SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Télépathie Shandarienne

La télépathie Shandarienne

La télépathie n’a rien de surnaturelle, de magique, de divine ou de satanique, il s’agit d’une capacité mentale normale et naturelle de l’esprit. Dans ce sens, la télépathie shandarienne est la science et technique de transmission de pensée d’une conscience à une autre conscience en utilisant le savoir et les principes des lois physiques de l’esprit ainsi que celles du Shandarisme. La télépathie shandarienne est considérée aujourd’hui comme l’une des télépathies les plus puissantes du monde avec celles pratiquées par les hybrides et les extraterrestres.

Il est naturel et normal de lire dans les pensées d’autrui

Dans le Shandarisme, lire dans les pensées des gens ou encore transférer sa conscience dans le corps d’un autre sont considérés comme normal et naturel. Aussi normal et naturel que de boire, manger, uriner, déféquer, dormir encore se reproduire. Dès lors, le Shandarien qui lit dans les pensées d’un autre ne fait qu’exprimer et affirmer sa véritable nature et utiliser ses capacités psychiques. Idem pour les hybrides et extraterrestres qui lisent également dans les pensées d’autrui. Ils ne font qu’exprimer leurs potentiels. Il n’y a rien d’anormal ni de répréhensible à faire cela. Un Shandarien n’a pas besoin de demander la permission pour lire les pensées d’autrui ni pour pénétrer l’esprit des gens. Il le fait, c’est tout.

Etant tous des vecteurs de la Conscience Universelle sans exception, nos consciences s’interpénètrent naturellement et involontairement les unes dans les autres à des niveaux subtiles et bien souvent inconscient. Dès lors le simple fait de pénétrer l’esprit d’une personne volontairement revient à suivre ce même processus naturel, mais appliquer de manière consciente et dirigée.

Que vous soyez Shandarien ou non-shandarien et que vous ressentiez le besoin d’exprimer et développer vos capacités psi, sachez que c’est seulement votre nature qui cherche à s’exprimer. Il n’y a rien de mal, d’anormal ni de bizarre à cela. Vous ne faites que suivre votre évolution normale et naturelle. Par contre, ce qui n’est pas normal et contre-nature est de vous empêcher de grandir, de censurer la libre expression de votre nature et puissance mentale afin ne pas perturber ni effrayer les esprits faibles, médiocres et incultes de cette planète.

Les 2 phases dans l’apprentissage de la télépathie

La télépathie est une faculté naturelle et innée que nous avons tous en nous. Et cela que nous soyons shandarien ou non-shandarien. Mais pour que cette faculté puisse pleinement s’exprimer, elle doit être stimuler puis travailler pour ensuite être maitrisé. Autrement cette dernière reste à l’état latent faisant de nous des non-télépathes ou manifestant une télépathie sauvage , car non maitriser.

Dans ce processus de stimulation puis de contrôle de cette faculté normale et naturelle qu’est la télépathie, nous avons 2 phases d’apprentissage.

La première phase est « la phase informelle »

Elle commence dès le premier jour d’arriver du nouveau-venu dans le cercle. Durant cette phase, les communications lui seront transmises par la pensée pour habituer son inconscient ainsi que son cerveau à la réalité du phénomène. Qu’il prenne conscience de ce qu’est réellement la télépathie par l’expérience sur le terrain, en situation réelle et non dans la théorie et les livres. Le fait d’être au contact de véritable télépathe va alors stimuler son inconscient et le pousser à faire de même.

C’est comme pour l’apprentissage de sa langue maternelle.

Lorsque l’on est nouveau-né, on ne parle pas la langue de nos parents, mais on écoute. Puis par mimétisme, on va vouloir commencer à imiter ce qu’ils dise avec des gazouillis et des babillages. Ensuite, on va commencer à former les premiers mots et ainsi de suite.

Dans la phase informelle de l’apprentissage de la télépathie, c’est exactement le même principe. Le nouveau-venu est exposé à la télépathie des plus anciens. Puis lorsqu’il sera prêt, il commencera par mimétisme ses premières manifestations télépathiques.

On parle ici d’une phase informelle, car il n’y a pas de cadrage, de formatage, de formation.

Et surtout pas de jugement de valeur bien/mal, ni de critique ou de moquerie pour justement laisser la libre expression télépathique se produire. Car si on commence à lui hurler dessus, à dévaloriser, rabaisser sa confiance en soi et dans ses pouvoirs psi en la critiquant, cela va fatalement créer des blocages psychologiques inhibant la pleine manifestation de ses capacités télépathiques.

La seconde phase est « la phase formelle »

Elle commence lors de l’étude du psychisme humain. Durant cette phase, on va commence des exercices mentaux spécifiques et adaptés pour structurer et maitriser les pouvoirs télépathiques exprimés durant la phase informelle et ainsi passer au niveau supérieur. Le but est que le Shandarien puisse lire dans les pensées des personnes qu’il croise ou avec qui il communique, mais aussi de pouvoir transmette ses propres pensées dans l’esprit de n’importe qui, qu’il soit shandarien ou non-shandarien, qu’il soit une connaissance ou un parfait inconnu et cela dans n’importe quelle situation, lieu et heure du jour ou de la nuit.

Autrement dit devenir un télépathe à part entière à l’instar des hybrides et des extraterrestres.

Dans ce processus, plus le Shandarien va pratiquer la télépathie, plus il va s’améliorer pour devenir de plus en plus fort dans ce domaine. Comme dit le dicton: « C’est en forgeant que l’on devient forgeron ». Pour développer ses pouvoirs télépathiques, il n’y a pas de secret, il faut les travailler au quotidien.

Ces 2 phases « informelle » et « formelle » constituent alors les 2 stades de la méthode shandarienne pour l’apprentissage, le développement et le perfectionnement de ses pouvoirs télépathiques.

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 − 3 =

Revenir en haut de page
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!