SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Les médicaments selon le Shandarisme

Pour rappel, un médicament est une substance qui vise non pas à guérir , (car ça c’est le mensonge véhiculé par l’industrie pharmaceutique et les médias), mais qui vise à soutenir le processus naturel d’autoguérison. Puisque celui qui se guéri est le malade lui-même! D’ailleurs qu’est-ce que la guérison si ce n’est que la régénération des tissus biologiques et énergétiques endommagés? Idem pour les traitements médicaux et chirurgicaux, ils ne font que traiter pour créer le terrain favorable à la guérison. Mais ce n’est pas eux la source de cette guérison.

Ainsi le médicament a seulement pour but de soutenir le processus de guérison. Après c’est à la responsabilité de la personne de se guérir, mais faut-il encore qu’elle accepte cette responsabilité, qu’elle veuille guérir (1) et qu’elle ait conscience et confiance en ses propres capacités d’autoguérison.  A partir de là, il y a 2 types de médicaments qui sont les médicaments naturels et les médicaments artificiels.

Les médicaments naturels

Dans la pensée shandarienne, il existe 2 types de médicaments naturels qui sont les médicaments énergétiques et les médicaments physiques. Ces 2 types de médicaments ne sont pas opposés, mais complémentaire l’un à l’autre. Selon la situation, on utilisera l’un ou l’autre ou les 2 combinés ensemble.

Les médicaments énergétiques sont les informations et fréquences vibratoires intérieures à soi, issus de notre essence de vie qui soutiennent la régénération des  tissus énergétiques et biologiques. On peut cités dans cette catégorie:

  1. La Visualisation correctrice/régénératrice
  2. L’autosuggestion (effet placébo)
  3. L’hypnose/Sophrologie
  4. Les passes magnétiques
  5. Le balayage énergético-corporel

Mais on peut également rajouter à cela:

  • Les fréquences électromagnétiques régénératrices
  • La lumière de vie de la Source

Les médicaments physiques sont des substances extérieures à soi produit par la nature et les autres formes de vie de cette planète ayant des propriétés curatives et médicinales. On peut cité:

  • Les racines (Curcuma, gingembre, etc)
  • Les plantes (phytothérapie)
  • L’homéopathie

Mais on peut également rajouter à cela:

  • L’acuponcture
  • La naturopathie

Les médicaments artificiels

Les médicaments artificiels sont tout les composés chimiques produit artificiellement possédant une substance active ayant les propriétés de soutenir la régénération des tissus. Du moins quand ils sont adaptés! Car beaucoup ne font que traiter les symptômes et non la cause. Il ne faut donc pas bannir les médicaments artificiels, mais seulement savoir les utilisés intelligemment pour qu’ils soient efficaces. De ce fait, les shandariens ne condamnent pas les médicaments industriels, ils disent seulement de les utiliser en science (connaissance), en conscience (clairvoyance) et en intelligence (sagesse).

La prise de médicament

La logique shandarienne a propos de la prise de médicament est très simple. Si on peut se passer de médicament, on le fait. Maintenant si ils sont vraiment nécessaire, alors seulement on les utilise. Autrement dit, il ne faut pas prendre des médicaments pour tout et n’importe quoi; au moindre inconfort passager ou pour de petits bobos (2) .

Le premier choix se portera donc sur les médicaments naturels afin d’agir et rester en alignement avec soi. C’est à dire les médicaments énergétiques dans un premier temps. Puis les médicaments physiques dans un second temps, voir les 2 combinés ci-nécessaire.

Toutefois, si ce n’est pas adapté et qu’il faut quelque chose de plus fort, là et seulement là, on va prendre des médicaments artificiels à consommer dans les limites du raisonnable afin d’éviter un déséquilibre biochimique et énergétique, une  intoxication voir une dépendance aux médocs. Enfin, si vous avez un traitement médicamenteux (artificiel) nécessaire à l’existence et à la bonne fonctionnalité de votre corps d’incarnation, ne l’arrêter pas, continuez à prendre votre traitement. Votre vie terrestre est précieuse, ne jouez pas avec.

(1) Il y a des personnes qui refusent de guérir consciemment ou inconsciemment.

(2) Aujourd’hui l’occidental est devenu tellement faible psychologiquement que le moindre petit truc l’insupporte. Du coup, il va courir prendre ses cachetons pour ne plus en avoir conscience et donc devoir faire face et supporter ce qui le dérange. Alors que c’est l’action de faire face, de voir et de comprendre ce qui le dérange et l’insupporte qui va justement l’aider à le libérer! Le médicament est ainsi détourné de sa fonction initiale d’auxiliaire à la régénération des tissus pour devenir un « médicament de confort » et d’oublie de soi. Sauf que l’origine du problème est toujours là, elle a juste été masquée par les effets du médoc pour être oublié de la conscience afin que cette dernière n’ait pas a y faire face. C’est le même fonctionnement  pour les drogues douces et dures (cannabis & cie), bien que fondamentalement, les médicaments chimiques soient aussi des drogues.

Source: Les enseignements shandariens

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq + 5 =

Revenir en haut de page
SPACE VIBRATION