SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Comprendre le sens des rites de pouvoir

Pour comprendre ce que son réellement les rites de pouvoir dans la pratique shandarienne, il faut d’abord commencer par le commencement. Sinon on n’y comprendra absolument rien. Ainsi tout démarre à partir de l’énergie de vie du cosmos. Pour rappel, cette énergie est de vie est la substance de l’essence de vie du cosmos en mouvement. Quand cette énergie entre en mouvement, elle devient une force appelée la force de vie (Δύναμη της ζωής). Lorsque cette force de vie vivifie tout le cosmos pour le faire exister, elle devient la « puissance de vie ».

Le pouvoir de l’énergie de vie

L’énergie de vie possède naturellement un pouvoir constructeur, mainteneur et destructeur lorsqu’elle entre en contact et interaction avec l’univers et ses dimensions. C’est à travers ce même pouvoir que la vie de l’univers et dans l’univers peut se manifester pour pleinement s’exprimer et s’épanouir. Ce pouvoir possède 4 origines qui sont:

  1. La Source de vie à travers les faisceaux de sa lumière de vie.
  2. L’environnement énergétique et vibratoire des dimensions.
  3. Les égrégores générés par les pensées et intentions collectives.
  4. Les essences de vie à travers les pouvoirs de vie (pouvoirs psi) et le magnétisme personnel.

Cette énergie ainsi que son pouvoir peuvent alors être canalisée et utilisée à travers un corpus de technique et de pratique que l’on appelle ici l’énergétisme. Ce qui est une autre appellation pour définir la magie et ses pouvoirs.

Energetisme

L’energétisme est ainsi la voie et le moyen par lequel le pouvoir de cette énergie de vie du cosmos est opérée. Pour ce faire, on se base sur l’utilisation des 5 éléments de l’univers, à savoir l’espace, le temps, la matière, l’énergie et le cinquième élément, la conscience.

I. L’espace: Dans l’énergétisme, l’espace est la dimension dans laquelle sont réalisés les opérations énergétiques. Elle est délimité à l’intérieur de la sphère de protection. Il existe 2 types d’espace, celui du centre d’énergie et celui d’un autel chez soi ou ailleurs.

II. Le temps: Dans l’énergétisme, le temps est l’ensemble des mouvements physiques et énergétiques (gestuelle) permettant de réaliser les opérations énergétiques. Car il n’y a pas de mouvement qui puisse exister sans le temps pour son accomplissements et sa réalisation.

III. La matière: Dans l’énergétisme, la matière sert de support à l’énergie. Lequel support prend la forme de 5 volumes métalliques qui sont:

  1. La pyramide pour la captation de l’énergie de vie
  2. Le cube pour la conservation de l’énergie de vie
  3. La sphère pour l’émission/réception de l’énergie de vie
  4. Le cylindre (baronnet) pour le transfert de l’énergie de vie
  5. Le tore (anneau) pour contrôler l’énergie de vie

IV. L’énergie: Dans l’énergétisme, l’énergie est « la matière première » avec laquelle sont réalisés les opérations énergétiques. Autrement dit, il s’agit de l’énergie de vie indépendamment de sa source.

V. La conscience: Dans l’énergétisme, la conscience est guidance permettant d’orienter l’énergie de vie. Cette guidance est opérée à travers la pensée (visualisation) et l’intention. Elle est l’opérateur. C’est à dire la conscience incarnée dans une enveloppe biologique et qui exécute l’opération énergétique par son intermédiaire.

Les rites de pouvoir

Pour être opérable à travers les 5 éléments de l’univers, l’utilisation du pouvoir de l’énergie de vie doit être codifié à travers des pensées, des intentions et des gestuels. L’ensemble de ces pensées, intentions et actions constituent alors les rites de pouvoir. Lesquels sont principalement utilisés dans divers buts , dont:

  • Création et  destruction des situations, des liens, d’entités
  • Protection contre les attaques et imprégnations de kesh
  • Attraction ou répulsion des personnes, événements, choses
  • Régénération (autoguérison)
  • Déparasitage d’entité énergétique
  • Purification énergétique des lieux (1)
  • Activation d’objet, bijoux, etc (équivalent shandarien de la consécration)

Toutefois, on n’utilise pas l’énergétisme pour la divination, puisque nous avons les techniques de clairvoyance, de vision à distance et de projection astrale à la place pour y avoir accès. De même qu’on n’utilise jamais de sortilèges. On préfère ainsi utiliser la télépsychie (influence par la pensée) considérée comme plus direct et efficace qu’un quelconque sort. Les rites de pouvoir sont engagés selon des tables temporelles au moment des nuits de pouvoir.

(1) Seulement pour les lieux et les objets. Pour les personnes , on a le balaye énergético-corporel qui entre dans le cadre de l’hygiènisme shandarien.

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × trois =

Revenir en haut de page
SPACE VIBRATION