SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Les 2 types d’apocatastase

Il existe en réalité 2 types d’apocatastase pour la conscience qui sont l’apocatastase transitoire et l’apocatastase phagocytaire.

L’apocatastase transitoire

L’apocatastase transitoire également appelée apocatastase méso-nidatoire est le retour transitoire, temporaire de la force de vie vers la Source de vie  entre 2 nidations. C’est-à-dire durant la phase méso-nidatoire. La vie après la mort ou l’entre-deux vie selon le point de vue dans lequel on est placé.

Pour faire simple, la conscience passe par sa propre structure cristalline (corpus universus) pour rejoindre la Source de vie. Fusionnée avec cette dernière, revoir son le passé pour définir son avenir, puis repartir se réincarner selon ce qui aura été décidé durant cette phase.

Toutefois cette apocatastase méso-nidatoire ne sera réalisable que si il n’y a pas d’interférence de la conscience. C’est à dire les effets d’un contrat d’âme passé antérieurement, le rattachement à un égrégore, de fausses croyances sur la vie après la mort ou encore un détournement de conscience avec la fausse lumière. Dans ces cas là, cette dernière ira sur le monde/bande de fréquence correspondante à  la dite interférence.

L’apocatastase phagocytaire

L’apocatastase phagocytaire aussi appelée ultime apocatastase est le retour définitif et irréversible de la force de vie vers la Source de vie en fin d’existence. Cette dernière est alors phagocytée par la source de vie pour alimenter l’épanouissement de la fleur de vie.

Qu’es-ce qui détermine qu’une apocatastase sera transitoire ou phagocytaire?

C’est très simple, le niveau de maturité de la conscience. Pour le comprendre, il faut comparer cela  à un fruit, un kaki par exemple.

Si le kaki n’est pas encore mure, il est astringent,  immangeable et indigeste. Cet état de fait assure a la conscience de ne pas être pagocytée par la Source de vie. Ce qui abouti à une apocatastase transitoire.

Si le kaki est mure, il est sucré, mangeable et digeste. La conscience devient consommable et donc, de cause à effet, propre à être digérée par la Source de vie. Ce qui abouti à une apocatastase phagocytaire et à la fin de la conscience.

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze − deux =

Revenir en haut de page
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!