SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Sexualisation, que dit le Shandarisme?

Dans la pensée shandarienne, la sexualisation est l’action d’entrer dans l’énergie et la dimension des pouvoirs créateurs et procréateurs du cosmos. A l’inverse, la désexualisation est l’action de sortir de cette même énergie et dimension. De ce fait, sa fonction est par conséquent d’être la clef ouvrant la dimension et l’énergie sexuelle à la conscience. Cette sexualisation s’exprime sur 3 plans qui sont:

  1. le plan psychique (l’information) qui contrôle:
  2. le plan vibratoire (l’énergie) qui contrôle:
  3. le plan biologique/physique (la matière)

Sur le plan psychique, la sexualisation s’exprime et se manifeste à travers l’érotisme, la sensualité (1). Sur le plan vibratoire, la sexualisation s’exprime et se manifeste à travers le désir et la libido. Sur le plan biologique, la sexualisation s’exprime et se manifeste par l’érection du pénis pour l’homme, du clitoris et des tétons pour la femme.

A l’inverse la désexualisation s’exprime par la perde d’intérêt pour les pensées de sensualité, de l’énergie libidineuse et enfin, la fin de la tumescence pénienne et clitoridienne.

L’utilisation de la sexualisation

Cette clef ouvrant la dimension et l’énergie sexuelle à la conscience est alors utilisée pour:

Pour ce faire, le shandarien ou la shandarienne (si c’est une femme) utilisera la voie télépathique/télépsychique pour entrer dans cette énergie et dimension sexuelle. Cette pratique est appelée Epithymía (Επιθυμία). Elle est généralement considérée comme une séduction télépathique et un rite amoureux sur le chemin des étoiles. A partir de là, c’est une question de force mentale, le Qa et de lucidité Si la personne est psychiquement assez forte, lucide et pas intéressé, elle rejettera l’Epithymia et rien ne se passera.

Sur le chemin des étoiles, la sexualisation n’a pas pour utilisation la recherche des plaisirs charnelles. Sinon cela ouvre à une forme de dépendance et d’esclavage mentale et énergétique au sexe servant de base nourricière pour les succubes/incubes et égrégores sexuels.

A propos de l’hypersexualisation

L’hypersexualisation est un excès de sexualisation. C’est à dire qu’il n’y a aucune mesure dans cette dynamique psychique, énergétique et biologique/physique. Ce qui a pour effet de faire baisser la valeur sexuelle de l’homme et de la femme. Or, les shandariens et shandariennes ne s’accouplent qu’avec des personnes de haute valeur sexuelle et non de basse valeur. Ce qui à pour conséquence d’exclure de facto les personnes en hypersexualisation. De ce fait, l’hypersexualisation ne se pratique pas sur le chemin des étoiles.

(1) Chez les shandariens, l’érotisme et la sensualité sont considérés comme purement mental, une vue et perception de l’esprit. Dans ce sens, une chose peut être perçue comme sensuelle et érotique chez une personne alors que chez une autre non.

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × deux =

Revenir en haut de page
SPACE VIBRATION