SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Travaux du moi: estime et confiance en soi

Dans le degré de basse conscience, il existe 3 principaux travaux  sur soi qui sont la stabilisation, la conscientisation et la libération.

La stabilisation consiste au développement de l’estime de soi, de l’amour de soi, de la confiance en soi et de la maitrise de soi. Pour ce faire, on utilise plusieurs instruments psychiques qui sont:

  • La visualisation (V)
  • L’autosuggestion (A)
  • L’auto-hypnose ou l’hypnose (H)

Pour développer l’estime de soi

L’estime de soi est l’image que l’on se fait de soi. Pour développer une image positive et non négative de soi, on peut utilisé :

La visualisation + L’autosuggestion (V+A): On se visualise en être lumineux tout en récitant la Vevaiótita

Mais on peut également rajouter d’autres autosuggestions en commençant  la phrase: Je suis….

Pour développer l’amour de soi

On utilisera simplement l’autosuggestion suivante: Je n’aime comme je suis, car j’ai de la valeur

Après on peut rajouter d’autres autosuggestions selon les cas de l’initié. Par exemple si l’initié à peur du jugement des autres, on rajoutera:

Ma valeur ne dépend que de moi et non ce que les autres pensent de moi.

Je suis le/la seul(e) à décider de ma valeur.

Pour développer la confiance en soi

La confiance en soi est la croyance que l’on est capable de… Cette confiance en soi varie d’un domaine à un autre. Autrement dit, on peut avoir confiance en soi dans un domaine et ne pas avoir confiance en soi dans un autre.

Sur la voie du shandarien, on se focalise principalement sur nos capacités/confiances pour faire face à l’adversité, aux obstacles et aux problèmes que l’on rencontre tous durant notre présente incarnation. Par exemple:

  1. J’ai confiance en moi et en mes capacités à faire face à l’adversité.
  2. Car tous ce dont j’ai besoin pour faire face à l’adversité est déjà en moi maintenant.

Bien entendu, on peut remplacer l’adversité par autre chose dans un autre domaine de vie. Par exemple pour la timidité:

  1. J’ai confiance en moi et en mes capacités à parler aux autres/gens
  2. Car tous ce dont j’ai besoin pour parler aux autres/gens est déjà en moi maintenant.

On peut aussi être plus spécifique quant au type de personne, par exemple si on est timide avec le sexe opposé, selon que l’on soit homme/garçon ou fille/femme, on remplacera  les mots “aux autres/gens” par aux filles, aux femmes ou par au garçons, aux hommes.

Enfin, il y a  la télépathie. Même si l’initié est exposé à la télépathie des plus anciens d’entre nous, il arrive souvent qu’il/elle manque de confiance en ses propres capacités télépathiques. On utilise donc l’autosuggestion et la visualisation.

Par exemple pour la perceptivité mentale, on se visualise face a une personne en entendant ses pensées + l’autosuggestion:

  1. J’ai confiance en moi et en mes capacités à entendre les pensées des autres/gens
  2. Car tous ce dont j’ai besoin pour entendre les pensées des autres/gens est déjà en moi maintenant.

Pour l’émitivité mentale, on se visualise à parler mentalement à une personne + l’autosuggestion:

  1. J’ai confiance en moi et en mes capacités à parler dans la tête des autres/gens
  2. Car tous ce dont j’ai besoin pour parler dans la tête des autres/gens est déjà en moi maintenant.

On fait cela 3xJ (matin, midi et soir) durant 15 à 30 minutes sur 90 jours, soit 3 mois pour commencer (et on insiste bien sur le verbe “commencer”) à avoir les premiers résultats.

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 − 9 =

Revenir en haut de page
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!