SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Comment est née la planète terre?

Naissance de Gaïa

Selon la cosmologie shandarienne, la planète terre (Gaïa) est le produit d’un processus de plusieurs millions d’année segmenté en 5 phases qui sont la conscientisation, l’agglomération, la protoplanétisation, la planétisation et le refroidissement.

Phase1 : la conscientisation (Συνειδητοποίηση) : Au début, il y a la conscience et l’énergie de vie (psionique) de l’univers présente dans le vide spatial. Puis cette conscience et énergie de vie s’est concentrée en un point pour former une sphère géante, la psionosphère. Dans cette psionosphère s’est télécharger et stocker une partie de la mémoire du cosmos concernant cette planète. Ce qui a constituer la mémosphère présente dans la psionosphère.

Phase2 : l’agglomération (Συσσώρευση) : Sous l’action et la direction conjointe de la psionosphère et de la mémosphère, la matière présente s’est assemblée pour former un nuage composé de gaz et de poussière et de roche. Lorsque dans leurs mouvements ces poussières et roches entrèrent en collision entre elle. Ce qui créa une charge gravitationnelle les forçant à se coller et se sédimenter entre elles pour former des planétesimaux.

Phase 3 : La protoplanétisation (Πρωτοπλανήτη): Sous la force d’attraction de leurs propres gravités et la direction de la psionosphère, ces planétesimaux attirèrent autour d’eux encore plus de poussière et de roche afin de former une protoplanète.

Phase 4 : La planétisation (Πλανήτη): Puis cette protoplanète attira par sa force de gravité encore plus de matière stellaire autour d’elle pour se sédimenter à une échelle supérieure. Ce qui donna naissance à la Terre.

Phase 5 : Le refroidissement (Ψύξη): la planète terre ainsi formée était encore une boule de matière en fusion. Celle-ci commença à se refroidir au contact du vide stellaire pour former une croûte à sa surface. Ce refroidissement généra des vapeurs d’eau qui furent retenues par la force gravitationnelle de la terre afin de créer une atmosphère. Puis ces gaz piégés retombèrent pour former sous l’effet de la condensation terrestre des ruisseaux, rivières, fleuves et mers. Gaïa été ainsi formée. Enfin son mouvement de rotation sur elle-même forma la magnétosphère.

Vivification de Gaïa

Lorsque Gaïa fut formée, les mers et leurs compositions minérales servirent d’incubateurs naturels à la formation de l’ARN, puis l’ADN. Dans ce processus, attirer par la présence des minéraux la force de vie se projeta dans les mers de Gaïa pour structurer l’information de la matière et ainsi donner naissance aux premiers organismes vivants : les bactéries. Processus appelé ici la vivification de Gaïa (Η ζωογόνηση της Γαίας). Mais la vie ne pouvait se développer au-delà de ces formes de la matière primitives. Celle-ci resta alors à ce stade. Il a donc fallu attendre l’intervention d’un groupe de consciences avancées (qui ne sont pas des dieux ni dieu) appelé ici le Complexe Créateur (Δημιουργός/Dimiourgós/Dimiurge) afin que la vie puisse réellement prendre son essor sur cette planète.

A partir de là, il y a eu un mouvement de création et d’évolution

Dans le mouvement de création ou « créationnisme », il y a eu l’intervention du complexe créateur qui à fait évoluer la vie terrestre au niveau supérieur. Ce que l’on appelle « les abductions extraterrestres » permettent le contrôle, la gestion ainsi que la mise à jour biologique et génétique des espèces. Ce qui à pour effet de soutenir leurs évolutions naturelles qui se font d’elles-mêmes.

Dans le mouvement d’évolution ou « évolutionnisme », les formes de la matière (organismes monocellulaires et pluricellulaires) sont naturellement confrontées aux conjonctures et changements permanents de leurs milieux. Or, pour maintenir leurs existences dans leurs environnements et donc, continuer sa moira, la force de vie projetée dans la matière et ses formes doivent se mettre à jour. Des mises à jour informationnelles, énergétiques et biologiques successives produisant l’évolution elle-même.

Veuillez enfin noter que le créationnisme et l’évolutionnisme ne s’opposent nullement et sont en réalité complémentaires l’un de l’autre. C’est l’humain qui dans sa débilité et son ignorance cherche à opposer ces derniers.

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × 1 =

Revenir en haut de page
SPACE VIBRATION