SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

La mémoire du cosmos

Qu’est-ce que la mémoire du cosmos?

Aussi appelée les annales akhashiques chez les théosophes, elle est la mémoire qui stocke et contient l’intégralité des informations du cosmos et de ses diverses manifestations de vie. Sa fonction est de contenir et de préserver les instructions à partir desquelles le cosmos existe et évolue. Autrement dit, sans cette mémoire, le cosmos et la vie ne pourraient tout simplement pas exister. Dans sa forme, cette mémoire n’a pas d’architecture fixe, mais prend une apparence symbolique que la conscience peut comprendre à son niveau d’évolution. A notre propre niveau, il s’agit généralement d’une bibliothèque contenant des livres de vie renfermant le plan de vie de chaque être vivant dans le cosmos. La mémoire du cosmos se situe dans le corpus energeticus de la Source de vie.

La mémoire du cosmos dans la guidance stellaire

Dans la guidance stellaire shandarienne, la mémoire du cosmos est rattachées à la petite guidance. Sur le chemin des étoiles, la fonction de cette mémoire est de fournir les informations nécessaires à la poursuite de l’évolution des consciences qui la consulte. Les informations consultées permettront alors à CQMSLCDE de voir plus clairement dans sa situation personnelle actuelle afin de mieux s’orienter dans ses propres choix et actions de vie, et ainsi rester conforme à l’exécution de son programme d’incarnation, et à l’accomplissement de sa Moira.

L’accès à la mémoire du Cosmos

L’accès à la mémoire du cosmos se fait soit par accès directe via la projection astrale, soit par l’intermédiaire d’un autre être, incarné ou non incarné qui à accès à cette dernière. Toutefois, on ne peut pas entrer librement dans la mémoire du cosmos pour consulter les informations qui s’y trouvent. Autrement dit, cette dernière n’est pas accessible à tous. N’entre pas qui veut. Dans ce sens, il faut savoir que cette mémoire est gardée par les gardiens de la connaissance/savoir (1) qui n’autorisent pas l’accès à tous le monde. Mais seulement lorsqu’un besoin d’information essentiel et vital pour la poursuite de son évolution de conscience s’impose. Dans ce cas bien précis, une permission pour consulter son plan de vie et non celui d’un autre dans la mémoire sera accordée.

Ainsi, les personnes proclamant consulter la mémoire du cosmos ou annales akhashiques à volonté ne le font pas véritablement. La réalité est qu’elles ne font que consulter des mémoires cellulaires ou des lectures d’aura. Lesquelles sont alors confondues par manque de science et de conscience avec la mémoire du cosmos. Dans ce sens, même si ces personnes le croient réellement, elles ne peuvent pas entrer librement et à volonté dans la mémoire du cosmos.

(1) Ils sont aussi appelés les gardiens de la mémoire, car savoir c’est se souvenir, se remémorer.

SpaceMan89

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × 3 =

Revenir en haut de page
SPACE VIBRATION