SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Les Shandariens se considèrent-ils comme des humains?

Les Shandariens sont des consciences du cosmos s’incarnant dans des corps humains. Ce qui veut dire que ce qu’il y a d’humain chez nous n’est que le réceptacle de vie, sa génétique ainsi que l’environnement sociétal et culturel dans lequel nous évoluons.

Les Shandariens ne se considèrent pas comme humain, mais comme shandarien!

Car l’humain fait référence à un corps d’incarnation, un réceptacle biologique accueillant notre conscience et force de vie. Or, nous ne sommes pas ce réceptacle de vie, mais dans ce réceptacle de vie. Ce qui est complètement différent.

Ainsi nous ne nous considérons pas comme humain, mais comme des énergies de vie conscience (shandarien) utilisant des corps humains.

N’étant pas notre corps d’incarnation, nous ne sommes donc pas diviser par la couleur de peau, le sexe, l’ethnie ou la génétique contrairement aux humains. Il n’existe pas de misogynie ni de misandrie, ni de racialisme ni de racisme dans le Shandarisme.

Enfin, le fait d’avoir conscience que nous ne sommes pas notre corps d’incarnation crée des facilités psychologiques rendant possible la dissociation pour la projection astrale ainsi que le transfert de conscience d’un corps à un autre. Car la dissociation commence d’abord dans le mental avant de s’effectuer dans le corps d’énergie.

L’allégeance à la conscience collective

L’allégeance des shandariens va avant tout à leurs propres consciences collectives et non aux peuples humains, royaumes, états et nations de cette planète. Autrement dit, il n’y a pas de patriotisme ni de nationalisme chez nous, car cela nous limiterait dans nos accomplissements.

Cela ne veut pas dire que l’on soit misanthrope et qu’on détesterait l’espèce humaine, mais seulement que les humains ne sont pas nos seigneurs et maitres! Rappelant ainsi que les humains constituent seulement une espèce parmi des milliards de milliards d’autres dans la zoologie de l’univers.  Elle n’est certainement pas une espèce spéciale, sacrée ou divine a qui il faudrait prêter allégeance.

Tous ceci fait que nous ne sommes pas anti-humains, mais nous ne sont pas pro-humains non plus. Nous ne haïssons pas et ne rejetons pas l’espèce humaine, car cela reviendrait à haïr et rejeter les corps d’incarnation que nous utilisons.

Nous pouvons côtoyer des humains, communiquer, échanger, partager, travailler et nous reproduire avec des humains. Il n’y a pas de communautarisme chez nous. Mais nous restons Shandariens avec notre propre identité et culture shandarienne.

Hiérarchie entre Shandariens et humains

Dans le Shandarisme, seuls ceux et celles qui ont des capacités télépathiques et neurologiques supérieures peuvent être considérés comme au-dessus des autres.  La réalité est que 98% des humains n’ont jamais développés leurs capacités télépathiques, alors que pour un shandarien, la télépathie fait partie intégrante de sa culture. Ce qui implique qu’il développe et travaille sa télépathie par la culture psychique.

Maintenant si on suit cette logique, les Shandariens sont psychiquement supérieurs aux humains, mais sont inférieurs aux hybrides et aux extraterrestres. Dans ce sens, les hybrides et extraterrestres ont des capacités télépathiques et neurologiques qui sont nettement supérieures aux nôtres.

Le fait d’être supérieur aux humains n’est pas présomptueux ni arrogant, puisque ceci est le reflet de la réalité n’en déplaise aux égalitaristes et humanistes qui voudrait que le reste du monde soient au même niveau. Ceci afin de se rassurer eux-mêmes dans leurs craintes face à des êtres ayant des capacités psychiques et énergétiques supérieures aux leurs.

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-sept + trois =

Revenir en haut de page
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!