SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Le Rite d’alliance

Le Rite d’alliance (Τελετή της συμμαχίας)

Le rite d’alliance à pour but d’unir sur un plan énergétique et vibratoire un shandarien et une shandarienne. Ce qui est l’équivalent du mariage. Cette union ou alliance peut être temporaire ou permanente.

Il suit le protocole suivant :

A la nouvelle lune venue, Alpha (l’homme) et Bêta (la femme) se retrouvent nus face à face debout.

Bêta embrasse Alpha sur les lèvres afin de créer un lien énergétique et affectif.

Alpha et Bêta se regardent mutuellement dans la pupille de l’oeil.

Alpha et Bêta pose l’intention par la pensée de ne faire plus qu’un seul être, une seule entité.

Alpha dit : Je suis Alpha de Bêta

Beta dit : Je suis Bêta de Alpha

Alpha et Bêta disent : Nous sommes une seule conscience, une seule pensée, une seule énergie. Selon les lois de l’univers. Sous le règne de la Conscience Universelle.

Alpha et bêta s’embrassent langue contre langue pour sceller leurs liens et attaches psychiques et énergétiques.

Alpha et Bêta lèvent la tête ensemble vers les étoiles, ferment les yeux et envoient une pensée et énergie commune de gratitude à l’univers.

L’alliance est ainsi scellée.

L’accomplissement du rite d’alliance

L’engagement du rite d’alliance shandarien ne nécessite pas une cérémonie officielle ni la validation de la conscience collective. Il s’agit d’une intention d’unicité et d’harmonie de la conscience. Le rite d’alliance n’est ici que pour codifier cette intention entre les consciences de l’homme et de la femme; selon les lois de l’univers, sous le règne de la conscience universelle. Autrement dit, il sert uniquement de guide pour mettre en forme l’intention d’unicité et d’harmonie entre les 2 consciences. Rien d’autre.

En réalité cela est une transposition de ce qui se pratique dans l’astral (plan paraphysique du cosmos). A savoir que les âmes s’unissent de leurs propres intentions sans l’intervention d’une autorité et puissance supérieure.

De ce fait, l’alliance peut être engagée loin des centres d’énergie sans qu’il n’y ai l’implication de la conscience collective shandarienne. Ce qui rejoint dans un certain sens le concept du mariage chez les bouddhistes ou il n’y a pas de cérémonie officielle ni de sacre du mariage, mais seulement une intention de vivre en couple.

Les alliances plurales (polygamie et polyandrie) ainsi que les alliances consanguines ou avec enfants sont strictement interdites sur la voie du shandarien.

 

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × 5 =

Revenir en haut de page
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!