SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Les 3 choses les plus importantes

Lorsque nous quittons cet instrument et media biologique qu’est notre enveloppe humaine (peu importe qu’elle soit masculine ou féminine), nous emportons avec nous 4 composants de notre être qui sont:

  1. notre essence de vie (qui aussi énergie/force de vie dans sa manifestation)
  2. notre conscience de vie (la conscience et lucidité de ce que nous sommes, notre identité véritable)
  3. notre pouvoir de vie (capacités psi, télépathie, voyage astral)
  4. notre mémoire de vie (expériences et savoirs acquit durant cette incarnation)

A partir de là, nous considérons qu’il y a 3 choses importantes découlant de ces 4 composants de notre être qui sont:

#1: Notre puissance de vie

Autrement dit, la manifestation de notre essence de vie et énergie de vie, mais aussi par extension notre pouvoir de vie. Ce sont elles qui nous font exister et continuer d’exister à travers les diverses espaces et  temps du cosmos. Maintenant si il n’y a plus d’essence de vie ni de force de vie, alors nous cessons d’exister tout bonnement. De ce fait, notre puissance de vie et ce qui la génère sont considérés comme important et de haute valeur dans la pensée shandarienne. Dans aucun cas, un shandarien ne vendrait ou se déposséderait de ce qu’il est. Enfin, c’est aussi une question d’estime de soi. De la valeur que l’on se donne pour continuer d’exister afin de se réaliser. Là ou à travers notre réalisation de soi, nous participons à l’épanouissement cosmique et à la continuité des cycles du cosmos. Tout est lié, il suffit d’ouvrir les yeux….

#2: Nos expériences et connaissances acquises

La Mémoire de toutes vos expériences, accomplissements et connaissances acquissent durant cette présente incarnation ou réincarnation. Ceci constitue le véritable et réel trésor rapporter de votre vie antérieure. Car c’est elle qui va nous permettre de pouvoir continuer notre progression vers la réalisation de l’apocatastase avec la Source de vie.  Dans ce sens ce n’est ni le pouvoir ni la richesse matérielle qui sont les plus important pour cette vie, mais nos expériences de conscience et les savoirs qui en découle. De toute façon, on n’emportera pas avec nous la voiture, la maison et le compte bancaire!

#3: Le Shandarisme

Suivre le chemin des étoiles ne s’arrête pas à la fin de cette présente incarnation et va bien au-delà. N’oublions pas que le Shandarisme et ses voies stellaires sont aussi une pratique interdimensionnelle. C’est à dire qu’elle se pratique sur plusieurs niveaux de conscience et fréquences ouvrant sur d’autres dimensions. La mort n’étant que virtualité pour un shandarien, il s’agit juste du passage d’une dimension à une autre pour continuer à suivre le chemin des étoiles ailleurs dans le cosmos – sauf cas de réincarnation bien entendu. Dès lors le Shandarisme devient une chose importante de part les ressources essentielles et nécessaire qu’il procure au Shandarien dans les différentes dimensions, espaces et temps du cosmos. Là ou il peut continuer son cheminement de conscience vers la Source dans la réalisation d’un nouveau chapitre de son plan de vie.

De toute façon, le Shandarisme continuera d’exister. La conscience collective, son égrégore et l’essence de vie de tous les shandariens continueront d’exister. Car tous ceci n’est ultimement que de l’énergie et de l’information ET QUE l’énergie et l’information ne peuvent pas être détruites. On peut détruire leurs supports biologiques & physiques, mais l’information et l’énergie demeurent intact pour l’éternité dans la mémoire consciente et vivante du cosmos.

Qu’en est-il du corps biologique?

Le corps biologique est important pour notre incarnation, car c’est le véhicule, média et processeur qui nous permet d’être présent sur la 3ème planète (Gaia, la Terre) de ce système stellaire (Solaria, le système solaire) afin d’accomplir notre programme d’incarnation. Donc, son importance est purement utilitaire. Dans ce sens, il est important le temps que nous faisons ce que nous avons à faire. Puis, il perd de cette importance et donc, de sa valeur lorsque nous avons finit nos travaux incarnatoires et qu’il n’y a plus de raison de rester ici bas. Il devient alors un déchet organique dont il faut tout simplement restituer à l’univers en vue de son recyclage/réintégration par les forces naturelles du cosmos. Son importance durant notre vie incarnatoire nous pousse à prendre soin de lui, de l’entretenir afin de le maintenir fonctionnel et en haute énergie (c’est à dire en bonne santé). On ne peut pas faire ce que l’on veut avec notre corps d’incarnation!  Pour entretenir ce dernier, on applique hygiénisme shandarien afin de créer le terrain favorable à son homéostasie naturelle. La nature tend vers l’équilibre. Ce qui veut dire qu’en créant ces causes et conditions favorable à sa bonne santé, le corps biologique (qui est aussi un segment de cette même nature) tend aussi vers l’équilibre. On peut d’ailleurs observer ce fait concrètement par des analyses et examens médicaux. Sauf cas de malformations congénitales, défaillances génétiques ou encore des effets secondaires d’une certaine injection qui a foutu une merde sans nom dans le système immunitaire des non-shandariens, quant tout est fait correctement, sans omission ni erreur, respecter dans les règles de l’art, les paramètres physiologiques du corps sont bon. Dans la pensée shandarienne, nous avons le pouvoir, la responsabilité et le contrôle de notre propre santé.

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 − 7 =

Revenir en haut de page
SPACE VIBRATION