SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

L’hygiénisme shandarien

L’hygiénisme Shandarien (Υγιεινισμος) est un ensemble de code, règles et lois sanitaires à mettre en pratique afin d’entretenir le corps et l’esprit du Shandarien. Ceci dans l’objectif d’être en état et en condition de pratiquer le Shandarisme, et donc de pourvoir suivre et progresser sur la voie du Shandarien afin d’accomplir sa Moira.

Enfin, il faut savoir que dans le Shandarisme, l’hygiénisme est complémentaire à la maitrise de soi. Car il n’y a pas de maitrise du corps et de l’esprit possible sans un entretien au préalable de ces derniers.

L’hygiénisme à une triple fonction

Dans le style de vie et la pratique shandarienne, l’hygiénisme à une triple fonction qui est sanitaire, psychologique et sociale

Dans sa fonction sanitaire, l’hygiénisme est le moyen, l’instrument utilisé pour reste en bonne santé et donc être en capacité de pleinement être fonctionnel et accomplir notre Moira sur ce plan de réalité au travers notre enveloppe biologique.

Dans sa fonction psychologique, hygiénisme entretien une image propre et donc, positive de soi. Ce qui a pour effet d’entretenir la valeur et l’image que l’on a de soi (Estime de soi). Une personne ayant une image  positive d’elle-même sera mieux dans sa peau et apporter mieux aux autres, à l’univers ainsi qu’à elle-même. Maintenant si au contraire, cette personne pense qu’elle ne vaut pas grand chose, elle négligera son hygiène créant ainsi un terrain favorable aux infections. De plus, elle apportera peu voir aucune valeur aux autres et à l’univers.

Dans sa fonction sociale, l’hygiénisme est le moyen de conserver une condition de propreté du corps et de l’esprit nécessaire à la vie en société. Une personne propre et lavé est attractive et fréquentable. A l’inverse une personne sale et puante est répulsive et infréquentable à cause de l’aspect et de l’odeur, mais aussi du risque potentiellement infectieux qu’elle porte du fait de son manque d’hygiène.

Cette hygiénisme se base 2 formes d’hygiène complémentaire l’une de l’autre qui sont l’hygiène biologique et l’hygiène psychique.

L’hygiène biologique (Βιολογική Υγιεινή)

L’hygiène biologique sur  comprend 6 exercices fondamentaux. Ces exercices ne changent pas peu importe on soit basse, moyenne ou haute conscience.

A. Le premier exercice est le nettoyage du corps(Καθαρισμός του σώματος) avec la pratique de la douche et du bain. Sans oublier l’hygiène buccodentaire. Cet exercice est réalisé à travers la pratique des aspersions et ablutions.

B. Le second exercice est la respiration (Κοιλιακή αναπνοή) afin d’obtenir toute l’amplitude respiratoire nécessaire. Cet exercice rappellera pour certains la pratique du yoga.

C. Le troisième exercice est l’alimentation (Διατροφή) avec des aliments sains et  naturels et consommer de manière équilibrée. Pas de malbouffe ni de produit industriel trop sucré, trop gras et bourré de produits chimiques dangereux pour la santé. Cet exercice est réalisé à travers la pratique des sustentations.

D. Le quatrième exercice est l’activité physique (Φυσική Δραστηριότητα) avec la pratique des postures, de la flexibilité, de l’aérobie et de l’anaérobie.

E. Le cinquième exercice est le sommeil (Υπνος). Autrement dit savoir bien dormir, mais aussi savoir se relaxer de manière pour une régénération optimale de son corps. Cet exercice est réalisé à travers la pratique des régénérations.

F. Le sixième et dernier exercice est l’hygiène reproductive (Σεξουαλική Υγιεινή) avec l’hygiène du système reproducteur ainsi que  l’hygiène menstruelle pour les femmes shandariennes ayant leurs emmenia.

L’hygiène psychique (Ψυχική Υγιεινή)

L’hygiène psychique consiste à alimenter et entretenir son énergie vitale ainsi que ses pensées et émotions afin d’être en capacité mentale de faire l’expérience de la réalité. Pour ce faire, le Shandarien à 3 types d’exercices à accomplir qui sont l’alimentation psychique, le nettoyage énergétique et la relaxation mentale.

A. L‘alimentation psychique (Ψυχικό φαγητό) est le fait de nourrir l’esprit du Shandarien.  En fonction que ce dernier soit basse, moyenne ou haute conscience,  cette alimentation changera dans sa forme pour s’adapter à ses besoins énergétiques. La lumière (1), l’énergie du cosmos et  l’énergie sexuelle.

B. Le nettoyage énergétique (Ενεργειακή Καθαρισμός) est l’action de nettoyer toutes présences et traces d’énergie discordante et parasites énergétiques présents sur/dans la structure énergétique du shandarien à travers des passes magnétiques effectuées sur son propre corps. Ceci afin que ce dernier conserve sa pleine vitalité dans l’accomplissement de sa Moira.

C. La relaxation mentale (Ψυχική χαλάρωση) est l’action de détendre l’esprit  du Shandarien dans un état de « repos mental »  pour maintenir l’équilibre énergétique et psychique nécessaire à la physiologie de ce dernier. Mais aussi éliminer les stress et tensions internes inutiles. Ceci afin de prévenir la matérialisation des maladies dans le corps. Car la maladie se déclare d’abord dans les champs de l’énergie vitale avant de se matérialiser dans l’enveloppe charnelle.

(1) La lumière nourrit seulement l’esprit et son énergie vitale. Elle ne nourrit pas le corps physique. Dans ce sens, le Shandarisme rejette l’idée du respirianisme ou pranisme qui veut que le corps physique se nourrisse de lumière. La seule chose que la lumière va produire est la synthèse de la vitamine D et rien d’autre.

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 − cinq =

Revenir en haut de page
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!