SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Pourquoi les shandariens ne fêtent pas le nouvel an le 1er janvier

Si vous avez déjà observé les attitudes et comportements de shandarien, vous vous êtes rendu compte que:

  1. Ils ne célèbrent jamais la fin de l’année le 31 décembre
  2. Ils ne présentent jamais leurs vœux le 1er janvier ou dans les jours qui suivent

Et il y a a cela une bonne raison à cela!

En effet, l’année ne commence pas le 1er janvier et ne se termine pas le 31 décembre dans le Shandarisme. Autrement dit, on ne suit pas le calendrier grégorien qui est actuellement suivit par nombreux peuples de cette planète. Ainsi, la conscience collective shandarienne ne suit pas le calendrier grégorien, mais le calendrier perse! C’est à dire que l’année commence le 20 ou 21 mars et non le 1er janvier. Cette nouvelle année est alors célébrée par le jour du Nowruz.

Pour comprendre cela, il faut partir du principe que les shandariens présents sur cet astre suivent le cycle astronomique de ce dernier au travers de ses 4 saisons: printemps, été, autonome et hivers.

  1. Le printemps est la phase astronomique  de générescence/régénérescence de la nature
  2. L’été est la phase astronomique de l’expression et l’épanouissement de la nature
  3. L’automne est la phase astronomique de la dégénérescence de la nature
  4. L’hiver est la phase astronomique de transition entre la dégénérescence et la régénérescence de la nature

A partir de là,  le premier jour du printemps devient le nouveau jour, celui de la renaissance de la nature. Une renaissance ouvrant alors un nouveau cycle de vie planétaire d’une durée de 365 jours soit 1 année. Ainsi, le début de l’année coïncide avec le jour de renaissance de vie sur la planète terre.

Pourquoi les shandariens suivent les cycles astronomiques de cette planète? Pour tout simplement rester dans le principe de la symbiose et de l’osmose (l’Armonia) avec la nature et la vie dans l’univers. Ce qui comme ici et maintenant sur cette planète…

Nous rappelons enfin que la célébration du Nowruz remonte au Zoroastrisme qui existait bien avant l’arrivé et l’implantation de l’islam en Iran. Ce jour est d’ailleurs célébré par de nombreux peuples de cette planète depuis au moins 3 000 ans. Le Nowruz a été assimilé aux célébrations shandariennes pour sa convergence avec l’esprit shandarien et sa logique de célébration. Ce qui n’est pas le cas avec le calendrier grégorien qui place le nouvel an le 1er janvier.

SpaceMan89

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 − cinq =

Revenir en haut de page
SPACE VIBRATION