SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Celui qui marche sur le chemin des étoiles

L’homme cosmique

Celui Qui Marche Sur Le Chemin Des Étoiles (CQMSLCDE) est l’homme cosmique, un initié aux mystères du cosmos, il est un shandarien.

Dans sa nature profonde et véritable, il est le produit de la Source de vie du cosmos. Cette sphère de lumière située au centre de ce dernier et de ses diverses bandes de fréquences, dimensions, univers parallèles et réalités. Une sphère que l’on peut parfois apercevoir lors de projection astrale ou d’EMI (Expérience de Mort Imminente) selon le niveau vibratoire que l’on a durant cet instant.

Produit de la Source de vie du cosmos et du cosmos lui-même, il est par filiation un être cosmique. En tant que tel, il n’est pas séparé ni exclut du cosmos, mais connecter et intégrer  à ce dernier. L’être cosmique est un composant du cosmos et de sa fleur de vie à part entière.

Pour évoluer et progresser, cet être cosmique va entreprendre un voyage à travers les plans physique (l’univers) et paraphysique (l’astral) de cette fleur de vie. Il est ainsi un voyageur des étoiles  utilisant des enveloppes biologiques pour une séquence nidatoire (cycle de réincarnation) de 15 000 à 35 000 ans.

Dans cette progression, il marche sur le chemin des étoiles, la voie du Shandarien. Il devient ainsi celui qui marche sur le chemin des étoiles.

Son identité

L’ identité de celui qui marche sur le chemin des étoiles est l’identité shandarienne. Cette dernière se traduit par la Vevaiótita (Βεβαιότητα):

1. Je suis Shandarien(ne)

2. Je suis Conscience

3. Je suis Connaissance

4. Je suis Intelligence

5. Je suis Énergie

6. Je suis Puissance

La vévaiotita indique ainsi que celui qui marche sur le chemin des étoiles qu’il n’est pas le corps dans le lequel il nide pour cette présente incarnation terrestre. Mais un être énergétique et vibratoire utilisant des enveloppes biologiques comme instruments interchangeables par un transfert de conscience d’un corps à un autre.

Son identité n’est donc pas basée sur la génétique (c’est-à-dire la race ou la couleur de la peau), ni sur un langage, un lieu géographique ou une croyance collective; mais sur son énergie de vie ainsi que son niveau vibratoire.

Autrement dit, l’énergie de vie et ses vibrations constituent l’identité de celui qui marche sur le chemin des étoile, l’identité shandarienne.

Ses devoirs et obligations

Celui qui marche sur le chemin des étoiles possède des responsabilités inhérentes à sa nature d’être cosmique. En effet, en tant qu’être cosmique connectés et interagissant avec l’ensemble du cosmos,  ses pensées, attitudes et actions ont un impact sur l’épanouissement de la fleur de vie ainsi que de ses vibrations et réalités.

Les pensées, attitudes et actions émanant de lui, il est par conséquent responsable de ses dernières, de leurs impacts et conséquences sur les plans vibratoires ainsi que sur les réalités du cosmos.

Afin de perpétuer la continuité et la survie de la fleur de vie et par extension, assurer la survivance de sa propre survie dont il dépend , celui qui marche sur le chemin des étoiles ne peut pas faire tout et n’importe quoi. Dans ce sens:

  1. Il ne peut pas contrevenir à l’ordre, à l’expression et à l’équilibre du cosmos, de la vie et de ses énergies.
  2. Il doit soutenir l’ordre, l’expression et l’épanouissement du cosmos, de la vie et de ses énergies.

Ces responsabilités se traduisent alors par des obligations sous formes de devoirs, codes et valeurs auxquels il ne peut déroger.

 

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 − un =

Revenir en haut de page
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!