SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Le Rite de maturation

Le Rite de maturation (Τελετή της ωρίμανσης)

Il est le rite de passage de l’enfance à l’adolescence ouvrant ainsi le cycle de fertilité/fécondité. Mais il est aussi le rite de passage à la ménopause/andropause fermant ce même cycle.  Il s’agit en fait d’une mise à jour du champ d’information et d’énergie. Que cela soit un garçon/homme ou une fille/femme, le rite de maturation reste toujours identique.

Comme pour le rite d’assimilation, un groupe de 3 hautes consciences choisissent une hôtesse pour l’engagement du rite. Ils la font venir pour lui notifier son devoir et rôle dans le rite. Durant l’engagement du rite de maturation, les attouchements sexuels sont strictement interdits afin de ne pas corrompre le sens et l’énergie du rite.

Le jour du rite, le groupe de haute conscience se connecte à son esprit et l’hôtesse devient le medium entre la conscience collective et l’adolescent.

L’adolescent est amené par ses protecteurs (parents) devant l’hôtesse avec l’amulette shandarienne qui lui avait été donné lors de son rite d’assimilation.

L’hôtesse regarde l’adolescent pour en prendre pleinement conscience et lui retirer son amulette et la pose sur une petite colonne.

L’adolescent s’allonge sur l’autel.

Un groupe de hautes consciences se focalise sur l’hôtesse alors que l’hôtesse se focalise sur l’adolescent.

Les parents assistent au rite en tant que « gardiens » de l’adolescent. Dans ce sens, comme dans le rite d’assimilation, ces derniers agissent en tant que protecteur veillant toujours à ce que rien de mal n’arrive à l’adolescent durant le processus.

L’hôtesse fait une série de passes magnétiques autour du corps de l’adolescent afin de stabiliser/renforcer sa force de vie à travers lesquelles se transmet la puissance de vie des hautes consciences.

Puis l’hôtesse fixe les yeux de l’adolescent pour se connecter télépathiquement à son esprit.

Les hautes consciences transmettent les mises à jour de l’identité shandarienne à l’esprit de l’adolescent à travers le regard de l’hôtesse et sa connexion télépathique.

Ensuite, l’hôtesse refait une série de passes magnétiques autour du corps de l’adolescent pour sceller sur le plan vibratoire et énergétique l’identité shandarienne précédemment mise à jour.

L’hôtesse prend l’amulette et la magnétise à son tour pour également mettre à jour son niveau vibratoire.

L’adolescent se relève et doit sortir de l’autel.

L’hôtesse replace autour du cou de l’adolescent l’amulette shandarienne scellant ainsi dans la matérialité cette mise à jour.

L’adolescent et ses gardiens repartent ensemble avec l’amulette autour du cou.

L’hôtesse lève la tête vers le ciel et l’espace pour envoyer une pensée de gratitude à l’univers et les 3 hautes consciences se déconnectent de son esprit.

La fermeture du cycle menstruel

Concernant la fermeture du cycle menstruel à la ménopause, l’accomplissement du rite reste le même, mais avec l’intention inverse qui y posée. Cependant, contrairement au rite d’ouverture, le rite de fermeture ne nécessite pas la présence de 3 hautes consciences. Ce qui implique que ce rite est accomplit entre l’hôtesse et la femme.

Enfin, il faut savoir que ce rite qui est effectué à la pré-ménopause possède 2 buts et sens, l’un de stabiliser l’énergie et soulager les symptômes de la pré-ménopause (si il y a) et l’autre de fermer le cycle de fécondité faisant officiellement entrer la femme dans sa ménopause.

Attention: le rite de maturation ne peut pas se substituer à un traitement médical. En cas de problème d’ordre gynécologique, veuillez consulter un professionnel de santé agrée. Votre santé est précieuse, ne jouez pas avec elle.

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 + douze =

Revenir en haut de page
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!