SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Le symbole du labyrinthe

Le labyrinthe représente un parcours complexe et sinueux parsemé d’impasses et de fausses pistes. Présent dans de nombreuses cultures et traditions antiques, il l’est également dans le Shandarisme.

Dans la pensée shandarienne, le labyrinthe forme à lui seul un monde. Sa structure se compose d’une entrée (la bouche), d’un centre (le cœur) et d’un espace périphérique (le corps).

  • la bouche du labyrinthe symbolise l’entrée dans le monde (naissance)
  • le cœur du labyrinthe symbolise l’accès à la Source de vie/ sortie du monde (dévitalisation/mort)
  • le corps du labyrinthe symbolise les voies menant à la sortie. (enfance, adolescence, jeunesse, vieillesse)

La structure du labyrinthe symbolise alors l’évolution et ses trajectoires possibles menant la conscience de l’initié vers la Source de vie qui est aussi un pas vers un état de conscience supérieur.

A partir cela, celui qui marche sur le chemin des étoiles progresse et évolue vers les plans supérieurs de conscience à la rencontre de la Source de vie à travers diverses choix et possibilité de trajectoire à prendre en passant les différents stades de son existence.

Voyage dans le labyrinthe

Chaque incarnation et existence vécue sur une planète, dans un système stellaire de l’univers est un labyrinthe pour la conscience. On entre dans le labyrinthe par la vitalisation communément appelée la naissance symbolisé par ses voies d’accès extérieures, puis on sort du labyrinthe par la dévitalisation communément appelée la mort symbolisé par son centre.

Le but du labyrinthe est d’aller au cœur de la structure qui est également le cœur de l’être cosmique, la Source de vie. Dans ce sens, il faut se rappeler que le corps psionique possède en son centre, donc en son cœur, une structure cristalline servant de portail dimensionnel communiquant avec la Source de vie. Mais qui sert également de voie de communication entre le Moi supérieur et le Moi inférieur.

Pour cheminer dans ce labyrinthe, souvenons-nous que le monde extérieur est le reflet de notre monde intérieur. A partir de là, en agissant sur le plan physique (monde extérieur), l’initié progresse dans le labyrinthe situé sur son plan psychique, vibratoire (monde intérieur) . Plus il avance et s’engouffre dans la labyrinthe, plus il entre dans la complexité de la vie. Une complexité générant  pour sa conscience des pièges et de l’illusion marqués par les impasses et fausses pistes du labyrinthe.

Ainsi traverser et sortir de cet univers de piège et d’illusion nécessite d’être et d’avancer toujours d’avantage en science (connaissance), en conscience (clairvoyance) et en intelligence (logique).

Utilisation du labyrinthe

Même si le labyrinthe reste un symbole pour la conscience collective, il est aussi une structure virtuelle/holographique créée par visualisation et projeter dans le champ de conscience par télépathie, notamment pour:

  • tester le degré de conscience et de logique du shandarien
  • piéger les sens et la réalité d’un intrus/non-shandarien entrant dans notre dimension/espace

Ainsi le labyrinthe est à la fois un symbole et un outil, un instrument pour la conscience collective et son cercle.

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × 1 =

Revenir en haut de page
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!