SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

La propriété du Shandarisme

A qui appartient le Shandarisme?

Le Shandarisme ainsi que son édifice sont la propriété exclusive et non-transférable de la conscience collective shandarienne et de son égrégore.  Cette propriété est adimensionnelle et atemporelle. C’est à dire qu’elle n’est pas lié au temps ou à une quelconque dimension physique et para-physique de l’univers.

Alors pourquoi le Shandarisme est la propriété exclusive de la conscience collective shandarienne?

Pour le comprendre, il faut se rappeler le sens véritable du mot propriété. En effet, propriété veut dire “qui est propre à”.  Ainsi  le Shandarisme est propre à la conscience collective. Autrement dit, le Shandarisme et la conscience collective ne font qu’un.  La conscience collective est une partie intégrante du shandarisme et de son édifice.

De ce fait, le Shandarisme ne peut être que la propriété de la conscience collective et vis versa. C’est à dire que la conscience collective est également la propriété du Shandarisme.

Une question de souveraineté

Mais cette propriété est aussi une question de souveraineté pour la conscience collective shandarienne. Car étant un élément  à part entier du Shandarisme, son appartenance va de pair avec l’appartenance du Shandarisme et de son édifice. Dès lors si la conscience collective perdait son droit de propriété sur le Shandarisme, elle perdrait toute souveraineté sur elle-même par la même occasion.

Elle serait alors à la merci de la personne ou groupe de personne, entité ayant prit possession du Shandarisme.

C’est pour cela que la propriété du Shandarisme est une propriété exclusive et non transférable de la conscience collective shandarienne. Dans ce sens toutes tentative visant à s’approprier le Shandarisme pour la recherche de pouvoir et de richesse est interdite. Une interdiction expressément écrite dans l’Ataraxia qui est l’un des 9 livres composant les écritures shandariennes.

Une interdiction mise en œuvre par des mécanismes de surveillance, de protection et de défense contre toute tentative de prise de pouvoir par une tierce partie extérieure et donc, étrangère au Shandarisme et à son égrégore.

Que se passerait-il si une personne essayait de prendre le pouvoir?

Vouloir prendre le pouvoir dans le Shandarisme revient à vouloir asservir la Conscience collective shandarienne et l’ensemble de ses membres composant le cercle. Dès lors cette dernière n’aurait pas d’autre choix que de défendre sa souveraineté en prenant les mesures adéquates.

La volonté et les pensées de prise de pouvoir de la personne en question ainsi que celles de ses éventuels commanditaires (si il y a) seraient suspendus et neutraliser par voie télépathique/télépsychique. Une suspension et neutralisation annulant dès lors toutes capacités, intentions et désirs d’appropriation du Shandarisme par ces derniers.

Enfin, en cas d’assaut, l’esprit et la volonté de tous les assaillants/casseurs en présence passerait directement sous le contrôle péremptoire de la conscience collective et de son égrégore. Faisant ainsi échec à leurs tentatives de prise de pouvoir par la force.

Ces procédures ont déjà faits leurs preuves plus d’une fois de part le passé. Mais plus encore dans les cas de rencontre et/ou d’abduction extraterrestres  où des humains voulant attaquer sont passés sous le contrôle et l’autorité psychique des petit gris, reptiliens ou insectoïdes.

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + 16 =

Revenir en haut de page
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!