SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

La solitude, que dit le Shandarisme?

Par définition, la solitude du latin solus « seul »  est un état psychique et vibratoire de non-connexion et de non-communication avec les autres. Or, dans le Shandarisme, nous avons coutumes de dire que la solitude est une illusion de l’esprit liée à un manque de conscience et de connaissance de la vie, de sa structure et organisation réelle dans le cosmos. Car la réalité est que nous ne sommes jamais seul puisque nous sommes en permanence connecter aux autres sur le plan psychique et vibratoire. Ainsi c’est notre manque de conscience de cette réalité nous fait croire que nous sommes seul. Alors que dans les faits, nous ne le sommes pas.

Pour comprendre de quoi nous parlons, nous devons nous rappeler de 3 points essentiels qui sont:

  1. Nous ne sommes pas notre corps, mais incarnés dans un corps. Ce qui veut dire que nous sommes des entités énergétiques vivant et interagissant avec le plan physique du cosmos durant tout le temps de notre présence terrestre.
  2. Nous sommes présent à la fois sur le plan physique à travers notre corps d’incarnation et sur le plan psychique et vibratoire de l’univers par la fréquence vibratoire de notre essence de vie.
  3. Nous sommes immergé dans un écosystème psychique et énergétique dans lequel on est en permanence entourer par des formes de vie énergétiques. De ce fait, nous ne sommes jamais vraiment seuls.

A partir de là, nous pouvons être physiquement isolé des autres, mais jamais déconnecter à leurs énergies et champs vibratoires. Ainsi:

1) Quand nous sommes dans notre corps d’incarnation (en diurne): nous communiquons et échangeons en permanence et de manière inconsciente de l’ information et de l’énergie avec d’autre. Ici, ce n’est pas la distance qu’il faut prendre en compte, mais la fréquence. Peu importe que par exemple vous soyez  en France et l’autre en Australie, tant que vous êtes sur la même fréquence vibratoire, il y a connexion.  Après c’est juste une question de ressenti lié au niveau de conscience.

> Si vous n’avez pas le niveau de conscience suffisant, vous ne ressentirez pas la présence de l’autre. vous aurez alors l’illusion qu’il y a pas de connexion et donc, que vous êtes seul, dans la solitude.

> Si vous avez le niveau de conscience suffisant, vous ressentirez la présence de l’autre et donc, la connexion qu’il y a entre vous. Vous ne vous sentirez alors pas seul.

2) Quand nous sortons de notre corps d’incarnation (en nocturne):  Chaque nuit, nous sortons de notre corps d’incarnation pour régénérer notre corps psionique au contact de la matière-énergie astrale (psionique), puis nous revenons réintégrer celui-ci. Durant le temps de cette sortie nous avons alors pleinement accès à cet écosystème et ses êtres. Nous discutons et échangeons avec eux. Nous pouvons même créer des liens amicaux avec eux. Une fois de retour dans notre corps, soit on ne s’en souviendra pas, soit on s’en souviendra plus ou moins complètement pensant que cela était qu’un rêve (1)

Enfin, il faut savoir qu’un shandarien soit introverti ou extraverti, il reste toujours connecter à la conscience collective. De ce fait il ne peut pas être seul. Dans ce cas de figure, la solitude n’existe également pas. Elle reste une vue de l’esprit.

Maintenant, il ne faut pas confondre la solitude avec l’isolement

L’isolement est le fait d’être physiquement isolé des autres sans pour autant être psychiquement et vibratoirement déconnectés de la vie dans le cosmos. Dans le Shandarisme, l’isolement à ses bienfaits. Notamment, celui d’éviter les fréquentations ainsi que les influences négatives et leurs conséquences toxiques. La réalité est que nous vivons dans une société de débiles mentaux. La majorité des gens sont des moutons qui n’ont plus aucune culture ni intelligence. Ils préfèrent rester a se divertir et s’abrutir devant la TV ou sur les réseaux sociaux plutôt que faire des efforts pour s’améliorer. A partir critiquer les autres, les insulter, les moquer, les humilier, les écraser, faire des coups de putes par derrière, ces types ne savent rien foutre. Après comment voulez-vous fréquentez des personnes comme ça sans se rendre malade? Cela n’est pas possible. Dans ce genre de situation, l’isolement devient nécessaire pour se préserver. On peut dès lors assimilé cet isolement à l’application du 4ème devoir fondamental. C’est à dire la conservation. Se conserver, se protéger des actions et influences négatives des personne.

(1) Un rêve peut effectivement n’être qu’un rêve, mais une sortie astrale en état de semi-conscience peut être facilement confondue avec un rêve. Alors certains diront qu’on ne peut pas confondre un rêve avec une sortie astrale. Oui, mais à condition d’être complètement lucide à ce moment là et surtout de s’en rappeler. Sinon on est incapable de faire la différence. Du coup la confusion s’installe et le mental réinterprète les choses. De plus, tout le monde n’est pas forcement lucide à 100% quand cela arrive et tout le monde n’a pas forcement non plus une bonne mémoire astrale. D’ailleurs les 2 principaux problèmes que l’on rencontre dans la pratique shandarienne sont la lucidité et la mémoire.

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + deux =

Revenir en haut de page
SPACE VIBRATION