SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Séduction à la Sauce Shandarienne

En premier lieu, il faut savoir que les shandariens ne draguent pas, ils séduisent. Dans ce sens, il faut se rappeler que le mot draguer veut dire « curer ce qu’il y a au fond« . Traduction: ramasser les déchets, les détritus! Cherchant à s’améliorer et s’élever toujours plus haut en conscience et en fréquence, un shandarien(ne) ne va pas se rabaisser à ramasser des filles ou des types de basse valeur, médiocres sans aucun intérêt. Autrement dit, des déchets et des détritus.

Les shandariens ne draguent pas, ils séduisent

Mais pas n’importe comment! Pour un Shandarien, il n’y a pas de « Game ». Autrement dit, il n’y a pas de jeu de séduction.  Car ils n’en ont pas le besoin pour la séduction.  A la place, de cela, ils et elles utilisent leurs capacités psi, notamment la télépathie shandarienne et la télépsychie shandarienne.

Dans la télépathie shandarienne, les shandariens captent les pensées, émotions, désirs et intentions de la fille ou du type. Ce qui leurs permettent de savoir a qui ils ont a faire réellement. Les shandariens peuvent alors rejeter les non-compatibles (personnes avec des problèmes psychologiques, les névrosés, les diabétiques, etc (1)) pour ne garder que les personnes compatibles (psychologiquement stables et en bonne santé physique). Enfin, la télépathie permet aussi d’anticiper les réactions des compatibles lorsque de la phase de séduction.

Dans la télépsychie shandarienne, les shandariens diffusent dans l’inconscient de la fille ou du mec des suggestions érotico-télépathiques qui va influencer leurs pensées, émotions, perceptions de réalité et désirs. Ce qui éveillera finalement  en eux soit un lien d’attachement, soit un sentiment d’amour, soit un désir sexuel fort. Cette pratique est assez similaire à celles utilisées par les extraterrestres lorsqu’ils veulent créer des accouplements avec des humains. C’est d’ailleurs ce qu’avait rapporter le Professeur David Jacobs dans son livre: Ils marchent parmi nous. Ou une femme hybride avait utilisées ses capacités télépsychiques pour séduire et coucher avec plusieurs hommes dans une relation polyamoureuse.  Dans le même style, il y a également le livre d’Eve Lorgen: The love bite. Ce qui nous a fait sourire, puisqu’ on connaissait déjà la chose.

Séduction et influence télépsychique sont une même chose

Dans la pensée et culture shandarienne, séduction et influence télépsychique (influence par la pensée) sont une seule et même chose, car on utilise les pouvoirs de l’esprit pour connecter à l’esprit et ensuite séduire. Pour ce faire, les shandariens se basent sur leurs Qa, cette force mentale qui influence l’esprit de tout être dans le cosmos, mais qui agit également comme une force d’attraction magnétique, attirant et connectant tous les êtres entre eux.  La télépsychie shandarienne éveille les désirs sexuelles des hommes et des femmes jusqu’à complètement les subjuguer et créer des obsessions amoureuses ou sexuelles. Enfin, la télépsychie permet aussi d’écarter tout éventuels prétendants et concurrents.

Après tout dépendra du niveau de conscience et de force mentale/volonté de la fille ou du type.

Si elle ou il est assez conscient(e) pour comprendre ce qui se passe et possède assez de force mentale et de volonté pour résister, la tentative de séduction échouera. Dans le cas contraire, si elle/il n’est pas assez conscient(e) pour voir ce qui se passe et n’a pas assez de puissance d’esprit pour résister: tant pis pour elle ou lui qui tombera en amour ou sera guidé par ses propres pulsions sexuelles telle une nymphomane ou un satyre. La séduction par télépsychie peut se faire sur le plan physique ou astral selon la situation dans laquelle l’on se trouve.

(1) Les maladies se manifestent déjà dans le corps bio-photonique avant de se manifester dans le corps biologique. En percevant par l’esprit les énergies d’une personne, on sait alors si elle est malade ou va le devenir.

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-neuf − dix-sept =

Revenir en haut de page
SPACE VIBRATION