SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Shandarisme, clairvoyance et interférences

Quand la conscience se réveille pour s’éveiller…

Lorsque notre conscience se réveille pour finalement entrer en état d’éveillance, on peut voir et  comprendre l’arrivée d’événement chez certaine personne de manière naturelle et spontanée.  Cela touche généralement des événements importants et non des petites choses. Par exemple, vous regardez une personne, vous percevez et ressentez son psychoplasme et là vous savez par exemple qu’elle va tomber malade, qu’elle va avoir un accident ou encore qu’elle va se faire agresser. Mais aussi des informations moins sombre de style « Cette fille va tomber enceinte« , « Il va avoir un nouveau travail« , etc, etc  Vous ne savez pas quand ou où cela va arriver, mais vous savez que cela va arriver. Puis quelques jours ou semaines plus tard, vous avez des nouvelles de cette personne et là, c’est effectivement arrivé.

Les shandariens n’échappent pas a cela

Dès lors quant on voit et apprend des choses, faut-il le dire ou non aux principaux concernés? Répondre a cette question n’est pas si simple. Car il faut prendre en compte le cadre qui est le suivant:

Nous nous sommes incarnés pour vivre une série d’expérience utile a notre évolution de conscience. Pour ce faire, nous suivons un programme d’incarnation dont les rencontres et interactions que nous devons faire avec d’autres incarnés/réincarnés sont organisés et coordonnés par notre moi supérieur. De ces rencontres et interactions se génère des expériences de conscience qui nous font vivre ce que nous avons besoin de vivre pour notre progression vers les plans supérieurs du cosmos. C’est à dire en direction de la Source de vie. Mais qui font également vivre aux autres incarnés avec lesquels nous sommes en contact d’autres choses tout aussi nécessaire à leurs propres évolutions.

A partir de là, tous ce qui nous arrive est à 90% prévus et organisé pour que cela arrive. Car cela est inscrit dans le programme d’incarnation. Mais la nature étant imparfaite, il y a 10% de ce qui nous arrive qui reste accidentel.

Il y a des choses que l’on peut dire et d’autres non

Quand dans notre clairvoyance, on voit des choses qui vont arrivé et qui relève des 10% de l’accidentel: Oui on peut le dire. Par contre, quand cela relève des 90% prévus dans le programme d’incarnation: on ne dit rien, on garde le silence.

Maintenant pourquoi faire cela?

Afin de tout simplement respecter l’ordre naturel de l’univers (écologicité) et les lois du cosmos (licéité). Pour comprendre la chose, il faut prendre en compte les conséquences de ce type de révélation. En effet, quand on sait qu’une chose va arrivé, on va modifier nos pensées, comportements, plans et actions en conséquence. Or, cette modification de pensée, de comportement voir de plan peut annuler tout bonnement les expériences et/ou les rencontres futures que la personne devait faire et qui était nécessaire à sa propre évolution de conscience. Mais qui était tout aussi nécessaire à l’évolution de conscience des autres êtres incarnés avec lesquels cette personne devait interagir et qui n’arrivera pas parce qu’elle a modifier son comportement, ses plans suite a cette dite révélation. Et là, c’est le désordre!

C’est donc pour cette raison qu’on ne peut pas tout dire. Mais seulement ce qui est accidentel et qui ne relève pas du programme d’incarnation. Sinon on interfère dans le programme d’incarnation des autres incarnés avec toutes ces conséquences.  Dès lors en ne disant rien, on respecte l’ordre naturel de l’univers et les lois du cosmos. Enfin, c’est aussi pour cette même raison, que lors d’EMI (Expérience de Mort Imminente) les êtres de l’autre coté ne disent pas tout aux expérienceurs ou qu’ils leurs efface une partie de la mémoire afin de ne pas interférer dans le bon déroulement du programme d’incarnation de la conscience une fois de retour sur terre.

Maintenant toute la difficulté réside dans le fait de savoir ce qui est programmé de ce qui est accidentel.  Car faire le distinguo n’est vraiment pas clair. Même pour nous Shandariens. Sans oublier qu’il arrive souvent que les personnes le prennent très mal quand vous leurs dites. Sans oublier les emmerdes et les énergies de kesh que cela peut générer après. Cela se retourne alors contre vous. Et c’est là que vous vous rendez compte de votre erreur en vous disant « Au final, j’aurai du fermer ma gueule« . Dans ce genre de situation, le plus censé à faire est encore de ne rien dire. La parole est d’argent, mais le silence est d’or. Il faut ainsi se souvenir que ce n’est pas a nous de décider de ce qui doit arriver ou de ce qui ne pas arriver, mais à l’autorité suprême. De ce fait, il ne sert a rien de vouloir prévenir les personnes dans l’optique de vouloir empêcher un événement qui doit arriver ou encore que l’on croit que c’est bien, éthique et moral de le faire sans aucun discernement ni bon sens derrière. Car se faisant, nous interférons dans l’ordre naturel de l’univers et violons les lois cosmiques par la même occasion. L’enfer est pavé de bonnes intentions ne dit-on pas? Maintenant si il est écrit dans son programme d’incarnation que la personne doit y échapper, elle y échappera d’une manière ou d’une autre.

Rappelant enfin que tous ceci n’est ultimement qu’une expérience de conscience temporaire, que nous ne sommes pas notre corps biologique et que ce que nous sommes en réalité demeure éternel. Il convient donc de relativiser les choses en les replaçant dans leurs contextes.

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × cinq =

Revenir en haut de page
SPACE VIBRATION