nuit, lorsque le corps d’incarnation dort pour se régénérer, l’être cosmique se dissocie de ce dernier pour retourner vers son monde originel: le plan paraphysique du cosmos, l’astral.

Là ou dans ce monde originel lui parvient l’énergie nourricière de la Source de vie à travers l’émission de sa lumière de vie.  Son corps d’énergie (corps psionique) capte puis absorbe cette énergie qu’il en soit conscient ou non.

Puis, lorsque le corps d’incarnation à a nouveau besoin de sa présence, il est rappelé à travers son cordon énergétique (fil d’argent) pour se réassocier avec ce dernier revitalisée.

(1) L’autonomie biologique est acquise lorsqu’on est en capacité de manger, boire, se mouvoir de manière autonome.

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize − quatorze =

Revenir en haut de page
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!