SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Les 3 réalités et dimensions de l’être incarné

Lorsque nous nous incarnons ou réincarnons, nous expériencons 3 réalités et dimensions de notre être. Ces 3 réalités et dimensions sont la réalité de la matière, la réalité de la matière-énergie et la réalité de l’énergie.

La réalité/dimension de la matière

Elle est celle que nous expériencons durant la phase diurne de notre présence terrestre. Il s’agit de la réalité et dimension de la matière expériencé à travers le media/médium que constitue notre corps d’incarnation.

Un exemple très basique: si nous ordonnons à notre corps d’incarnation de toucher une table par l’intention, il s’exécute, touche la table et nous renvoi l’information sensorielle de la matérialité de la table en question. A travers cette information reçue, nous savons par l’expérience que cette table possède une existence solide et matérielle. Nous expériencons ainsi la réalité et dimension de la matière.

La réalité/dimension de la matière-énergie

Elle est celle que nous expériencons durant la phase diurne et/ou nocturne de notre présence terrestre.

Dans la phase diurne, cette réalité/dimension est expériencée à travers les ECM (État de conscience modifié). C’est à dire par la voie des transes ou de la méditation. Elle est induite consciemment et volontairement.

Dans la phase nocturne, cette réalité/dimension est expériencée à travers les rêves. C’est à dire par la voie du sommeil paradoxal. Elle est induite inconsciemment et involontairement.

Cette réalité et dimension nous permet de voir et comprendre sous un autre angle de vue ce que nous expérimentons dans la matérialité. Car nous le faisons à la racine même de cette matière. Une racine qui est énergie. Dans ce sens, il faut savoir ou se souvenir que l’énergie sous-tend toute la structure de la matière. Les ECM et les rêves nous ouvrent les portes de cette énergie racine de notre monde physique.

La réalité/dimension de l’énergie

Elle est aussi celle que nous expériencons durant la phase diurne et/ou nocturne de notre présence terrestre. La voie permettant cette expérimentation de l’énergie est la projection astrale ou SHC (Sortie Hors du Corps).

Ainsi, durant la phase diurne, lorsque les conditions sont réunis à la dissociation entre les corps biologiques et psioniques, nous sortons de notre corps d’incarnation. Toutefois tout les incarnés ne le font pas systématiquement durant cette phase.

Durant la phase nocturne, lorsque nous entrons dans la phase de sommeil paradoxale, nous nous dissocions tous et toutes de notre corps d’incarnation pour faire une sortie de corps qui dans la grande majorité des cas se fait en état d’inconscience.  Ces consciences/personnes sont alors ce que l’on appelle des somnambules de l’astrale.  On peut les voir déambuler ici et là parlant tout seul, se faisant la causette à eux-mêmes. D’autre encore sont prit dans leurs bulles de rêves, également appelé sphère holographique dans le Shandarisme.

Lorsque nous sommes en état de pleine conscience et lucidité, nous pouvons expériencer la réalité et dimension de l’énergie afin d’élargir notre champ de compréhension et d’action de l’expérience. ceci dans l’optique de la rendre plus “complète”. Autrement en l’état de rêveur ou de somnambule de l’astre nous n’experiencons que la réalité/dimension de la matière-énergie au lieu d’expériencer celle de l’énergie.

Les 3 réalités/dimensions et la voie du Shandarien

Vous noterez qu’on retrouve ces 3 réalités et dimensions dans la voie du shandarien également appelé le chemin des étoiles. Ce qui n’est pas une coïncidence bien entendu. En effet, il faut se rappeler que la voie du shandarien se base sur l’expérience de réalité à 3 degrés, dont:

  • La basse conscience fait l’expérience de la matière
  • La moyenne conscience fait l’expérience de la matière-énergie
  • La haute conscience fait l’expérience de l’énergie

Dans ce sens, la voie du shandarien intègre complètement l’expérience de l’être à ses divers degrés de conscience et de fréquence. Rappelant ainsi que le Shandarisme a pour pratique centrale l’expérience de réalité pour progresser vers la Source de vie; autour de laquelle vient se greffer les unifications pour se ressourcer, les rites et cérémonies de vie pour s’ancrer ainsi que les célébrations pour se recentrer et donner un sens à ce que l’on est, pourquoi nous sommes là et pourquoi nous faisons cela.

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 − trois =

Revenir en haut de page
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!