SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Travailler pour le Cosmos

Les Shandariens ne travaillent pas pour eux-mêmes mais pour le cosmos à travers leurs propres existences, réalisations et évolutions de conscience.

Pour comprendre cela, il faut se souvenir que nous sommes tous et toutes sans exception des composants actifs/cellules du cosmos. Nous existons, agissons et évoluons vers le but de notre existence afin d’améliorer et perpétuer la vie dans sa complétude (1). Laquelle vie n’est rien d’autre que la manifestation de l’énergie qui dans son ensemble constitue le cosmos. Ainsi, à travers le travail que nous faisons sur nous-même pour nous accomplir, nous réaliser et progresser vers notre but ultime, nous participons et contribuons à l’épanouissement de la fleur de vie du cosmos.

Nous travaillons pour quelque chose de plus grand

Et cette chose qui est plus grand que nous, c’est cette entité consciente, vivante et intelligente qui est le cosmos. De par notre présence et action nous participons à l’amélioration et à l’évolution de la vie de l’univers et dans l’univers. Que cela soit les planètes, les étoiles, les galaxies, les dimensions, nous travaillons pour leurs existences et améliorations à notre propre échelle.

Nous sommes conscient que cela peut sembler complètement perché et démentiel pour les non-éveillés enfermés dans leurs petits mondes de 1 millimètre cube, mais la réalité est que nous sommes tous liés les uns aux autres sur un plan psychique et vibratoire. Nous sommes liés à la conscience de cette planète, elle-même liée à la conscience de ce système stellaire, lui-même lié à la conscience de cette galaxie, elle-même liée à son groupe local de galaxie et ainsi de suite jusqu’aux dimensions et bandes de fréquences du plan para-physique, lesquelles se connectent entre elles pour remonter jusqu’à la Source de vie.

Ce qui implique que chacune de nos pensées et actions se répercutent  vibratoirement et informationnellement sur la somme du tout.  Dès lors en nous  réalisant à travers notre travail d’incarnation, les conséquences de cette « réalisation incarnatoire » participe par effet de translation à l’amélioration de l’existence et de la vie dans son intégralité: le cosmos. 

De ce fait, les Shandariens ne travaillent pas égoïstement pour eux-mêmes, ni pour l’humanité (anthropocentrisme), mais pour l’univers et la vie dans son intégralité. Enfin, étant nous-même des composants actifs, des cellules du cosmos, les bénéfices de ce travail se diffuse (et non se partage) dans toute sa structure telle une onde pour finalement nous toucher sur son passage. Nous récoltons ainsi les profits de notre travail en même temps que tout le reste de l’univers.

Ainsi, ultimement, les shandariens ne travaillent jamais pour eux-mêmes, mais toujours pour le cosmos. Car c’est en assurant la continuité existentielle par l’amélioration de notre environnement (l’univers, la vie dont nous faisons partie intégrante) que nous assurons également la continuité existentielle de ce que nous sommes.

(1) Le but de notre existence est l’unicité avec le cosmos, l’Yparxi. Mais cela ne constitue que la forme et le processus. Car le fond et le sens ultime de tous ceci est l’amélioration et la continuité du cosmos par l’épanouissement de sa fleur de vie

Bienvenus chez les Shandariens…

Pénètre la réalité ultime de l’univers
Mais gare au pétage de plomb intégral si tu n’es pas prêt à voir ni à embrasser sa substance.

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze + 11 =

Revenir en haut de page
SPACE VIBRATION