SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Être présent sur l’Energia

Entrer sur l’energia

Entrer sur un centre d’énergie shandarien ne se fait pas comme dans une église ou un temple, mais nécessite une préparation psychique, biologique et vibratoire. Faute de quoi, on est physiquement repoussé à l’entrée. Ainsi, entrer sur l’énergia nécessite de suivre un processus d’absorption et de fusion vibratoire appelé l’endocytose. Pour ce faire, on doit franchir la membrane d’énergie. Etant initié, donc shandarien avec notre corps d’énergie en syntonie sur la longueur d’onde de l’Energia, on traverse cette membrane sans difficulté ni danger. Là ou une fois la membrane franchie, on fusionne de tout notre être pour ne fait plus qu’un avec le centre d’énergie.

Par contre un non-shandarien qui essayerait de pénétrer cette membrane aurait une chute d’énergie. Ce qui est un avertissement formel de ne pas s’aventurer plus loin et de rebrousser chemin. Faute de quoi, son malaise s’accroitrait au fur et à mesure de son avancée vers la membrane pour finalement tomber comme une mouche à l’approche de cette dernière.

Enfin, concernant, les non-shandariens recevant l’appel du Shandarisme, ils reçoivent une immunité vibratoire temporaire le temps que le rite d’initiation soit accomplit et ainsi, qu’ils passent de l’état vibratoire de non-shandarien à celui de shandarien.

Le passage dans le couloir vibratoire

Entrer dans la grande chambre nécessite de passer dans le couloir vibratoire. Il s’agit d’un couloir de 13 marches dont le but est de monter la fréquence vibratoire du shandarien. Ce qui génère un état vibratoire, mais bien insuffisant pour faire une sortie de corps.  D’où le nom de couloir ou passage vibratoire. La traversée dans ce couloir à pour effet de déparasiter les corps des éventuelles parasitoses, mais aussi de préparer les corps d’énergie du shandarien pour les activités psychiques et énergétiques du cercle.

Être présent sur l’Energia

Le centre d’énergie shandarien possède sa propre longueur d’onde qui une fois déployer dans l’espace constitue la dimension shandarienne. Il n’y a rien de magique ni de surnaturel en cela. C’est juste de la physique des champs électromagnétiques et des dimensions mise en application. La même technologie shandarienne et énergie utilisée pour les aspidas.

Quand on est présent sur l’Energia, tout vibre et tout est d’une clarté sans pareille. On a l’impression d’être dans un rêve vibrant avec des sensations de légèreté et de bien-être. On se sent plus vivant que jamais, régénérer et parfois guérit de certains maux. L’expérience dans l’Energia est un mélange entre rêve lucide et sortie astrale. La communication est majoritairement télépathique, bien que la communication verbale reste possible. Dans cette dimension shandarienne, le temps s’écoule différemment qu’à extérieur. 9 heures passés sur l’Energia ne fera qu’une heure ou deux une fois dehors.

On prend alors conscience et on comprend la véritable signification et sens du terme « centre d’énergie ». Mais aussi pourquoi les unifications, donc la moyenne régénération se pratique sur ces centres.

Gare aux shoots énergétiques!

La nature même des activités psychiques et vibratoires du cercle mêler aux fréquences vibratoires de l’Energia fait qu’elles peuvent à certains moments générer des poussées d’énergie psionique. Ce qui a pour effet de détendre, faire « jouir » et planer. Ce qui est assez similaires à un orgasme. Sans danger pour la santé, le piège ici est de vouloir être sur l’Energia et participer aux activités du cercle juste pour les sensations et la recherche du plaisir. Car en étant dans cette dynamique, on se détourne de l’accomplissement des activités énergiasiques et donc, de leurs actions pour continuer notre évolution de conscience.

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 − 8 =

Revenir en haut de page
SPACE VIBRATION