SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Réussir sa vie selon le Shandarisme

La pensée shandarienne a une définition très particulière sur le fait de réunir ou non sa vie. Mais regardons d’abord ce que « réussir sa vie » c’est pas pour le Shandarisme.

Réussir sa vie, ce n’est pas devenir riche et célèbre: amasser des millions, devenir riche et célèbre, c’est l’égo, le mental. Mais surtout l’expression d’un manque d’estime de soi et donc, la recherche de satisfaction d’un besoin de reconnaissance à travers la célébrité et les richesses matériels. Autrement dit, la personne recherche chez le regard des autres l’estime et la reconnaissance qu’elle n’a pas pour elle-même.

Réussir sa vie, ce n’est pas monter l’échelle socio-professionnel.  Car cela n’est rien d’autre que suivre et monter par échelon la chaine d’esclavage de cette société moderne. Cette dynamique n’apporte aucun bénéfice pour soi si ce n’est d’entretenir la machinerie de ce système qui est actuellement a bout de souffle et commence même à s’effriter de partout.

Réussir sa vie, ce n’est pas avoir une belle famille: Avoir une belle famille, avoir des enfants est juste la conformité à des normes sociales et culturelles imposés. Si vous n’êtes pas marié et sans enfant, ce n’est pas un échec ni un drame de vie.

Réussir sa vie, ce n’est pas réaliser ses rêves: Car le rêve est le produit du mental et de l’égo. Notre existence et être est plus que des projections illusoires et éphémères de l’égo et du mental.

Réussir sa vie, ce n’est pas être heureux (ni malheureux): Car le bonheur et le malheur n’est finalement rien d’autre qu’un état mental et vibratoire qui va et vient. Lesquels peuvent être provoqués à volonté. Courir derrière le bonheur ou derrière le malheur (de manière inconsciente) revient à vouloir courir derrière des chimères qui nous écarte de notre véritable être et accomplissement.

Réussir sa vie c’est quoi?

Selon le Shandarisme, il faut déjà remettre les choses dans leurs contextes. Ainsi quant on parle de réussir sa vie, on fait référence à réussir sa vie incarnatoire, réussir son actuelle incarnation. Pour faire simple, réussir sa vie c’est avoir accomplit sa Moira  en menant à terme son programme d’incarnation. Dit autrement, on a réussit sa vie que lorsqu’on a  terminer ce pourquoi on était venu s’incarner dans cette vie, dans ce corps et cette présente identité terrestre.  Ce n’est que cela.

Peu importe que vous avez eu une vie tranquille ou une vie merde, c’était ce que vous deviez vivre (1) pour apprendre quelque chose d’important pour continuer votre évolution de conscience dans le cosmos. Dans ce sens, l’important n’est pas d’avoir eu une vie écologique (positive) ou toxique (négative), mais d’avoir vécu toutes les expériences de vie qui étaient inscrites dans votre programme d’incarnation.

Comment sait-on qu’on a mener à terme ce pourquoi on était venu s’incarner?

C’est très simple à savoir, êtes-vous encore là? Si oui, cela veut tout simplement dire que vous n’avez pas encore terminer ce que vous êtes venu faire dans cette vie terrestre. Le jour ou vous quitterez ce corps définitivement , sans plus aucun retour sera l’indication, le signe que vous aurez terminer votre mission de vie, pas avant.

Veuillez cependant garder en tête que nous ne sommes pas tous égaux devant notre temps d’incarnation. Il varie selon le temps nécessaire pour accomplir notre programmation d’incarnation. Ainsi:

  • Si une conscience n’a besoin que d’expériencer quelque chose à l’état fœtal, elle ne passera pas le cap de sa sortie au jour et partira dans une fausse couche ou dans un avortement.
  • Si une conscience a juste besoin d’expériencer quelque chose à l’enfance, elle ne passera pas le cap de l’adolescence  et partira enfant.
  • Si une conscience a juste besoin d’expériencer quelque chose à l’adolescence, elle ne passera pas le cap de la jeunesse et partira adolescent.
  • Si  une conscience a juste besoin d’expériencer quelque chose à la jeunesse, elle ne passera pas le cap de la vieillesse et partira jeune.
  • Si  une conscience a juste besoin d’expériencer quelque chose dans la vieillesse, elle passera les caps de l’enfance, de l’adolescence, et de la jeunesse et partira  vieille.

Tout est toujours juste et ordonner dans le cosmos.  Autrement dit,  on ne reste jamais plus longtemps que prévu. Sinon notre présence fout la merde dans l’ordre naturel de l’univers et des événements. L’intelligence du cosmos intervient alors à travers l’action de ses forces pour nous faire partir et ainsi nous remettre sur le droit chemin de notre évolution de conscience.

Avertissement sur le suicide

Le Shandarisme et ses lois interdissent le suicide. Pourquoi? Pour la bonne simple raison que cela met un terme a notre programme d’incarnation. Cela pour conséquence:

  1. On se prive et on prive les autres d’expérience et le connaissance nécessaire à l’évolution de tous
  2. On emporte avec nous tout nos problèmes non-résolues qui peuvent alors se matérialiser. C’est ce que l’on appelle aussi l’enfer.
  3. On sera obligé de revenir se réincarner pour revivre encore les mêmes difficultés qui nous ont pousser au suicide. Sinon, on reste bloqué.

Ainsi, au final, le suicide ne sert a rien et ne règle pas les problèmes. Au contraire, cet acte créer encore plus de problème et d’emmerde pour soi dans l’après-vie dont on se serait bien passé. Le suicide n’est pas une solution, c’est un panier à emmerdement…

Ce n’est pas a nous de re-décider quant on doit partir, car cela a déjà été fait avant cette incarnation. En s’incarnant, nous avons accepter de grès ou a contrecœur les conditions de vie que nous allions expériencer.

Oui, la vie est dure, mais cette dureté fait partie de notre propre programme d’incarnation. Les merdes qui nous tombent dessus n’arrivent jamais par hasard. Tout est ordonné et coordonné par l’action de notre moi supérieur. Autrement dit, les épreuves de vie que nous traversons sont des expériences utiles et nécessaires à notre évolution de conscience vers la Source de vie. Faute de quoi, nous ne pouvons plus progresser vers les plans supérieurs et restons prisonnier de nos illusions, croyances et ignorances. Enfin, il faut aussi savoir que l’univers ne nous donne jamais plus que nous ne pouvons supporter. L’insupportabilité et l’intolérabilité  face aux épreuves que nous traversons sont la conséquence  de notre manque de conscience de soi et de confiance en soi. Ainsi, lorsque nous développons une forte et solide conscience et confiance en soi et en nos capacités à traverser ces épreuves, ces dernières deviennent alors pour nous parfaitement tolérable et supportable. Même si elles sont inconfortables à vivre, on peut les traverser. Ultimement, ce ne sont que des expériences de vie inconfortables et transitoires dans notre existence éternelle et sans fin.  Il convient donc de relativiser ce qui nous arrive et non de dramatiser ou de s’auto-victimiser. Rappelant ainsi que:

  • nous ne sommes pas notre corps physique ni notre identité incarnatoire
  • nous sommes des flux d’énergies vivant et conscient éternelles qui ne peuvent être altérer ni détruit.
  • Toutes les épreuves qui nous arrivent durant cette incarnation/réincarnation sont inoffensive et sans danger pour notre être et existence vibratoire.

(1) Donc qui était écrit dans votre programme d’incarnation

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × cinq =

Revenir en haut de page
SPACE VIBRATION