SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Le Shandarisme peut-il entrer en guerre?

Pour répondre à cette question, il faut d’abord se positionner dans une approche holocentrique des choses et non égocentrique impliquant 2 camps adverses ou plus. Dans ce sens, nous devons nous souvenir que shandariens et non-shandariens sommes tous intégrés et vivons dans un écosystème à la fois planétaire, stellaire et vibratoire. Autrement dit, il n’y a pas de séparation, nous ne sommes pas seul!

Ce qui implique que nous sommes tous interdépendant avec d’autres êtres composant cet écosystème afin d’assurer notre vivance et évolution mutuelle. Or une guerre telle que les humains la conçoivent ne ferait de détruire les ressources nécessaires à notre coexistence. Ce qui menacerait notre propre existence sur le très long terme (1).

De plus, il faut aussi se souvenir que cette planète est sous surveillance par des consciences et intelligences exogènes nettement supérieures à l’homme se croyant illusoirement être au sommet de l’évolution. Ces mêmes intelligences sont d’ailleurs intervenues à plusieurs reprises en désactivant des missiles nucléaires ou pousser l’annulation de missions spatiales humaines dont le but était destructeur pour la vie et l’équilibre de ce système stellaire. Ce qui veut dire que ces intelligences supérieures laissent les sauvages s’entretuer entre eux, mais ne permettront jamais que ces mêmes sauvage déclenchent une guerre à grande échelle anéantissant l’ écosystème planétaire, stellaire et vibratoire.

Tous cela fait que le Shandarisme ne peut pas mener de guerre telles qu’on le pratique sur cette planète depuis que l’homme est apparut.

Dès lors si on s’engageait sur cette voie qui est aussi une voie de non-retour, cela:

  1.  irait à l’encontre des principes et valeurs du shandarisme
  2.  violerait les lois du cosmos
  3. nous mettrait tous en danger sur le très long terme (shandarien et non-shandarien)
  4. on se ferait rappeler à l’ordre voir sanctionner par ces intelligences supérieures (2)

Le concept de guerre humaine est infantile

Les guerres que nous connaissons sur terre depuis la préhistoire jusqu’à aujourd’hui, c’est à dire tuer l’ennemi n’est rien d’autre que le jardin d’enfant avec Rambo des bacs à sable. G.I Joe, Gros muscle et micro-cerveau. Ce sont des guerres d’idéologie, d’égo/pouvoir ou de convoitise qui repose sur l’ignorance, l’émotionnel, l’infantilisme et l’immaturité humaine. Mais dont les effets sont bel et bien dévastateur pour toutes les formes de vie présentes et la planète elle-même.

Les Shandariens n’ont pas besoin d’ennemi ni de guerre

Contrairement à beaucoup d’idéologie et groupes humains, les shandariens n’ont pas besoin d’ennemi sur qui rejeter la faute de telle ou telle chose. Ils n’ont pas besoin de guerre pour exister. Cela ne veut pas dire qu’on est dans un monde de bisounours ou tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, mais seulement que nous n’avons pas besoin de conflit, de guerre ou de personne/groupe de personne à détruire. D’ailleurs les écritures shandariennes ne citent aucun ennemi à abattre et n’incite aucune guerre à mener.

La réalité est que l’existence du Shandarisme n’est pas menacée

Dans ce sens, il faut se souvenir qui sont réellement les shandariens. A savoir des êtres composés d’énergie de vie incarnés et utilisant un corps biologique humain pour expériencer la vie dans la matière du cosmos. Or, nous ne sommes pas notre corps biologique et notre énergie de vie qui compose notre être ne peut pas être détruite. Ce qui fait que la conscience collective qui concentre tout nos êtres et énergies de vie ne peut également pas être détruite.

Maintenant si nos véritables êtres vibratoires ne peuvent être détruit, alors leurs existences ne sont pas menacées et si leurs existences ne sont pas menacées, il n’y a pas de guerre à mener pour la survivance du Shandarisme. Simple question de bon sens…

Par contre, le Shandarisme connait bel et bien des prédateurs

Toutefois ces prédateurs ne menacent pas notre existence proprement dite, mais plutôt notre liberté d’action et notre évolution de conscience. Dans ce sens, plus la conscience collective et sa contrepartie physique, le cercle monte en puissance de science, de conscience et de fréquence, plus elle attire l’attention d’autres entités et organisations du monde astral ou en provenance d’autres dimensions.

A partir de là, il y a les parasites de l’astral qui cherchent leurs nourritures. Mais il y a aussi certaines entités et organisations de l’astral qui peuvent voir cette montée en puissance vibratoire d’un mauvais œil, car cela n’arrange pas leurs propres affaires et font tout pour limiter le pouvoir du Shandarisme ou carrément vouloir nous asservir pour nous mettre en esclavage. Ne se laissant pas faire, le Shandarisme entre alors en conflit psychique et vibratoire avec ces dernières.

Et là, il y a effectivement des accrochages dans l’astral entre les shandariens et ces entités. Mais ils ne faut pas confondre ces accrochages avec une guerre. Cela n’a rien à voir.

Lorsqu’on sait cela, on comprend alors mieux pourquoi l’utilisation de la télépsychie comme défense ou encore le Qa dans le Shandarisme. Car ce sont des armes psychiques parfaitement adaptées pour lutter contre ces entités de l’astral, mais qui sont aussi les seules autorisés parmi d’autres par ces intelligences supérieures. Car elles sont non-léthale et donc, qui ne détruisent pas la vie physique.

Conclusion, le Shandarisme à effectivement les capacités de mener une guerre non pas sur le plan physique et matériel, mais sur le plan psychique et vibratoire, mais il ne le fait pas, car la conscience collective n’en voit pas l’utilité. De plus, une guerre ne ferait que détourner nos énergies, attentions et emploie de ressources de leurs objectifs premiers qui est notre évolution collective sur les plans supérieurs du cosmos.

Cela ne veut pas dire que le Shandarisme n’entrera jamais en guerre, mais seulement que son existence et sa souveraineté ne sont pas menacées au point de déclencher une guerre psychique contre ses adversaires et prédateurs. Maintenant si le Shandarisme venait effectivement a entrer en guerre, alors le drapeau rouge sera hissé. Ce qui est pas le cas aujourd’hui et qui peut-être, nous l’espèrerons, ne le sera jamais dans le futur.

Enfin, concernant une éventuelle guerre contre les humains cela relève plus du fantasme, des peurs et délires des anti-shandariens qu’autres chose. Maintenant si il s’agit d’ humains qui veulent leurs petites guéguerres des bacs à sable contre le Shandarisme, il n’y a pas besoin d’aller s’exciter tous seul ni de vouloir jouer à Rambo ou Rambonette (la nénette de Rambo) en détruisant tout sur son passage.  La conscience collective prend le contrôle de leurs corps et de leurs esprits, modifie leurs intentions, désirs et pensées par télépsychie et basta.  L’affaire est terminée sans destruction ni dégâts collatéraux. Dès lors la seule chose blessée sera l’égo du petit G.I Joe. C’est comme dans les cas de rencontre extraterrestre où l’humain veut frapper ou tuer l’alien. L’alien pour se défendre le paralyse par sa force mentale. Ou encore l’avion de chasse humain qui veut descendre un aéronef alien. L’aéronef désactive l’armement de l’avion de chasse et l’affaire s’arrête là. Ici avec la conscience collective c’est exactement la même chose. La réalité est que les humains étant dans une impuissance face à notre conscience collective, ils n’ont pas la capacité de nous menacer contrairement aux entités de l’astral. De ce fait, il n’y a aucune raison d’être en guerre contre ces derniers.

(1) La conscience collective à une vision sur le très long terme impliquant répercutions et conséquences contrairement à beaucoup de non-shandariens qui ont une vision à très court terme, égocentrique et ne prenant jamais les effets et conséquences de leurs propres actions.

(2) Il vaut mieux éviter de se faire rappeler à l’ordre ou sanctionner par ces intelligences supérieures exogènes, car contrairement aux sanctions des autorités, gouvernements et nations de cette planète, leurs capacités sont telles qu’ils ont véritablement le pouvoir de limiter voir de dissoudre la conscience collective. Dans le Shandarisme, elles sont considérées comme complémentaires à l’ordre naturel du cosmos.  La conscience collective ne reconnait pas la légitimité des autorités humaines bien souvent corrompues par des intérêts privés économiques et financiers. Par contre, elle reconnait la légitimité de l’autorité de ces intelligences supérieures exogènes qui ont des centaines de millier voir des millions d’années d’avance sur nous.

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 − cinq =

Revenir en haut de page
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!