SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Le divorce chez les shandariens

La première chose à savoir est que sur le chemin des étoiles, on n’appelle pas cela un divorce, mais « une désalliance », car il s’agit d’une énergie en action (dynamique) menant à un résultat contraire de l’alliance. Rappelant ainsi que dans le Shandarisme l’alliance (donc le mariage) n’est pas un sacrement, mais un acte de reliance psychique et vibratoire entre 2 consciences incarnées. A partir de là, ces liens peuvent être maintenus ou résorbés à travers la désalliance.

Raisons et cause de la désalliance chez les shandariens:

  • Incompatibilité psychique et vibratoire entre les 2 consciences incarnées
  • Mise en danger de l’incarnation féminine ou masculine (maltraitance, violences conjugales)
  • Adultère de la part de la femme ou de l’homme, voir des deux
  • Non respect des droits & devoirs conjugaux

Enfin, il faut savoir que les désalliances s’inscrivent aussi dans le programme d’incarnation une fois que les consciences  incarnées hommes et femmes ont finies d’expériencer ce qu’elles devaient faire, apprendre et connaitre ensemble. Une fois la désalliance accomplie, ces dernières peuvent alors continuer leurs évolutions de conscience chacune de leurs cotés toujours selon leurs programmes d’incarnation respectifs.

L’accomplissement de la désalliance

L’acte de désalliance ne peut être accomplit qu’à travers le rite inversé d’alliance. Contrairement au rite d’alliance qui ne nécessite pas l’intervention d’une hôtesse, l’engagement de ce rite inversé nécessite l’intervention qu’une personne qualifié. D’où la nécessite de l’intervention d’une hôtesse pour ce faire. Pour qu’il y ait désalliance, il faut d’abord que l’intention soit posée puis exprimer soit de la part de l’homme, soit de la part de la femme, soit de chacun des deux. Cette intention de désalliance est appelée la répudiation ou Apokíryxi (Αποκήρυξη), laquelle est ensuite manifestée et agissante à travers l’accomplissement du dit rite inversé d’alliance.

A propos de la réconciliation: Si la désalliance est inscrite dans le programme d’incarnation des consciences, cela ne sert à rien de vouloir aller à l’encontre du plan incarnatoire de leurs êtres respectifs. La volonté de réconciliation est ici considérée comme l’expression de l’attachement de l’égo ou d’une peur de la perte. Or, tous ce que cet attachement générera est d’entraver la libre action et évolution vibratoire de leurs êtres. Recherchant à rester dans l’unité de la vie et dans le grand flux du cosmos,  les shandariens ne cherchent généralement pas les réconciliations et acceptent qu’il y ait répudiation puis désalliance.

La désalliance ne concerne que les alliances permanentes

Sur le chemin des étoiles, il existe 2 types d’alliance selon leurs temporalités. L’alliance permanente et l’alliance temporaire ou Sigheh. La désalliance ne concerne que les alliances permanentes et non les alliances temporaires. Puisque les alliances temporaires expirent et s’annulent d’elles-mêmes quand elles arrivent à terme. De ce fait, il n’y a nul besoin d’accomplir le rite inversé d’alliance concernant ces dernières.

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre + 18 =

Revenir en haut de page
SPACE VIBRATION