SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Les 2 polarités du cosmos

Le cosmos possède naturellement du fait de sa structure 2 polarités énergétiques qui sont l’une positive (+) et l’autre négative (-).

La polarité positive est située au centre du cosmos, autrement dit sur le plan de source dont la source de vie en est le super-générateur. Cette polarité se caractérise par une concentration d’énergie à haute fréquence appelée « bliss ». Elle est une énergie lumineuse, associatrice et éthérée. Nos corps psioniques se nourrissent de cette même énergie.

La polarité négative est située à opposée du plan de source, sur le plan d’émergence, l’extrémité des bandes de fréquences inférieures. Cette polarité se caractérise par une concentration d’énergie à basse fréquence appelée « kesh ». Elle est une énergie sombre, dissociatrice et lourde. Robert Monroe de l’Institue Monroe appelait cela du Loosh. Mais que cela soit du Loosh ou du Kesh, il s’agit de la même chose. Seul le nom diffère ici.  Cette énergie de kesh sert alors de nourriture aux parasites de l’astral issues des bandes de fréquences inférieures du cosmos.

Diffusion des 2 polarités

Les 2 polarités se diffusent chacune de leurs cotés dans les bandes de fréquence de la zone spectrale. Ils forment ainsi les plans supérieurs et inférieurs du cosmos.

Ces polarités finissent alors par converger ensemble pour finalement se rencontrer et se rejoindre au centre du plan d’émergence et de son spectre. Cette rencontre génère un rapport naturel de dualité entre l’énergie à basse fréquence, le kesh et l’énergie à haute fréquence, le bliss. Un rapport de dualité qui s’exprime à travers et autour des êtres et de la vie présente dans ce milieu.

Nous sommes actuellement incarné en plein milieu de cette zone de convergence entre ces 2 polarités cosmiques. C’est ce même rapport qui est à l’origine de la dualité présente et observable dans notre actuel monde physique.

Cette dualité possède toutefois une fonction dans notre évolution de conscience. Celle de nous apprendre la définition des choses par leurs contrastes. Autrement dit par la lumière, on connaît l’ombre, par la chaleur, on connaît la froideur, etc, etc.

La source noire

Il existe une théorie dans laquelle l’énergie à basse fréquence (le kesh), se concentrerait pour finalement former une masse d’énergie noire. Laquelle constituerait une seconde source opposée à la Source de vie appelée la source noire. Bien entendu, cela reste qu’une théorie pour le moment.

SpaceMan89

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 + dix =

Revenir en haut de page
SPACE VIBRATION