SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Cycle de vie du Shandarisme

Les cycles de Shandaria

Le Shandarisme possède un cycle de vie dont la fonction est de permettre son existence ainsi que sa pérennité sur ce plan de réalité. Ce cycle se base ainsi sur des phases de construction, de destruction et de reconstruction. Lesquelles ont pour but et effet le renforcement du Shandarisme. Pour assurer un effet optimal de ces cycles, ces derniers ont été calqués sur les cycles astronomiques de la planète terre.

Il existe en réalité 2 cycles de vie s’emboitant l’un dans l’autre et qui sont le grand cycle et le petit cycle.

Le grand cycle (Μεγάλος κύκλος) permet la mise à l’ abri de l’édifice contre les cataclysmes planétaires et ainsi assurer sa survivance à travers des phases d’activité et de passivité (sommeil). Ce grand cycle à lieu tous les 26000 ans, suivant ainsi le cycle astronomique de la planète terre. Là ou l’intérêt pratique pour l’astronomie et l’observation du ciel se dessine.

Le petit cycle (Μικρός κύκλος) permet le renforcement de Shandaria à travers des phases de destruction et de reconstruction. Ce dernier n’est réalisable que durant la phase active de son grand cycle. Il ne suit pas le cycle astronomique de la planète terre.

Le grand cycle du Shandarisme

Le grand cycle du Shandarisme s’établit sur 2 périodes qui sont la période active et la période active passive. La période active se définit comme la période durant laquelle le Shandarisme est en activité, c’est-à-dire quant son programme est appliqué par les membres du cercle. Nous sommes actuellement dans cette phase. La seconde période, passive appelé également la Stase se définit comme la période durant laquelle ce dernier n’est plus en activité. Autrement dit, il n’y a plus personne pour appliquer le programme. Le shandarisme est alors considérée comme en sommeil avec sa flamme d’éternité éteinte.

Concrètement, de quoi s’agit-il ? En fait, c’est très simple à réaliser.

Quelques jours avant que la planète terre entrent dans un nouveau cycle astronomique, les derniers Shandariens doivent placer toutes les connaissances Shandariennes dans une grande amphore appelée Artefact (Τεχνούργημα). L’artefact est ensuite placé au milieu d’une pièce vide. Dans une cave par exemple. La porte est après scellée et la pièce abandonnée. Ceci est la Stase (Στάση) et la salle contenant l’artefact, la Chambre de Stase (θάλαμος της στάσης). Enfin, on ajoute l’inscription suivante sur la porte pour tous ceux qui découvrirait la chambre à l’avenir:

« Ci-gît toute la connaissance des Shandariens
Que le visiteur ici présent ouvre et pénètre la Chambre
Là ou il libèrera le savoir contenu dans l’urne
Pour une nouvelle Renaissance »

Bien que non obligatoire, mais inspirer des pratiques de l’antiquité, on peut également faire des ornements, peintures et bas-reliefs sur les murs de la chambre de stase expliquant la pensée et les pratiques du Shandarisme. Veuillez enfin noter que le concept de fin du monde et d’apocalypse est rejeté dans la mémoire de Shandaria et que les suicides collectifs sont prohibés par les lois shandariennes.

Les 4 Gardiens

Afin de perpétuer la continuité existentielle du Shandarisme durant sa phase passive, il était nécessaire d’avoir une garde qui veillerait sur la chambre de stase. Ainsi à été établit les 4 gardiens. 4 Shandariens dont 2 hommes et 2 femmes tous volontaires ayant la fonction d’être les dépositaires et protecteurs de l’esprit et du savoir du Shandarisme durant cette phase passive. A partir de là, ces hommes et ces femmes deviennent officiellement Gardien à travers l’accomplissement d’un ancien rite shandarien, celui de la « Transition de vie » appelé aussi le dernier rite du Shandarisme ou l’ultime rituel des Shandariens. Ce rite dans lequel l’on transfère l’énergie et la force d’Axia et Shandaria doit être exclusivement accomplit avant l’entrée en stase du Shandarisme.

L’entrée en fonction des 4 gardiens démarre au moment de la transition de la phase active vers la phase passive. Fonction qui se terminera lors de la prochaine transition de la phase passive vers la phase active. Là ou un nouveau cycle de vie s’ouvrira pour le Shandarisme. Enfin, attention à ne pas confondre les 4 gardiens avec le Conseil des Gardiens. Il s’agit de 2 groupes complètement différents.

Le Petit Cycle du Shandarisme

Le petit cycle du Shandarisme s’appelle la renaissance (Αναγέννηση). Etape par laquelle le Shandarisme renait pour ouvrir un nouveau chapitre de son existence. Ainsi la fonction de ce cycle est d’assurer la continuité existentielle par le renouvellement de l’entité Shandarienne à travers l’espace et le temps.

Dans cette optique, le petit cycle du Shandarisme consiste à renaitre symboliquement pour ensuite renaitre tout aussi symboliquement à travers un processus de mise à jour des structures l’entité shandarienne.

Processus dans lequel on opère l’effacement et la réécriture de ses données tout en conservant ses codes sources. Pour ce faire, on efface volontairement nos anciens schémas d’information pour ensuite les réécrire et ainsi renforcer l’information à travers cette mise à jour globale. Les données source (de base) étant conservées, rien ne se perd vraiment et tout est un nouveau recommencement, une nouvelle renaissance. Dès lors, nous pouvons ouvrir un nouveau chapitre dans l’histoire et l’évolution de l’entité shandarienne. Telle est notre processus de renaissance à travers le petit cycle du Shandarisme.

Le triskèle

Le symbole de la renaissance du Shandarisme est un triskèle (Τρισκελης) formée de figures fractales. Quatre mois avant l’événement de la prochaine renaissance, le symbole doit être dessiné partout dans les lieux et places du Shandarisme comme signe annonciateur de la venue prochaine de l’événement. Un même symbole qui pourra également apparaître dans les rêves. Mais le triskèle possède également une autre fonction invisible, secrète, occulte et caché dans le fonctionnement de l’édifice du Shandarisme.

Mais le triskèle possède aussi une autre fonction cachée, secrète et donc occulte seule connue de celui qui marche sur le chemin des étoiles que nous n’expliquerons pas ici.

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 − 7 =

Revenir en haut de page
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!