SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

L’union entre le masculin et la féminin cosmique

L’union entre un homme et une femme est le scellement d’une alliance avant tout psychique et énergétique. Elle répond à un besoin d’expérience dans une conscience et fréquence commune et partagée durant la période d’incarnation. Autrement dit, sur la voie du Shandarien, les alliances s’incrivent dans le programme et plan d’incarnation.

Il faut toutefois noter que les alliances shandariennes ne sont pas systématiques. Si cela n’est pas inscrit dans le programme/plan d’incarnation de l’initié, celui-ci n’est pas tenu de créer une quelconque union.

Principe de l’union/alliance

L’alliance nait de l’union. Cette union se passe déjà sur le plan paraphysique via l’action du mental afin d’être scellé dans la matérialité (sur le plan physique) à travers l’union charnelle, sexuelle. L’union charnelle n’est donc pas une “consommation de l’union”, mais un scellement de celle-ci dans la matérialité.

L’union est celle des 3 corps psioniques, bio-photonique et biologique.

  • L’action mental créer l’union des corps psioniques incarnés
  • Le scellement créer l’union des corps bio-photoniques & biologiques.

L’union des corps  psioniques se pratique à travers le rite de vie de l’alliance. Puis le scellement de cette union par une autre union, celle des corps bio-photoniques & biologiques est réalisée à travers l’accomplissement du  rite d’énergie de l’Enarxis (Έναρξης). Dans ce sens, il faut savoir que le rite de l’Enarxis possède plusieurs fonctions.

Les alliances permanentes et temporaires

Pour un Shandarien, il existe 2 types d’alliance dans la dimension temporelle qui sont les alliances permanentes et les alliances temporaires.

  1. Les alliances permanentes sont à durée indéterminée et dureront aussi longtemps que le lien énergétique sera maintenu.
  2. Les alliances temporaires aussi appelées Sigheh (صیغه) sont d’une durée déterminée allant d’une 1 heure à 100 ans dans le Shandarisme.

Que les alliances soient temporaires ou permanentes, les rites restent identiques. Seule l’intention et la finalité qui est mise permet de définir une alliance permanente ou temporaire.

Les alliances temporaires répondent a des besoins d’expérience et de partage psychique et énergétique en commun limité durant le temps d’incarnation.

Les alliances plurales (polygamie et polyandrie)

Les alliances plurales (polygamie et polyandrie) , consanguine et d’enfant sont interdites par la loi shandarienne. A cet effet, il est écrit dans l’Ataraxia, à la table V: L’Existence, Directive 7. Lois sociologiques, Alliance & vie conjugale – Sous-directive 186:

Les alliances plurales, consanguines et/ou d’enfant sont interdites pour celui et celles qui marche sur le chemin des étoiles.

Consommation de l’union

La consommation de l’union est un concept qu’on utilise pas sur la voie du shandarien. Car consommer une union, veut littéralement dire “manger” l’union. Autrement dit, on mange les liens matrimoniaux pour finalement les faire cesser d’exister! Et là c’est la séparation et/ou le divorce.

Ainsi consommer une union n’a pas de sens pour un shandarien. Puisqu’on ne la mange pas, on la scelle pour la renforcer dans la matérialité. L’idée même de consommer une union sous-tend un raisonnement ignorant, inconscient, primaire et destructeur.

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 − 7 =

Revenir en haut de page
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!