SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Le jour de l’univers

Le jour de l’Univers (Ημέρα της σύμπαν)

Durant ce jour, on recentre nos énergies, pensées et consciences sur le cosmos ainsi que sur notre présence en son sain. Le jour de l’univers est célébré le 5 novembre à partir de 16h00.

Pour ce faire, les shandariens suivent le protocole suivant :

1) Les Shandariens entreront dans l’espace-temps de la célébration sur 3 files pour former 3 cercles concentriques autour de la grande spirale.

2) Les 3 cercles feront une circumambulation dans le sens des aiguilles d’une montre autour de la grande spiral

3) Les 3 cercles de shandariens s’arrêteront, lèveront la tête vers l’espace et les étoiles et fermeront leurs yeux pour recevoir l’Anaklisi (Ανάκληση).

4) Là où par la pensée et dans une visualisation collective, ils recevront la troisième Anaklisi suivante :

Le cosmos se créer et se recréer à l’infini dans un perpétuel cycle de vie.

Le cycle de vie se compose de 3 genèses successives, l’infogenèse, la cosmogénèse et la biogénèse.

Tout commença par l’infogènèse  (Πληροφορίγένεση) dans laquelle apparue une onde, « l’onde primordiale ». Cette onde oscille sur toutes ses longueurs d’ondes existantes de manière simultanée.

La somme cumulée de toutes ces longueurs d’onde crée un champ de plasma qui va constituer le noyau de la Source de vie ainsi que le plan métaphysique du cosmos. Ceci est l’anté-création, soit le chaos initial.

A l’intérieur de ce champ de plasma, les vibrations générées par ses longueurs ondes créer des données se rassemblant et s’auto-structurant eux elles. Là ou se forme des informations qui ensemble constituent « la mémoire du cosmos ». 

Le temps n’existant pas sur le plan métaphysique, toutes ces formations arrivent dans un seul et unique momentum pour une durée éternelle.

Autour du noyau de plasma se diffuse un rayonnement lumineux appelée « la lumière de vie ». L’espace dans lequel ce rayonnement se diffuse constitue la zone radiative de la Source de vie ainsi que le plan para-métaphysique du cosmos.

Une fois le plan de source achevé, on bascula alors dans la cosmogénèse (Κοσμογέννηση). Là ou se formera le plan d’émergence.

La lumière de vie ainsi que son rayonnement se diffusent et se propagent autour de la zone radiative pour ensuite ralentir et devenir des formations statiques composées de bande de fréquence.

L’ensemble de ces bandes de fréquences constitue alors  la zone spectrale ainsi que le  plan émergence du cosmos.

A l’intérieur de chaque bande de fréquence, les rayonnements conscients et vivants se désolidarisent en oscillant sur des fréquences voisines qui leurs sont propres.

Cette désolidarisation va constituer des dimensions purement informationnelles et énergétiques. 

A l’intérieur de ces dimensions va se former des filaments d’énergie de vie qui vont s’entrecroiser et se nouer entre eux pour constituer des grilles énergétiques. Lesquelles vont servir de matrice pour la construction du plan physique du cosmos.

Utilisant le nombre d’or et la suite de Fibonacci et tout en respectant les limites définies par les grilles énergétiques, l’énergie de vie autour se condense pour former les particules de manière.

Ces particules s’arrangent entre elles de manière intelligente et coordonnées pour répliquer les dimensions du plan paraphysique.

Ce processus de réplication créer ainsi un double physique des dimensions composé du cosmoplasme et  des membranes dimensionnelles. L’ensemble de ces dimensions compose le tissu dimensionnel.

Une fois les dimensions construites, la formation de l’univers peut débuter. Un processus qui va se faire sur  8 niveaux s’emboitant les uns dans les autres. Nous trouvons ainsi à l’intérieur du cosmoplasme :

Le niveau 1 : Les particules qui sont de l’énergie de vie compressée se rassemblant pour former les atomes.

Le niveau 2 : Les atomes se rassemblent pour former des molécules.

Le niveau 3 : Les molécules se rassemblent pour former les 6 états de la matière.

Le niveau 4 : Les 6 états de la matière se rassemblent pour former les étoiles et les planètes.

Le niveau 5 : Les étoiles et les planètes se rassemblent pour former les systèmes stellaires.

Le niveau 6 : Les systèmes stellaires se rassemblent pour former les galaxies, amas et superamas de galaxies

Le niveau 7 : Les galaxies, amas et superamas de galaxies se rassemblent pour former les filaments galactiques.

Le niveau 8 : Les filaments galactiques se rassemblent pour former la toile de l’univers.

Enfin, une fois l’univers physique avec ses planètes, étoiles et galaxies générés dans le cosmoplasme dimensionnel, nous entrons dans la biogenèse ou « genèse de la matière de vie » (Βιογένεση).

La biogénèse est la genèse de la matière de vie, mais qui n’est pas forcement « biologique ». Il existe ainsi 2 types de matière de vie générée.

En premier vient la matière de vie structurelle qui forme les structures et l’architectures de l’univers. Cette dernière compose le continuum espace-temps ainsi que l’actum énergie-matière avec ses étoiles et planètes.

Puis en second vient la matière de vie opérationnelle qui forme les organismes monocellulaires et pluricellulaires dans lesquels nident la force de vie. Cette dernière peut alors « opérer et agir » sur les bandes de fréquences  basses  du cosmos et de leurs dimensions.

Ainsi s’est formé le cosmos…

5) Une fois cette troisième Anaklisi reçue, les 3 cercles reviendront en eux-mêmes

6) Les 3 cercles referont  une circumambulation dans le sens inverse des aiguilles d’une montre autour de la grande spirale.

7) Les shandariens et shandariennes quittent en silence sur 3 files l’espace et le temps de la célébration.

Jour de l’univers et astronomie

La célébration du jour de l’univers se termine par une veille de nuit durant laquelle, on observe les étoiles. Du moins lorsque le temps le permet. Ce qui n’est pas toujours le cas.

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

douze − 2 =

Revenir en haut de page
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!