SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

La transmission des expériences de vie faite

Que l’on soit shandarien ou non-shandarien, nous sommes tous et toutes des créatures sociales ayant besoin de communiquer ce que l’on a en soi.  A travers le comblement de ce besoin, nous transmettons nos connaissances acquises à nos congénères qui les aideront à leurs tours à progresser dans leurs évolutions de conscience.

De la même manière, sur le chemin des étoiles, l’initié transmet à d’autres initiés et partage avec eux ses connaissances acquises par sa propre expérience de réalité afin de les aider à progresser également.

Ces connaissances d’expériences de réalité peuvent être celles de:

  • La réalité de la matière expériencée à travers son corps d’incarnation
  • La réalité de la matière-énergie à travers ses ECM (Etats de Conscience modifiés) et rêves lucides
  • La réalité de l’énergie à travers la projection astrale ou de conscience (vision à distance)

Les 5 voies de transmission et de partage des expériences de réalité

Sur la voie du Shandarien, il existe 5 voies possibles et différentes de transmission et de partage des expériences de réalité faites, dont:

1.Les rites d’initiation: l’initiation shandarienne n’est pas que le passage d’un seuil de conscience et de fréquence de l’initié pour ensuite l’accorder  et le connecter avec celui de la conscience collective. C’est aussi un véhicule à travers lequel la connaissance initiale est transmise durant la phase de l’occultarum initiatus. Connaissance qui reviendra  progressivement à l’esprit au fur et a mesure que l’initié progresse en conscience et en fréquence. Car c’est cette progression qui va naturellement réveiller les souvenirs de l’initié et avec eux, le savoir transmis durant le rite d’initiation au moment voulu et venu.

2.Les unifications: l’unification entre toutes les consciences d’initié est le produit de la fusion mentale. Il permet avant tout de se ressourcer et donc, de se régénérer. L’unification est aussi appelée la moyenne régénération. Mais cet exercice mental collectif à aussi pour but de transmettre à tout les unifiants, la mémoire de ses propres expériences de réalités faites antérieurement.

3.La Connexion Télépathique Journalière: tous les jours sur 10h00, le Shandarien se connecte à la conscience collective pour garder et renforcer le contact psychique et énergétique avec cette dernière. De là, il peut prendre et transmettre des renseignements utiles dont il à besoin, mais aussi l’information de ses expériences.

4. La pratique de l’échange d’énergie: les shandariens échangent leurs énergies de vie durant l’accomplissement de cet exercice. Là ou durant l’ échange, l’information de leurs expériences de réalité contenue dans leurs mémoires est également transmise avec.

5. les agoras shandariennes: les agoras sont des cercles de discussion ainsi que des cercles de confiance dans lesquels les shandariens peuvent librement communiquer et échanger entre eux. Ils utilisent alors ce moment pour transmettre la connaissance acquise par leurs expériences de réalité.

Note: La rétention de savoirs et connaissance issus des expériences de réalité de faite n’est pas permise. Dans ce sens, le shandarien doit partager ses connaissances. Enfin, le sceau du secret ne s’applique pas ici.

Gare aux ragots et aux commérages!

La transmission des expériences de faites ne doivent pas se transformer en ragots et commérages. Ainsi la connaissance acquise par l’expérience doit être utile et non être un potin, une critique, un jugement, une moquerie, une médisance ou toutes choses sans intérêt à l’instruction et à l’évolution de la conscience de chacun.

Les intelligences inférieures, inconscientes et ignorantes font des commérages sur les autres, pas les intelligences supérieures, conscientes et savantes qui ont des choses plus importantes à faire que parler sur le dos X ou Y. Recherchant l’élévation des consciences et non leurs descentes, le premier ou la première se lançant sur cette voie se sera rappeler à l’ordre. Et si il/elle récidive, c’est l’ostracisme. La conscience collective ne tolère pas et ne s’encombre pas de personnes faisant preuve de médiocrité avec des commérages ou de la médisance sur les autres. Les personnes faisant des ragots ne sont rien d’autres que des fouteurs et des fouteuses de merde. L’unicité et l’harmonie devant être maintenues dans le cercle, ce type d’individu n’a pas sa place chez nous.

Ceci est également l’application du 4ème des 4 devoirs fondamentaux, la conservation. On conserve l’intégrité et la stabilité du cercle en se débarrassant des personnes toxiques et autres brebis galeuses parmi nous.

La transmission des expériences complète les enseignements shandariens

Dans ce sens, les enseignements shandariens forment le socle, la base sur laquelle l’initié va pouvoir s’appuyer pour son évolution en conscience et en fréquence vibratoire sur la voie du shandarien.

Les expériences de faites constituent également une connaissance faisant complément d’information pour cette même progression de la conscience. Ainsi en partageant la mémoire de ses expériences/connaissances, le shandarien émet et reçoit de l’information nouvelle qui lui servira pour continuer le développement de son être vibratoire.

La connaissance transmise de ses expériences devient alors complémentaire à la connaissance des enseignements shandariens.

De plus, étant tous connecter dans la conscience collective, la transmission de cette connaissance enrichira alors en savoir l’ensemble de tout les shandariens composant le cercle.

 

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × 5 =

Revenir en haut de page
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!